dimanche 3 février 2013

Les mamans tigre aussi savent faire des câlins!

Il est 19h40! Mon fils de deux ans est couché et dort à poings fermés. Ici dès 19h il doit avoir pris son dîner à table avec nous. La télé est éteinte et il mange ce que nous lui servons. Pas question d'avoir un menu différent. Il quitte la table une fois repu nous ne l'obligeons pas à "tout manger" il mange à sa faim. Il attend son dessert à table et nous aide à débarrasser!

Oui chez moi c'est comme ça tout le monde donne un coup de main. Il apporte assiettes et verres à la cuisine puis m'attend dans la salle de bain pour que je lui brosse les dents.

Je lui mets son pyjama je ferme ses volets et il va de lui même se coucher dans son lit. Pas de crises, pas de hurlements. Nous lui disons bonne nuit. Allumons sa boite à musique si il désire une histoire il la demande sinon nous éteignons et il dort!

Je n'ai pas besoin de lui crier après toute la journée. Au matin c'est pareil. Nos journée sont rythmées comme du papier à musique. Sa journée est découpées en petites activités comme à l'école. Dessin, coloriage, apprentissages, sieste, jeux...
Il y a les bêtises qu'il fait car il a envie de découvrir ou parce qu'il s'ennuie. Là il n'est pas puni je lui explique pourquoi il ne doit pas faire ceci ou cela. Possible qu'il essaye de recommencer mais ce sera toujours un NON ferme et catégorique.

Mon fils parle peu. C'est un tout petit. Mais il est très heureux de dire bonjour quand il croise quelqu'un. Il sait très bien dire merci aussi. Et ne s'en va jamais sans dire; bye-bye ou au revoir.
Pour moi la politesse est une vertu qui doit être inculquée très tôt!

Chez moi il y a des punitions quand on fait des bêtises. Si il fait des caprices il va dans sa chambre se calmer. Je n'ai pas a supporter ses cris et son emportement. Nous lui expliquons calment les choses puis le laissons se calmer. En général en 5 minutes il sort un peu honteux. Il s'excuse et c'est fini.

Les règles chez moi son simples et drastiques mais j'estime agir pour le bien de mon enfant. Je suis une maman autoritaire mais néanmoins aimante. Jamais un ordre sans la douceur du geste. Jamais une punition sans le câlin de réconfort après.


Oui plus tard je souhaite qu'il soit le meilleur et je le pousserai dans ce sens. Je souhaite donner à mon fils le meilleur départ possible dans la vie. Je pense que c'est ce que nous tous parents voulons chacuns à notre façon. Oui ce que je dis à mi-mots c'est que l'échec ne sera pas toléré!

Quand à ceux qui me traiteraient de mauvaise mère. De trop autoritaire. De mère Tigre. Je leur dirai juste que je n'en ai vraiment rien a faire de leur avis. Ce que je fais ce n'est pas pour eux! Je ne compare pas mes enfants à ceux des autres car je pense que la parentalité est en elle même quelque chose d'égocentrique.Mes enfants sont "ma" priorité. Pas ce que les gens pensent ou penseront de moi.

On peut éduquer de manière autoritaire sans violence. On peut aimer ses enfants tout en les poussant au delà de leurs limites. On peut choyer son enfant et vouloir le meilleur pour lui. Un pauvre petit reportage de 60 minutes ne montre que ce qu'il veut bien montrer. Arrêtez de vous complaire en propos désobligeants envers des parents qui font leur boulot de parents.
Ne confondez pas ambition et maltraitance.

Les pavés c'est aussi chez:

La Nouvelle Eloïse, Tout ce qu'il ne faut pas faire.

38 commentaires:

  1. J'adore. Je m'interroge beaucoup sur le sujet, je me retrouve dans plus des 3/4 de ta vision et je me considère pourtant trop 'cool', c'est si subjectif tout ça, si personnel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut faire à sa façon avec chaque enfant! Ils sont différents avec lui ça marche on verra bien la seconde!! ^^

      Supprimer
  2. oui c'est marrant moi aussi je me retrouve dans ce que tu dis (a part sur les repas , parce que chez nous c'est la misère elle bouffe rien).
    et je me considère comme une maman cool!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh tu vois ^^ ça ne s'est pas fait tout seul c'est long! Mais au final les efforts paient!
      Allez bon courage avec ta puce! On peut être autoritaire et cool je pense! ^^

      Supprimer
  3. Ton fils dit "bye-bye"? Trop mignon!
    Chez nous aussi ça marche droit!
    Mon pavé est ici:
    http://petitsdiables.over-blog.com/article-la-pilule-contraceptive-mauvaise-pour-la-sante-113895919.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii ^^ Il lève la main et dit: bye bye bye ^^ C'est adorable!
      Merci pour le pavé!

      Supprimer
  4. Ici c'est pareil, j'ai toujours été ferme et pourtant je ne me considère pas comme une mère tigre. Je n'ai pas vu le reportage, ça m'exaspère la télévision qui traite superficiellement de sujets; pour qu'au final on soit énervé ou blasé. Bref.
    Le fiston participe, il sait que je ne cède jamais (alors il essaye avec son père mdr) et je passe mon temps à le câliner et le bisouter dès que je le peux.
    Je crois qu'on ne saura jamais nous ranger dans une case^^
    ps: tu as oublié d'ajouter mon ptit pavé de l'autre jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pavé ajouté!
      Effectivement le souci ce sont les cases dans lesquelles on veut à tout prix caser les gens surtout les mamans! Un pti reportage ne montre pas tout!!
      Bises

      Supprimer
    2. Merci :)
      Par contre je ne sais pas comment tu arrives à te débrouiller (mdr) à chaque pavé de moi, tu arrives à trouver un lien chelou. Je ne sais pas où tu as trouvé le lien que tu as mis dans ton article, mais en cliquant on arrive nulle part ^^

      Bises ^^

      Supprimer
  5. J'espère bien que les règles de base de politesse ne sont pas considérées comme de l'autoritarisme ! On devrait tous avoir ce genre de choses à coeur, le rôle de parent est bien de les préparer à devenir de bons adultes, polis, ambitieux, courageux, responsables, et j'en passe ! ca ne se fait pas par magie à l'adolescence, ça se rabache pendant des années, dès le plus jeune âge... c'est dingue de devoir se justifier là-dessus tout de même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est notre travail d'éduquer nos enfants! Je ne vais pas attendre l'entrée en maternelle pour ça.
      C'est malheureux que sous prétexte d'amour on oublie nos devoirs de parents.
      Bisous

      Supprimer
  6. Eduquer ce n'est pas tout permettre. Aimer c'est éduquer. Donc non tu n'es pas une mauvaise mère.

    RépondreSupprimer
  7. l'ambition doit être bien placée. Les former à se battre avec honnêteté pour avoir qqchose par exemple, me parait plus sain que les former à écraser les autres par tous les moyens pour être premiers. Je me retrouve pas mal dans ta façon de faire, dans l'ensemble. Autorité et câlins. C'est vrai qu'un reportage montre ce qu'il veut, mais on a quand même vu des cas extrêmes je trouve. Je n'y ai pas vu bcp de câlins, de moments de tendresse et de complicité. Que du travail. ça me fait peur perso! On est pas des machines, mais des êtres humains dotés de sentiments. Le parent doit respecter aussi le ressenti de l'enfant, et ne pas l'écraser sous le poids de ses propres attentes, issues souvent de frustrations personnelles passées. Y'a une juste mesure à trouver, comme dans tout, si on ne veut pas rendre malheureux nos enfants et sacrifier les rapports aimants que nous avons avec eux. J'ai tellement d'exemples concrets d'adultes en souffrance à cause des attentes de leurs parents...que je me passerai volontiers de faire de même avec mes petits. Leur bonheur avant tout, même s'ils ne deviennent pas chirurgien ou ministre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut encore une fois pas tout mélanger. Ta vision des choses est une perception extérieure. Tu regardes 10 minutes de la vie d'une famille... et tu juges. La caméra n'était pas là 24/7. Une maman qui veut le meilleur pour ses enfants n'est pas forcément frustrée. En tous cas je pars du principe que je suis le parent et que c'est à moi de faire ce qu'il faut pour aider "mon" enfant. Et de la même manière j'évite de regarder ce que font les autres.
      Oui je suis égocentrique! Et je pense vraiment que tout le monde devrait faire pareil: c'est à dire qu'au lieu de juger et jouer au voyeur chez les autres ils devraient aller s'occuper de leurs enfants la société s'en porterait bien mieux.
      Quand à les rendre malheureux en quoi être poli et intelligent rend il un enfant malheureux? En quoi avoir une maman attentive et concernée le rendra il malheureux?
      Il y a plus d'adultes malheureux à cause de l'abandon de leurs parents que l'inverse!
      Bises

      Supprimer
  8. Je suis assez d'accord avec toi. A la maison, tout le monde donne un coup de main, selon ses capacités bien sûr : on n'est pas les Thénardier non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien entendu ^^ Je lui fait pas faire la lessive non plus mdr^^

      Supprimer
  9. Je plussoie ton article :)
    Fiston est un adulte équilibré et bien dans ses baskets!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au final ils nous diront merci plus tard! :)

      Supprimer
  10. Au risque de m'attirer quelque foudres je viens brandir un petit drapeau blanc, je ne cherche pas à faire mon mea culpa mais il s'avère que je me retrouve dans ce que tu dis et que je reste circonspecte du portrait qu'on nous dépeint des mamans-tigres. Pour chaque dogme il y a des extrémistes et ce sont ces personnes là qui me font flipper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais forcément Amélie ils te montrent ce qu'ils veulent. C'est facile de jeter des images comme ça sans les replacer dans le contexte socio économique... Il faut dire qu'en ce moment l'occident à très envie de taper sur les vilains chinois qui sont en train de leur voler la place de Leader.
      Il faut penser à ça aussi!
      Allez bisous ma belle!

      Supprimer
  11. ça me ressemble tellement ce que tu décris
    j'ai été élevée de cette façon, à la fois une éducation stricte mais avec beaucoup d'amour
    mon conjoint aussi a reçu une éducation stricte
    je ne pense pas que ça nous a été défavorable bien au contraire
    et aujourd'hui, on éduque nos filles de cette façon
    et je te rejoins totalement, avant de s'occuper de ce que fais son voisin avec son enfant, occupons nous des nôtres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On reconnait les bienfaits bien plus tard ^^
      C'est ça le souci car ça marche aussi à l'inverse!!

      Supprimer
  12. J'adore ton article ! Je me trouve autoritaire (limite vieille c---e parfois) et pourtant je n'arrive pas souvent à me faire ecouter de Poussin... J'essaie de faire un peu autrement ces derniers temps et j'ai pas l'impression que ce soit mieux... Arf c'est pas facile tous les jours ! Mais bon, tant qu'il connaît la politesse et le respect, c'est pas si mal. Non ?
    Bises et bravo parce que j'admire ce que je viens de lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci audrey! Et j'avoue que ce n'est pas facile de s'y tenir surtout en ce moment avec mon bidon. Mais je le fais pour lui!
      Je t'embrasse!

      Supprimer
  13. Bah je n'ai pas vu le reportage dont tu parles mais je pense que tu es très loin d'être une mère tigre: http://www.lepoint.fr/societe/la-mere-tigre-sort-ses-griffes-03-02-2011-135147_23.php

    Je pense comme toi que les règles sont importantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le souci c'est qu'on ne vous montre que les extrêmes. Et surtout que les mauvais côtés, les mauvaises images. Ces enfants sont hypers choyés en vérité. Ils ont ce qu'il y a de meilleur. Les parents ont les moyens de leur offrir tout ça. On ne vous montre pas les anniversaires, les voyages, les cadeaux somptueux...
      C'est aussi une mauvaise image de la chine qui est recherchée. Ne vous laissez pas manipuler.

      Supprimer
  14. Coucou, je t'ai fait un pavé aussi :
    http://tanierefarfadine.blogspot.com/2013/02/recensement-moderne-enfin-presque.html
    Sinon, faut voir ce que l'on met derrière les mots. Bref, c'est quoi une "mère-tigresse"?
    De toute façon, chacun(e) fait de son mieux, avec ses convictions et ses loulous.
    Moi, je suis plutôt cataloguée permissive. Ça n'empêche pas qu'il y a des règles et des limites non négociables. Apprendre la politesse (aka "s'il te plaît-merci-bonjour-au revoir") et le respect de l'autre et de ses affaires me semble relever du bon sens.
    Après, ça dépend aussi du caractère de l'enfant. D'après ma mère, on est sacrément servi avec Surprise. Moi, je considère qu'il sait ce qu'il veut et que bon, l'apprentissage de la frustration n'est pas un chemin de rose... Et c'est justement parce qu'on lui mets des limites qu'on a des crises. Je n'y voit pas de l'insolence, juste un petit garçon hyper-émotif qui se laisse submerger par ses émotions. Mais je ne me vois pas juger d'autres enfants et leurs parents alors que je ne les connait pas et que je ne sais pas ce qu'ils vivent au quotidien.
    De toute façon, y a pas de façon miracle d'élever ses enfants. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui! Les enfants sont tous différents! Le mien est très insolent par exemple! Très têtu et brise fer ^^ Les canard ne font pas des moutons mdr ^^

      Supprimer
  15. Bonsoir Mère cane,

    je me retrouve dans tes paroles pour mon premier enfant. C'était un enfant assez calme, curieux, poli, souriant et qui ne posait pas de problèmes. J'étais assez sèvère mais finalement j'avais rarement besoin d'élever la voix. Ici nous sommes contre les fessées, on parle avant tout, on explique... on pousse aussi nos enfants pour leur montrer leurs capacités.
    tout se passait bien jusqu'à mon second enfant, une fille, elle aussi adorable, souriante (même si un peu farouche envers les autres)...bref deux enfants supers ! et là je me suis dit on les éduque super bien. Et puis le 3ème est arrivé et là mes convictions ont volé en éclat ! Il est super dure, n'écoute rien et sème la zizanie au sein de la famille avec ces caprices...du coup tout le monde en patit, le grand se rebelle, la petite essaye de trouver sa place dans cette cacophonie ambiante.
    Donc pour cet enfant là je ne sais pas trop comment m'y prendre mes belles théories du début étant parties, il faut trouver avec lui d'autres pistes pour l'éduquer et j'avoue pas facile dans tout ça de préserver son couple, ses autres enfants...
    Cela reste bien sur ma propre expérience que je dévoile pas ce qui peut arriver aux autres !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends!!! Avec ma sœur c'était pareil... Ma mère s'est adaptée. J'avoue que petite je ne comprenais pas les différences. Je trouvais cela injuste. Après j'ai compris. Oui il faut s'adapter à chaque enfant tous ne sont pas pareils!
      Si ça se saurait nous serions des robots ^^
      Bisous et bon courage avec ton rebelle ^^

      Supprimer
  16. Je ne sais pas de quel reportage tu parles !
    Mais je suis entièrement d'accord avec ton style d'éducation !
    Et je ne pense pas que cela fasse de toi une mère tigre !
    La main de fer dans le gant de velours !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bises, ce n'est pas facile tous les jours mais on essaie!

      Supprimer
  17. C'est bizarre de lire dans cet article que tu n'as pas à supporter les cris de ton fils et son emportement et d'avoir lu juste avant dans un autre article que tu ne comprends pas que les parents ne veuillent que leur enfant crie ou fasse une colère en public (article sur la colère de ton fils dans un magasin de vetements pour enfants ou tu n'as pas compris le regard des gens).
    Ben oui si tu ne veux pas "subir" les cris ou pleurs de ton fils pourquoi les autres devraient le subir.
    A réfléchir peut etre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une différence entre éduquer son enfant, tout faire pour lui inculquer des principes rigoureux d'éducation et les colères impromptues de l'enfant dans des lieux publics. Je ne t'apprends rien si tu es toi même parent tu dois savoir que l'éducation c'est un combat de tous les jours! Non je ne supporte pas les colères inutiles au quotidien. Mais je ne comprends pas non plus les regards désapprobateurs des inconnus dans la rue. Je me vois mal lyncher mon gosse en public pour faire plaisir aux gens éduquer ce n'est pas ça!
      Je me suis beaucoup demandé ce que les gens attendaient de moi en jetant ces regards. Et il m'est au final apparu qu'ils n'attendaient rien. Ils montraient juste que ces bruits les dérangeaient et le reste c'était moi qui l'imaginait. Personne n'aime se sentir pris en faute en public. D'ou ma question aux parents sur ce billet interdire aux enfants de crier et rire en public c'est pour le bien de l'enfant ou l'amour propre des parents?

      Supprimer
  18. La manière dont vous éduquez vos enfants, je n'ai rien à en redire. Mais je trouve légèrement excessif la manière dont vous vous définissez, car l'éducation que vous dite "drastique", c'est celle en vigueur chez moi, voyez plutôt Amy Chua pour l'éducation "à la baguette". Vous êtes tout simplement une mère attentionnée!

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

N'oublie pas qui tu es ... et oui j'ai regardé le Roi Lion aujourd'hui!

Je sais très bien à quel moment j'ai eu le déclic. C'était en Mars. Je devais assurer deux semaines de prestation pour la marque Fa...