samedi 18 février 2017

#concours Le Salon International de l'Agriculture avec Pavillon France, les produits de la pêche française

Le Salon International de l'Agriculture se tiendra cette année du 25 février au 5 Mars au Paris Expo de la Porte de Versailles.
Cette année j'ai la chance d'y prendre une part plus active que lors de mes précédentes visite.

Je vais rejoindre comme d'autres blogueurs, le temps de ce chouette salon, la Team du stand Pavillon France. A l'occasion d'un battle de cuisine en live d'une durée de 45 minutes moi et d'autres blogueurs défendrons les couleurs de la pêche française et surtout montrerons aux visiteurs que cuisiner du poisson ce n'est pas la mer à boire.

Comment ça va se passer?
J'affronterai un blogueur autour d’un panier mystère dans lequel j'aurai un produit de la mer de saison…. et des matières premières de saison. Il me faudra élaborer ma recette et la réaliser sous les yeux des visiteurs.
A l'issue des 45 minutes d’épreuves, un jury composé de Chefs Pavillon France et de 4 visiteurs choisis dans le public rendra son verdict et décidera de sa réalisation préférée en goûtant nos assiettes dressées et nos verrines.

La pêche française génère un chiffre d’affaires d’environ 1 milliard d'euros, et l’aquaculture (production de poissons, coquillages, crustacés, algues) environ 700 millions. Pêche et et conchyliculture réunies font vivre plus de 30 000 personnes. La France est aujourd’hui le 4e producteur européen de produits de la pêche, derrière l’Espagne, le Danemark et le Royaume-Uni. Elle est le premier producteur européen d’huîtres, et le 4e au monde. Le littoral hexagonal est riche de plus de 200 espèces de poissons, coquillages et crustacés. La métropole compte 4600 bateaux de pêche et les 2900 poissonneries du pays représentent près de 7 500 emplois. Il est important aujourd'hui de défendre notre pêche française!

La stand Pavillon France sur le Salon International de l'Agriculture:

Un stand de 300 m2 pour valoriser les produits français 

Pour la troisième année consécutive,
la marque «Pavillon France», qui regroupe tous les acteurs de la filière pêche, propose un vaste stand pour mieux faire connaître les produits issus de nos côtes (Hall 4, allée B, stand 46). A travers un parcours pédagogique de neuf étapes, petits et grands sont plongés dans le monde marin. De l’aquarium à l’assiette en passant par la criée, c’est l’occasion de comprendre les métiers de la pêche.
Le but est aussi de mettre fin à certaines idées reçues telles que «le poisson ça sent mauvais, c'est plein d'arêtes et c'est compliqué à préparer». «Il existe une réelle méconnaissance du consommateur, déplore Emmanuelle Sauvion Thiercelin, déléguée générale de 
Pavillon France / France Filière Pêche. Le Salon est un moyen d'avoir un contact direct avec le grand public et les familles. On met l'accent sur la facilité de préparation du poisson, la variété de l'offre française et le coût accessible de certaines espèces, qui dépend des saisons.»

Chaque jour, du 28 février au 6 mars 2016, une région de France viendra présenter ses spécialités. Des poissonniers «Meilleurs ouvriers de France» animeront des ateliers et des démonstrations. Enfin, tous les après-midis à 17h30, une «criée aux questions» sera organisée. Les gagnants pourront repartir avec du poisson frais du jour.

Comme de bien entendu Pavillon France à décidé de vous gâter en vous offrant des goodies et des entrées pour le salon!
Pour tenter de gagner il vous suffit de répondre à cette question en commentaire :
Pays de pêche et de ports, la France compte plusieurs milliers de kilomètres et de ports. Combien exactement?
La réponse se trouve bien entendu sur le site de Pavillon France.

Le gagnant  remportera  Le livre de Jean-François Piège + goodies Pavillon France et deux entrée pour le Salon.

Vous pouvez jouer du 20 au 22 Février 2017 minuit heure de Paris.
Bonne Chance!

Rendez-vous sur Hellocoton !

La tendance Boho Garden ou Urban Jungle c'est quoi?


 Ce sont des vrais ? …
Rassurez-vous ! Toujours aucun rapport à mon anatomie. Ce dont parlent mes hôtes ? Mes plantes évidemment ! Cela ne vous semble pas évident car vous n’êtes jamais passé chez moi. Je possède une plutôt sympa collection d’orchidées et de plantes vertes. Des plantes tropicales, des plantes exotiques. Des plantes pas courantes. Mes amours, mes chéries, toutes plus jolies les unes les autres.
Ce n'est pas seulement une déco, c'est un art de vivre ! Il est loin le temps ou plantes vertes rimaient avec tristesse.



La tendance Boho Garden ou plus communément qualifiée d'Urban Jungle fait fureur depuis quelques années déjà. Elle ne consiste pas comme on pourrait de prime abord le penser à accumuler des plantes chez soi. C'est bien plus complexe que cela.
Ce style mélange allègrement les éléments de décoration vintage, les éléments jungle book et une collection de plantes vertes principalement d'origine tropicale. L'ensemble doit dégager, quitte à flirter avec le kitch, une impression de dépaysement. Il s’agit de recréer une nature mise en scène et fantasmée.

L'objectif est d'être original ? Mais comment faire à l’heure du presque tout réalisé en série et du tout Ikea ?
C'est clair ! Il plus aisé d'avoir une déco qui ne ressemble à aucune autre quand on expose des pièces vintage dénichées dans d'obscurs vide greniers et que l'on remplace les traditionnels bibelots par des plantes de collection, rares qui n'ont bien entendu rien à voir avec le rosier de tata Lulu. Bon okay j’avoue que ça marche aussi pour les rosiers.
Cela donne des intérieurs loufoques, pleins d'accumulations maniaques. Une vision proche des cabinets de curiosité du 19e siècle, un style très maison coloniale.

Les pièces phares de ce style :

Les plantes rares
Vous l’aurez compris, il ne suffit pas d’aller chez carrefour et d’acheter toutes les plantes qui vous tombent sous la main. Pour adhérer à la tendance Urban Jungle vous devez devenir un réel amoureux de plantes et pas n’importe lesquelles. Des plantes belles visuellement avec une texture et une grâce. Des plantes qui suivent un carnet de tendance et qui sont plus ou moins rares et recherchées ! Vous exposerez donc fièrement vos Pilea Peperomioides sous globes. Vous ferez admirer la splendeur de vos bégonias maculatas, wightii ou rex en floraison. Vos ceropegia, vos dioscorea… En place du traditionnel vase Ming vous aurez vous un magnifique Monstera Deliciosa et quelques Oblica dont les lianes se balancent sur vos étagères (vintage) !

mama petula paris
Les plantes sont des organismes vivants alors sachez que succomber à cette tendance vous obligera si vous n’avez pas la main verte à le devenir. Ne pas oublier d’arroser vos plantes, de les transplanter, leur donner assez de soleil et d’engrais. Vérifier qu’elles n’attrapent pas de pucerons, cochenilles et autres champignons. Ce n’est pas si difficile, mais si vraiment vous n’avez pas la main verte sachez que suite à l’émergence de cette tendance de nombreuses aides ont fait leur apparition.

Cela commence par des livres dédiés. Des livres qui vous donnent de précieux conseils et des astuces pour vous occuper de ces plantes d’intérieur.  
Ils ressemblent à ces livres que vous trouviez chez vos grands parents, pleins de calendriers avec les cycles de floraison, les indications sur l’arrosage des espèces. Puis surtout, pleins, pleins de dessins qui vous donneront envie d’acquérir toujours plus de plantes.




Vous pourrez facilement trouver ces livres en ligne ou dans les magasins de jardinage.
Moi j'ai fait le choix de m'en procurer un vintage. Je l'adore! Il est plein d'anciennes gravures et de vieilles photos. Ma madeleine de Proust.


Des concept store végétaux.
Ces magasins d’un genre nouveau surfent sur la tendance Urban Jungle qui fait fureur dans les grandes villes. Vous les trouverez essentiellement dans les métropoles attractives.  
Véritables petites pépinières, ils sont tenus par de vrais jardinier (un métier qui se perd malheureusement). Ces professionnels connaissent les espèces, l’art de s’en occuper et surtout ils pourront vous conseiller dans vos achats ou l’entretient de vos plantes.
Rendez-vous si vous êtes sur Paris chez Mama Petula aux Grands Voisins du côté de Denfer Rochereau pour faire le plein de plantes tendances (en bonne santé) mais surtout faire rempoter vos plantes (si si !) .





Ces jardinières vous diront pourquoi votre Pilea perd toutes ses feuilles ou pourquoi votre Monstera est si petit. Prévoyez de la monnaie, ils ne prennent pas les CB.

Vous trouverez aussi de jolies plantes et de la déco vintage chez Les Fleurs passage Josset et rue trousseau dans le 11e


ou Welcome Bio Bazar rue Boulle à Bastille.


Encore envie de plantes ? Allez voir Christian à Belleville dans sa jardinerie : Jardins et collections 100 boulevard de Belleville dans le 20e ou prenez la direction du Marché aux fleurs sur l'île de la cité: c'est magique!

Si vous êtes aux Pays Bas rendez-vous chez Groene Vingers Delft (littéralement : les doigts verts) Burgwal 23 Delft ou chez My DEER’s , Schagchelstraat 12 Haarlem.


Si vous êtes à Londres filez chez Botany, 5 Chatsworth Road ou House of Hackney 131 SCHORREDITCH HIGH STREET LONDON


Si vous séjournez à Amsterdam vous ne devez pas manquer le sublime WILDERNIS au BILDERDIJKSTRAAT 165-F !



Plusieurs magazines de déco ont immortalisé l’atmosphère unique qui se dégage du lieu. Des plantes partout et un choix déco au poil ! Ce magasin est magique.
A Bruxelles je vous conseille de faire un tour chez BRUT dans le quartier des Marolles au 202 rue haute.


Pleins de curiosités végétales, d’artisanat et de mobilier vintage ! Une pépite !

Il existe aussi des services à domicile. Des entreprises qui en plus de livrer des plantes et de les installer au bon endroit chez vous, proposent aussi l’entretien régulier de ces plantes. Conseils d’arrosage mais surtout rempotage et prévention de la mort du végétal.


Les imprimés végétaux forts
Des verts intenses, des bleu canards mais outre les motifs végétaux pensez aux imprimés anciens. Vieux saris indiens, couvertures de mariage berbère, papier peint anglais ! On oublie le total look si on ne veut pas tomber définitivement dans le too much !
Préférez les plus subtils papiers peints ou plus simple du blanc façon à la chaux.




Les animaux
En trophées, empaillés, statufiés ou justes imprimés : ils sont partout ! Il y a ceux qui adoptent l’american touch d’Hawaï ou de la Floride en parsemant leur déco de flamants rose. D’autres se passionnent pour les papillons sous verre. Bien entendu plus les spécimens sont colorés, exubérants et accumulés mieux c’est. Chez d’autres on retrouvera des trophées qui sont définitivement tendances avec fourrures ou juste les cornes ou crânes. Les plus fantaisistes les coiffent de couronnes de fleurs ou autres accessoires champêtres.




La déco vintage et les matières végétales
Des bougies, des miroirs, du rotin, du lin du chanvre… N'hésitez pas à écumer les vide greniers solidaires ou de quartiers et greniers de vos grands parents. Ce sera toujours moins cher que chez les brocanteurs.
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 28 janvier 2017

Pour une décoration d'Esprit Vintage


« Ahhh mais j'ai exactement la même lampe !
Vous avez la variante avec tapis, vase, rideaux... »
C'est une phrase que je déteste. Je conçois très bien qu'on puisse posséder les mêmes objets déco que les miens (je ne suis pas snob à ce point) mais je me dis que si c'est la première chose que l'on remarque quand on rentre chez moi, alors c'est qu'il y a un souci. Comme de plus en plus de personnes, j'accorde une grande importance à ma décoration intérieure. Il ne s'agit pas d'accumuler des objets couteux. Non je recherche surtout une décoration qui me plaise et qui reflète mes goûts. Plutôt que des objets fonctionnels, je choisis des objets intemporels que je choisis pour leur beauté plus que pour leur fonctionnalité. Mais moi j'ai le temps de chiner. J'ai le temps de prendre mon temps et de fouiller chez Emmaüs ou en brocante. J'ai bien conscience que ce n'est pas le cas de tout le monde. J'ai donc décidé de sélectionner pour vous quelques pièces neuves PAS CHERES qui ressemblent à du vieux que vous pourrez facilement trouver et glisser dans votre déco pour ainsi créer l'illusion du vintage !

Concentrons-nous sur des pièces phares qui donnent vite fait un petit style vintage à un intérieur contemporain. J’ai trouvé ma sélection principalement sur Décoclico, Maison Aimable, Les Fleurs et Joli Jour Paris.

Les vases et la petite décoration
Un must ! Posséder une collection de flacons anciens ou un présentoir à tubes à essais.
Une dame jeanne ou un vase en opaline (ou presque). L'idéal c'est d'y mettre des fleurs sauvages (des fleurs ramassées dans un pré ou au bord de la route) ou des fleurs séchées. Ajoutez aussi de la monnaie du pape, de la lavande, des hortensias, de l'eucalyptus.




La bonbonne est un incontournable pour décorer votre intérieur vintage, elle reprend la forme des anciennes dames Jeanne pour seulement 16e chez Décoclico.



Globe de présentation en verre transparent, une version moderne du globe de mariée de nos grands-mères. Il va vous servir à exposer vos collections et vos objets précieux ou plus simplement une belle guirlande lumineuse ou des cactus. 19e chez Maison Aimable.

Vous n'avez pas le temps de partir à la recherche d'authentiques pots d’apothicaire ? Réjouissez-vous ! Ces bougies sentent très bon et une fois entièrement consumées vous pourrez conserver le joli flacon qui reprend la forme des anciennes fioles de médicaments si prisés des chineurs. 30e Chez Maison Aimable.



Les décorations murales.
Vous avez le choix mais certaines pièces feront mouche à coup sûr tant elles sont connotées anciennes ! Les vieux miroirs dorés et plus précisément ceux qui sont convexes et patinés. Les miroirs en rotin. Les hirondelles. Les lithographies et vielles affiches scolaires. Les cadres herbiers en laiton bien patiné. Plus simplement une tapisserie au motif désuet.





Miroir biseauté Villandry. Ce petit miroir à un look très rétro avec son attache chainette et sa forme.  Dimensions : Longueur :20 cm, Largeur :13 cm, Hauteur :1.5 cm. 15e chez Les Fleurs.

Miroir à accrocher au mur, avec sertissage et chainette en laiton. Il ressemble à un miroir de barbier vintage.  Dimensions : 30x20cm. 29e Chez Maison Aimable.



Miroir convexe (bombé) dit œil de sorcière. Un must dans une déco vintage. L'effet est renforcé par sa patine et sa finition légèrement dorée. Un look résolument vintage pour 44e chez Maison Aimable Dimension : 26,5 cm.







Les hirondelles... J'ai longtemps cherché pourquoi les gens les accrochaient aux murs des maisons dans le temps, sans jamais vraiment trouver. Elles vont par trois et semblent symboliser le retour au nid. Les hirondelles partent, quittent le nid mais reviennent toujours au printemps. Celles-ci ne vous couteront que 10e le lot chez Joli Jour Paris.



Les luminaires. 
La lumière est très importante. Les lampes, les globes, les ampoules, les chandeliers, les photophores et les lanternes participent à créer une ambiance vintage ! Usez et abusez-en !
J'en ai trouvé des très jolis dans la boutique ESPRIT. Saviez-vous qu'ils ont une gamme maison ? N'hésitez pas à fouiller dans leur sélection. Il y a certes peu de produits en comparaison de l'offre textile mais les pièces sont de bonne facture et à prix tout doux.




Les bougeoirs en métal style laiton ! J’adore ! N'hésitez pas à choisir des bougies colorées. Le bleu pétrole et le laiton se marient parfaitement mais le rouge est très sympa aussi. 12,99e
Cette lanterne peut aussi faire office de mini serre ! Mettez-y quelques plantes grasses ou cactus et hop le tour est joué. 9,99e



Il faut maintenant que je vous parle d’une astuce très pratique qui va vous permettre de donner du style à vos murs sans même passer par la case achats multiples !

La tendance actuelle quand vous souhaitez montrer que vous êtres passionné de vintage consiste à créer un mur de miroirs anciens. Qu’ils soient éclectiques (plusieurs styles et époques) ou sélectifs : que des miroirs en rotins, juste des miroirs de barbiers, que des miroirs baroques…ils sont tous magnifiques ! J’ai moi-même commencé depuis presque un an à réaliser mon mur de miroir personnel. J’ai choisi comme thématique principale le doré. Pour le reste ils sont tous éclectiques.




J’aime beaucoup ce mur de miroirs réalisé par Aude qui tient la boutique Joli Jour à Paris.
Elle a clairement une affection particulière pour le rotin. Quel joli Slow Home !







Vous en trouverez facilement pleins d’autres sur le net. Il y en a pour tous les goûts !
Pour réaliser un mur de miroirs il faut pas mal de patience. Il faut chercher et trouver les miroirs, les ordonner joliment sur le mur et puis aussi tout le monde n’a pas l’envie ou le pouvoir de percer un mur chez lui afin d’y fixer une multitude de miroirs.

La solution : imprimer la photo du mur de miroirs de votre choix sur une tapisserie ! Vous n’aurez plus qu’à choisir le mur de miroirs de votre choix et l’emplacement où le coller. Chez Posterxxl, vous pouvez choisir entre plusieurs formats ou entrer directement les dimensions de votre mur. Les tarifs sont raisonnables surtout quand vous connaissez le prix de l’un de ces miroirs.

Vous pourrez ainsi réaliser un magnifique mur de miroirs en trompe l’œil et à moindre coût.

J'espère que cette sélection (non exhaustive) vous a plu. J'ai voulu vous proposer des enseignes peu connues afin que vous ne retrouviez pas ces pièces chez tout le monde. J'ai aussi veillé à ne sélectionner que des objets pas chers. Je pense que quitte à y mettre le prix autant acheter du vrai ancien. J'ai aussi et surtout choisi des produits solides si possibles ayant vraiment l'air anciens. Je repars en quête de nouvelles idées à vous présenter dans un prochain article.
P*
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 26 janvier 2017

Pourquoi je blogue (2)


J’ai décidé de tourner la page. Quitter la blogosphère parentale. Depuis quelques mois cela me démangeais. J’ai décidé de m’orienter vers le lifestyle, la décoration avec un zeste de cuisine. Pour l’instant j’ai un pied dedans un pied dehors alors avant que la rupture soit mûrement consommée le temps est venu pour moi (je pense) de faire le bilan de ces six ans dans la blogosphère parentale.
Nooooon je rigole ! Ce serait super ennuyeux autant pour vous que pour moi !
Bref pourquoi je pars ?


Parce que je m’ennuie ! Je m’ennuie superbement. Je n’ai plus envie de parler poussette (d’ailleurs je n’en utiliserai bientôt plus). Plus envie de parler de couches car j'espère plus que tout qu'elles disparaîtront elles aussi très vite de mon paysage, de lingettes, de lotions pour bébé et encore moins de biberons ou de tétines ! Comment parler de choses dont on s’éloigne de plus en plus ? Je n’aurai plus de bébé ! Aujourd’hui quand je rêve de moi enceinte ce n’est plus une chimère, c’est un cauchemar. Imaginer un quatrième enfant, retomber dans les nuits à rallonge, les dents, L’ACCOUCHEMENT, la grossesse avec tout ce qu’elle a de plus barbant , L'ACCOUCHEMENT!!! J'en ai des sueurs froides. Je ne souhaite pas de quatrième enfant. Ma micro famille nombreuse me comble de bonheur (private joke).
Je ne veux plus être enceinte. Je ne regarde plus les bébés des copine en pensant que c’est mignon. Je me réjouis pour toutes mes amies qui m'annoncent leur grossesse, je sais tellement le bonheur que c'est de porter la vie. Seulement si je sais apprécier le bonheur des autres, je sais aussi que ce ne serait pas un bonheur pour moi.
Sincèrement vous savez à quoi je pense ? Merci seigneur, j’en ai fini avec tout ça…
Bon j’avoue que les petites cuisses de grenouille et les yeux qui louchent c’est mignon, mais deux secondes quoi !
Vous allez me dire que je peux continuer sans parler de bébés. Il y a beaucoup de bloggeuses parentales qui font des bébés, juste pour continuer à tester des poussettes… Je plaisante ! Personne ne fait des enfants pour alimenter son blog. C’est une légende urbaine qui devrait vraiment se muer en mythe et ceux qui pensent ce genre de chose méritent quelques claques bien senties!
Non, elles continuent dans cette branche même en ayant des grands enfants. Elles parlent d’éducation, de parentalité … C’est un choix que je ne veux pas faire. Entre le moment où j’ai ouvert mon blog et aujourd’hui 6 années ont passé. J’ai envie d’autre chose et surtout d’élargir mes horizons. C’est qu’au bout du compte on finit par se sentir tourner en rond. La blogosphère parentale il faut le dire offre très peu d’opportunités d’évasion aux blogueurs purement parentaux.
Nos interlocuteurs (pas tous heureusement) oublient très régulièrement que nous sommes des blogueurs et des adultes comme les autres. Trop souvent on vous imagine très con oups très crédule parce que vous avez des enfants. Alors je m’en vais briser le rêve de beaucoup de chargés de communication : non ! Personne n’est content d’être payé en sucettes ou en biberons. Personne n’aime être contacté soi-disant pour une proposition magnifique et au final se voir offrir de tester un épilateur électrique mais attention avec retour du produit !!?? J’ai reçu dernièrement une proposition démente ! On me demandait d’acheter à mes propres frais un produit dont je n'ai pas besoin, d’écrire un article test, de faire gagner le même produit à l’un de mes lecteurs (oups celui-ci offert par la marque !!) le tout avec des visuels personnels et quatre liens redirigeant vers le site de la marque ! Ben voyons ! Pourquoi tant de haine? Nous n'avons pas perdu le respect de nous même en même temps que les eaux!
Mon pire souvenir ? Je m’étais rendue à la journée portes ouvertes d’une agence de communication.
Alors qu’à toutes les autres bloggeuses présentes on présentait des parfums, des vêtements et des bijoux, nous bloggeuses parentales avons eu le droit de photographier les jouets. Quand les bloggeuses mode en étaient à choisir quelles chaussures elles voulaient emporter, nous sommes reparties avec des goodies non personnalisés et donc inutilisables et quelques dossiers de presse. BREF !
Alors oui nous n’ouvrons pas de blog pour recevoir des cadeaux. Cela se saurait si tous les blogueurs arrivaient à vivre de leur blog, mais je dois dire que de toutes les sphères du blogging, les blogueurs parentaux sont les moins bien considérés ! Et ce à tous les niveaux !
Combien de fois ais je dû expliquer que j’avais un métier et que non pondre des bébés n’était pas mon activité principale ? Combien de fois suis-je passée pour la relou de service parce que je refusais de céder les droits à l’image de mes enfants pour une durée et un usage indéterminé contre quelques goodies alacon ? Combien de fois ais je dû rappeler à mes interlocuteurs qu’invitation ne signifiait pas obligation d’article par la suite ? Combien de fois ais je lu des commentaires déplorables sur les réseaux sociaux visant directement les blogeuses parentales, les dépeignant comme des femmes viles et vénales, se crêpant le chignon pour un sac à langer! Mais les gens il faut se calmer! Je veux dire que ce n'est qu'un bête sac à langer inutile qui finira au fond d'un placard au même titre que tous ces trucs pour faire la dinette de bébé arf ce sont des cuiseurs vapeur, les pochettes criardes et autres machins bariolés dont on nous gave!
Nous sommes des femmes et les mères de nos enfants pas des grandes enfants déguisées en adultes! Donc non ton machin rose avec des étoiles est loin de me faire grimper au cocotier!
Je ne comprendrai jamais pourquoi les marques de puériculture proposent autant de produits de ce type. Un sac à langer n'a pas à ressembler à un jouet de gamin! C'est un sac utilisé par un adulte pour y mettre tout le bazar qu'il est obligé de trimballer quand il sort sa progéniture. Nul besoin de le rendre encore plus voyant et discriminant. Merde!
Heureusement j’ai quand même pas mal de bons souvenirs de ces années de blogging parental et mes enfants aussi. On a vécu des choses très chouettes et on en vivra encore. J’en profite pour remercier toutes les personnes merveilleuses avec qui j’ai travaillé et qui se reconnaitront. Merci pour ces souvenirs, ces paillettes dans les yeux et ces fous rires ! Ces voyages, ces sorties et puis votre bienveillance!
Comment ça va se passer maintenant ? Je dirai juste non à plus de choses et oui à de nouvelles. Je vais parler de mes passions et de moins en moins de mes enfants. Nous allons vous parler de nos sorties, de nos voyages. Je vais vous parler plus souvent de décoration et d'inspiration déco. Il y aura de la cuisine un peu et surtout de bonnes adresses. Ce lieu, mon blog, va devenir je l'espère plus intéressant.
J'ai songé à abandonner définitivement les pavés dans la mare. Mais ces billets d'humeur risquent de me manquer autant qu'à vous. Alors ils restent! Peut être n'y en aura il plus que deux par mois.
Bloguer c’est une aventure qui dure pour moi depuis plus longtemps que je le pensais. C’est une aventure qui prend un tournant aujourd’hui et ce n’est que du bonheur !
Merci à vous de me lire!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 25 janvier 2017

Pourquoi je blogue?


Je crois qu’il y a autant de façons de bloguer qu’il y a de blogueurs.

La blogosphère est pleine de personnes différentes avec des objectifs différents et bien entendu des blogs différents. Il est donc impossible de donner un mode d’emploi sur la façon de bloguer.

Je peux cependant vous raconter comment j’en suis venue, il y a bientôt 6 ans, à ouvrir mon propre blog. Je peux vous dire comment je l’ai fait, les erreurs que j’ai commises et surtout les pièges que j’ai évités. Mais le succès comme la chance ne se met pas en boite ni en article…




Il y a 6 ans j’étais enceinte de mon premier enfant. J’étais alors formatrice en français langue étrangère dans une association plurielle. Cette association avait pour vocation de favoriser l’intégration des publics migrants en France. Nous parlons de l’aide au logement, à la scolarisation des enfants, l’aide juridique et bien entendu la formation pour adulte avec comme fer de lance l’apprentissage du Français. Ma tâche était à la fois simple mais délicate. Je devais à la fois enseigner le français et préparer au DILF de femmes et des hommes primo arrivants. Il s’agit de personne ne parlant pas un mot de français, de tous âges et venant du monde entier. J’adorais mon emploi. J’aimais cette énergie que dégageait ces personnes. Elles avaient une telle soif d’apprendre ! Mais j’ai dû arrêter. Ma grossesse se compliquait et mes longs trajets (plus de trois heures chaque jour) me fatiguaient beaucoup et sont allés jusqu’à me provoquer des contractions avant terme.

Je suis donc brutalement passée de l’activité intense au calme plat total.

Enfermée chez moi, seule de longues journées avec pour seul compagnon mon ordinateur, j’ai vite découvert qu’un monde se cachait derrière l’écran : Les blogs de mamans !

Je suis très vite devenue une très fidèle lectrice. Je lisais beaucoup de blogs. Plus d’une cinquantaine je pense. Pendant des mois, jusqu’à ce que mon fils vienne au monde, cela me suffisait. J’aurai pu demeurer lectrice. Mais quelque chose avait changé après la naissance de mon enfant. Les récits des autres me passionnaient beaucoup moins. Je ne me reconnaissais plus dans ce qu’elles me donnaient à voir. Je me souviens de mes monologues devant mon PC. Fatigué de m’entendre ainsi pester mon mari m’a un jour lancé cette boutade : Si tu penses que tu as des choses à dire, au lieu de parler toute seule, ouvre donc ton propre blog !

Il ne pensait pas que je le ferais. Pourtant le lendemain mon blog était créé.

J’avais passé la nuit à chercher et comparer les hébergeurs. J’avais déjà un nom en tête mais je me suis quand même demandé si je ne devais pas en changer. Du coup, j’ai voulu vérifier que les noms qui me plaisaient n’étaient pas déjà utilisés, et je suis tombée sur l’outil de 1and1. Bref le grand remue méninge.

Puis j’ai publié mes premiers articles et … NON… personne ne me lisait !!! Je viens de briser votre rêve des articles de suite lus par le monde entier ? C’est pourtant la vérité. A moins d’être la sœur de Kim Kardashian ou La fille de Vanessa Paradis personne ne vous attend en se disant : ça y est ! Machine partage enfin ses petits secrets sur les couches avec nous ! On a trop de chance !

Vous avez compris ! Etre lu au début et pour tous les copains c’est pareil : cela demande de l’investissement et du travail. Enfin j’imagine que c’est le cas si on veut être lu. Pour les autres pas besoin de se casser la tête.

J’ai commencé par inscrire mon blog sur différentes plateformes de relais afin de promouvoir mes articles et sur les réseaux sociaux. Puis j’ai essayé d’écrire des articles plus pertinents et impertinents comme cet article relatant mon voyage seule en avion avec mon fils. 8 heures en enfer! Il fut le premier pas vers une certaine reconnaissance et le premier d'une longue série de billets tranchants qui firent de mon blog un blog parental un peu différent.

Je sais vous vous dîtes que ça se saurait si s’investir suffisait pour être lus… Ce qui a fait la différence ? Vraiment ? Je ne sais toujours pas. Mais en six ans j’ai eu le temps de comprendre certains des mécanismes de ce milieu.

Certains blogs se distinguent car ils apportent quelque chose d’unique. Je ne vous parle évidemment pas de business mais d’art. Des blogs magnifiques par la qualité de leur contenu. Des photos à tomber, une technique d’écriture, une plume hors du commun, des talents culinaires mais surtout avant gardistes, des reines de la déco et de la couture, des pro du jardinage ou des DIY, des magiciennes du papier crépon qui vous inventent une piñata en moins de deux.

On peut tous ouvrir un blog, encore faut-il avoir quelque chose à dire…

To be continued.
P*
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 10 janvier 2017

We Love Disney 3 , la saga continue

C'est le genre de chose qu'on ne va pas crier sur tous les toits et dont on ne se vante pas mais on a tous dans le cœur une petite chanson Disney qui pointe le bout de son nez à chaque instant du quotidien.
Par exemple moi j'ai tendance à chanter Sous L'océan sous ma douche et Il en faut peu pour être heureux quand je fais les boutiques!
Arthur aime bien imiter Dory quand il fait de la trottinette! Nage droit devant toi! Nage droit devant toi! Mais les filles après avoir été des fans inconditionnelles de Elsa et de son fameux Libérée Délivrée, ne jurent plus que par le Bleu Lumière de Vaiana.
Pour nous tous il existe une solution qui réunit tous les amoureux de la musique et de Disney: les CD We Love Disney!


Chaque année cette compilation de chanson Disney réinterprétée par des chanteurs et voix connues revisite les classiques des dessins animés. La mouture numéro trois vient de sortir et je dois avouer que j'en suis particulièrement fan. Je l'écoute en boucle depuis Noël.


Je suis particulièrement fan des prestations de Natasha St-Pier et Pomme pour Vers le ciel et Soleil Brûlant les chanson du film Rebelle et Le Bleu Lumière de Cerise Calixte. J'adore! Les autres sont aussi très très sympa.

Sachez qu'il existe aussi une version Jazz qui vaut carrément le détour! Elle est excellente!


1. Ev'rybody wants to be a cat - Jamie Cullum
2. He's a tramp - Melody Gardot
3. Bibbidi-bobbidi-boo - Stacey Kent
4. When you wish upon a star - Gregory Porter
5. Why don't you do right? - China Moses
6. I wan'na be like you (the monkey song) - Raphael Gualazzi
7. A dream is a wish your heart makes - The Rob Mounsey Orchestra
8. You've got a friend in me - Hugh Coltman
9. Let it go - Anne Sila
10. The bare necessities - Melody Gardot
11. Once upon a dream - Laika
12. Un jour mon prince viendra - Nikki Yanofsky


Pour encore plus de Disney vous pouvez offrir à vos enfants le tout nouveau Mickey Junior!
Un magazine plein de héros Disney mais aussi de contenu éducatif. Des histoires, des jeux d'observations, des activités et pleins de coloriages, découvertes et même des recettes de cuisine!
Les enfants vont adorer en tous cas les miens sont accros!
Le trucs sympa c'est que le magazine s'adresse aux plus jeunes et couvre e spectre de 3-6 ans. Du coup ils peuvent tous y trouver leur compte sans que vous ayez besoin de multiplier les achats. Cerise sur la truffe de Mickey? Il ne coute que 4e95.


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 7 janvier 2017

Trois jours à Londres entre copines et à pieds.

Je sais bien que cela fait un moment que je n'ai pas écrit et j'en suis bien désolée. J'avoue que j'ai volontairement décidé de prendre un peu mes distances avec mon blog. J'avais besoin de faire le point et surtout de me décider. C'est chose faite. J'ai choisi de tourner officiellement la page et de quitter la blogosphère parentale.
Cela ne signifie pas que je ne vous parlerai plus de moi mais surtout que les thématiques bébé e puériculture ne seront plus abordées. J'ai envie aujourd'hui de vous parler de mes passions pour les plantes, la décoration, la chine et les sorties. Je vous proposerai de m'accompagner au gré de mes découvertes et surtout de mes voyages! Nous commençons avec Londres!

Début décembre j'ai eu la chance de passer trois jours dans la capitale anglaise en compagnie d'une de mes meilleures amies. Nous avons choisi de résider non loin de la gare de King's Cross. Nous souhaitions découvrir Londres de manière atypique. Durant ces trois jours nous avons décidé de ne jamais prendre le métro, ni la voiture mais de marcher à pieds!
Aujourd'hui pour peu que vous soyez équipé d'un smartphone embarquant une application map, vous ne serez perdu nulle part.  Nous avons donc arpenté la capitale du bout de nos baskets (enfin bottes fourrées pour moi) en long en large et en travers.





              

Pour notre première journée nous avons prit la direction de Camden Market et plus précisément la partie réservée aux brocantes et magasins d'antiquités. En bonnes chineuses nous avions pour objectif de trouver des miroirs, surtout un convexe (objet de convoitise).
Camden Market c'est un grand marché ouvert le dimanche qui regroupe plusieurs marchés thématiques. Vous pouvez y trouver de l'artisanat, de la nourriture mais aussi des vêtements, des meubles et des enseignes plus classiques.

Si vous poursuivez votre route plus loin vous tomberez sur des rues remplies de restaurants. Tous les pays du monde semblent s'y être donné rendez vous. Nous avons croisé des restaurants brésiliens, français, russes, italiens, africains ... Tous mélangés au petit bonheur la chance.

            



Finalement nous déjeunerons dans une sorte de cantine hipster la seule à proposer sur notre route le fameux fish and chips et surtout la seule à nous proposer directement en vitrine de très tentantes pâtisseries.
Chez Artisan Gluten Free Bakery tout est bio et sans gluten et très très bon.
Nous avons commandé des fish and chips etdes jus bio de fruits et légumes! Mention spéciale au mélange carotte, gingembre et orange! Une tuerie.
Les desserts valent aussi le détour. Des cake, des tartes et des viennoiseries. Tout est bon!
-167 Upper Street Londres

Pour notre dîné nous avons choisi d'essayer un restaurant Indien. Il y en a des tas au alentours de la gare de King's Cross. Nous voulions pouvoir rentrer nous reposer au plus vite après le repas.
Tout était super épicé et je vous avoue qu'avec ce froid cela nous a fait beaucoup de bien!

                

La journée du lendemain fut très chargée. Nous avons décidé d'aller visiter Covent Garden, puis de poursuivre jusqu'à la Tamise. L'idée était de faire une très grande boucle qui nous permettrait à pieds de voir le London Eye, de faire coucou à Big Ben pour ensuite remonter jusqu'au 10 Downing Street.
Ensuite en coupant par le Saint James Park pour nourrir les écureuils et se prendre en photo avec la garde royale nous avons essayé de voir la Reine à Buckingham Palace. En vain elle ne savait pas que nous étions à Londres (private joke).








Je vous conseille très fortement si vous visitez Covent Garden Market, de faire une pause au salon de thé Wittard. Wittard c'est une maison de thé Irlandaise et si la boutique vous semble petite de prime abord sachez que son sous sol est une caverne d'alibaba pour tous les amoureux de bon thé.
Vous pourrez en plus de faire le plein de douceurs vous asseoir loin de l'agitation du marché et choisir dans l'impressionnante carte des thés, des pâtisseries fines et autres chocolats chauds à consommer dans de la porcelaine fine. J'adore!









Nous avons dégusté un très bon cidre dans ce très très beau pub à deux pas de Big Ben. La décoration à l'intérieur est à couper le souffle. Vintage à souhait avec une collection de miroirs juste terrible!
Attention c'est toujours plein!












Nous avons ensuite poursuivi jusqu'à Harrods! Impossible de quitter Londres sans visiter ce temple du shopping! Mais j'avoue avoir été très déçue par ce que j'y ai vu. C'est très cher et franchement sans grand intérêt. Je n'y ai rien acheté.



Nous avons ensuite traversé Hyde Park sans nous arrêter à l'immense fête foraine qui y bat son plein. Nous n'avions pas vraiment le temps de nous y arrêter car nous voulions surtout voir les illumination de Noël d'Oxford Street.



C'est magnifique car les décorations sont énormes et changent à chaque croisement. Bon j'avoue que nous avons aussi profité de la rue super marchande pour faire le plein shopping.




Pour finir notre seconde soirée nous avons dîné dans restaurant type grill. La spécialité étant le bœuf dans tous ses états. J'ai adoré la cuisson de la viande, bien plus grasse et riche qu'en France. Les frites de patate douce et les champignons sautés! C'est très très bon et nous en avions besoin après notre journée marathon.

Notre dernière journée fut à bien des égards notre journée la plus intense.
Nous avons pris la direction de Picadilly Circus, bien décidées à rapporter des tonnes de cadeaux à nos familles. Moi je m'étais mise en tête de trouver une étoile pour notre sapin. Quelle aventure!









J'ai fini par trouver mon étoile au tout dernier moment chez Liberty of London ou j'aurai finalement du aller dès le début. Ce magasin est magnifique et rempli de merveilles. La prochaine fois que je me rends à Londres j'y vais directement. Pressée par le temps je n'ai eu le temps que d'emporter mon étoile avant de courir prendre mon train.

Londres à pieds c'est tout à fait possible et pas du tout fatiguant. En marchant vous verrez beaucoup plus de choses et vous réalisez que tout est très proche finalement.

Et puisque vous devez probablement vous demander à quoi ressemble mon étoile de sapin et si j'ai trouvé le miroir de mes rêves je vous les montre :)



Bonne année à tous et rendez vous très vite pour un nouveau reportage!
Rendez-vous sur Hellocoton !