jeudi 9 juillet 2015

Comment soigner les cheveux frisés, bouclés, crépus de nos enfants. Ma routine de maman pour ma fille.

S'occuper de nos petites têtes frisées c'est souvent compliqué. J'ai souvent eu des demandes de mamans qui me demandaient comment je faisais pour dompter la tignasse de mes enfants. Comment réussir à conserver leurs boucles quand les cheveux sont tous secs, rebelles et que ça s'emmêle tellement que ça ramasse toute la poussière. 

J'ai décidé d'écrire ce billet pour vous montrer la réalité derrière les coiffures de ma fille. Et surtout vous dire de ne pas baisser les bras la première règle pour prendre soins des cheveux frisés ou crépus des enfants c'est la patience.

Voilà donc à quoi ressemble la tête de ma fille quand je ne la coiffe pas pendant deux jours. C'est tout sec, c'est emmêlé et impossible à coiffer.


Pour commencer je lui fais couler un bain et j'humidifie ses cheveux. Je dis bien humidifier pas arroser. Il faut que le cheveu soit mouillé mais pas dégoulinant d'eau.

Une fois humides j'applique sur les cheveux une grosse noix de shampoing crème nourrissant.
J'utilise en ce moment le shampoing CurlyQ que je commande sur le site Diouda.


 Ce shampoing ne mousse pas. Il faut prendre le temps de l'étaler sur les cheveux doucement en insistant sur les pointes. On glisse les doigts et on détend les cheveux sans tirer. L'idéal c'est d'en profiter pour apprendre quelque comptines à votre filles durant le processus.


On peut faire participer l'enfant. Ma fille se rince elle même les cheveux avec un bol. Cela lui permet de dompter sa peur de l'eau sur le visage et d'être actrice de son soin.


Une fois rincé vous pouvez voir que ses cheveux ont meilleure mine. Ils sont déjà moins emmêlés. 



Mais ce n'est pas fini. J'applique ensuite une quantité généreuse de soin après shampoing CurlyQ Coconut Dream. Ce soin est juste miraculeux. Il coûte cher mais il fait bien son travail. 


Les cheveux de ma fille deviennent instantanément plus souples et on voit le cheveux absorber les huiles.  


On attend un petit moment en massant les cheveux avec les doigts puis on commence à démêler à l'aide d'une brosse afro. Il en existe pleins avec des couleurs des formes différentes. A vous de trouver celle qui vous plait. Juste vérifiez que les poils sont bien souples pour ne pas casser les cheveux. 



 Cette étape est très importante car c'est à ce moment qu'on débarrasse les cheveux des plus gros nœuds et qu'on les nourrit en profondeur. Moi ça me prends une bonne demie heure.


Ensuite on rince abondamment. Il ne doit pas rester de résidu de produit.



On essuie ensuite les cheveux avec une serviette. Je ne sèche jamais les cheveux des enfants au sèche cheveux. Une fois qu'ils ne sont plus dégoulinants mais humides on applique une bonne quantité de crème hydratante. L'idée c'est de sceller l'hydratation des cheveux afin qu'ils restent souples et nourris. Je privilégie les textures mi huile mi crème. J'utilisais un produit spécifique pour les enfants mais j'ai réalisé que ma propre crème hydratante pour les cheveux était plus efficace sur les cheveux de ma fille.  

A ce stade il reste encore des nœuds et des poussières. Mais ils sont déjà bien démêlés. 




  
  
Je laisse le cheveux boire pendant 5 minutes, le temps d'aller regarder ma petite pupuce qui dort.


Ensuite il n'y a plus qu'à coiffer. Bien entendu on pourrait laisser les cheveux libres. 
Cette fois j'ai choisi de lui natter les cheveux. Une coiffure longue à faire mais qui va lui permettre de rester coiffée au maximum deux jours et donc de reposer son cuir chevelu.



L'idée c'est de séparer les cheveux en petites portions et de démêler les pointes pour débarrasser les cheveux des derniers résidus et poussières. 



  


  
 En tout le shampoing, l'après shampoing, le démêlage et le coiffage m'ont pris 1h30 environ. C'est plus long quand l'enfant n'est pas coopératif mais avec de la patience on en vient a bout rassurez vous. Et puis le résultat vaut le coup. Ils sont trop beaux nos petits frisés!

Les choses que je vous déconseille très fortement.
Les gestes mécaniques trop fréquents. Il ne faut pas démêler les cheveux des enfants tous les jours. Cela agresse les cheveux et le cuir chevelu. 
Les démêlages à sec. Vous allez casser les cheveux, les assécher. On démêle toujours sur cheveux mouillés ou humides.
Les brosses ou peignes durs. Toujours du plastique ou des poils souples!
Jamais d'élastiques en plastique! Jamais d'élastiques avec du métal. Jamais de coiffure serrée et qui tire sur le cuir chevelu. Ces trucs arrachent les cheveux et détruisent les bulbes du cheveu.
Enfin on ne laisse pas une coiffure trop longtemps. Les cheveux ça a besoin de respirer. Il faut retirer les élastiques pinces et chouchous la nuit.

Voilà n'hésitez pas à poser des questions ne restez pas seuls face à une situation qui vous dépasse.  

6 commentaires:

  1. Merci pour cet article très intéressant sur la routine capillaire de ta puce.
    C'est vraiment important de bien savoir prendre soin des cheveux frisés et crépus de nos petits bouts et de savoir les valoriser pour que plus tard elles puissent avoir une bonne estime pour leur cheveux et sachent en prendre soin. Un cheveu crépu bien entretenu est tellement magnifique! Les cheveux de ta puce en sont la preuve en image :)

    Ici j'ai du mal à trouver dans le commerce des produits sains pour l'entretien des cheveux de ma fille, je pense qu'il va falloir que je me tourne vers le net, je prend note des produits que tu utilises, je vais aller regarder ça de plus près.
    Sinon j'ai un peu une routine un peu similaire à la tienne mis à part que je lui met seulement de l'huile, pas de crème hydratante, faut que j'y remédie :)

    Bonne soirée et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de m'avoir lue et commentée <3 Je commençais à me demander si je n'avais pas écrit une bêtise. Tu me rassures.
      L'estime de soi c'est tellement important et j'espère que nos filles seront fières de leurs cheveux peut importe leur nature.
      Tout comme toi j'avais du mal a trouver des produits corrects et pour mon fils j'ai pas mal galéré. Maintenant je vais directement sur les sites américains chercher des informations et j'achète en ligne. Je suis très contente de la gamme CurlyQ car elle est vraiment adaptée aux enfants et sans cochonneries. Ce n'est pas bio mais c'est efficace.
      Pour la crème hydratante j'ai juste réalisé que l'huile ne nourrissait pas le cheveu elle ne faisait que le graisser. Alors que la crème ça nourrit en continu et l'huile scelle l'hydratation. Les cheveux restent souples plus longtemps.
      Bonne soirée à toi aussi

      Supprimer
  2. Ah oui c'est du travail dis donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ça c'est la tête de ma fille ^^ Tu verrais ma routine quand j'ai les cheveux longs! Sans parler du soin profond que je fais deux fois par mois. Oui les cheveux afros demandent beaucoup plus de temps et de soins.

      Supprimer
  3. Ma nièce a 10 ans et ça fait donc 10 ans que ma soeur galère à la coiffer. Elle fait comme elle peu, mais elle ne sait pas trop comment. Il faudrait que je lui passe ton lien ;)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ! Je suis tombée sur cet article en cherchant une solution pour ma fille de 3 ans. J'ai vite accroché car cette petite fille me fait vraiment penser à la mienne, et elles ont exactement les mêmes cheveux. Je suis en galère car elle a eu la varicelle et nous avons dû lui laver les cheveux au Septivon, une lotion moussante antiseptique. Elle a maintenant de gros noeuds (voire des dreadlocks)... En temps normal elle ne supporte pas que je lui touche les cheveux, elle a horreur de les mouiller et trouve que ça prend trop de temps, mais là je désespère d'avance devant l'ampleur de la tâche. Je n'ai pas envie de lui couper les cheveux sauf si vraiment il n'y a pas d'autre solution ! Des conseils pour le démélage et le retrait des croûtes accumulées dans les boucles ?

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...