vendredi 9 septembre 2011

Evaluations, dépistages, médicaments.../Vendredis Intellos/

"Face à des enfants agités, coléreux, agressifs, chacun s’interroge. Comment penser les colères à la crèche, les mensonges, les bagarres en maternelle ou l’agitation à l’école ? D’où ça vient ? Qu’est-ce qu’on peut faire ? se demandent certains, tandis que d’autres, de plus en plus nombreux, pensent : Ça promet ! " Nos enfants sous haute surveillance,  par Sylviane Giampino et Catherine Vidal

Il y a quelques jours, j'ai de nouveau entendu parler d"anonyme". Anonyme est une personne qui je suppose lit mon blog. Lors de sa première intervention, virulente, elle a remit en cause mes méthodes d'éducation me traitant de mère démissionnaire. La raison? Mon bébé s'était montré turbulent lors de notre voyage vers les Antilles et j'en avais fait un article. Un article très second degré présentant avec humour et exagération les bêtises que peut faire un bébé dans un avion. Cette attaque, "mère démissionnaire" m'avait agacée mais sans plus. Et puis voilà qu'Anonyme refait parler d'elle. Cette fois (à l'occasion de mon article sur l'épisiotomie, décidément les "Une" d'Hellocoton ne ramènent pas que du bon) ce n'est pas moi qui ai été attaquée mais mon bébé. Au regard de ses bêtises d'enfant il venait de se faire traiter de "gosse infâme".

"Infâme" voyons la définition: Qui est sans honneur, qui ne mérite aucune estime dans le monde. 
Le sens: sale.
Le synonyme: abject.
 Je vous avoue que cette phrase, ce mot à l'encontre de mon fils m'a fait mal. J'étais blessée non pas par la méchanceté de cette personne. La méchanceté je connais, le jugement aussi. Mais blessée car on s'attaquait à mon enfant. Un petit humain incapable encore de comprendre le monde. Qui ne sait même pas parler. Qui fait des sourires à tout le monde, même aux cons. Qui s'émerveille du son du vent dans les arbres et est fasciné par le mouvement des vagues sur la mer... 

Ainsi cette personne venait de ficher mon fils. Pour quelques bêtises dans un avion? Son jeune âge n'y fait rien et je crains que cette façon de faire, cette façon de juger tout le monde jusqu'aux plus jeunes représentants de l'espèce humaine soit un des traits de pensée de notre société moderne.
Une société qui souhaite tout contrôler et standardiser. Une société qui va jusqu'à faire passer des tests comportementaux à des enfants de maternelle. Qui préconise des entretiens psychologiques pour des enfants de 4 ans. Des enfants fichés à vie alors même qu'ils ébauchent la construction de leur personnalité. De savants esprits en viennent à convoquer le gène de la criminalité pour expliquer un forfait ou prétendent dépister chez les enfants, dès la crèche ou la maternelle, des troubles de comportement susceptibles d’évoluer vers la délinquance!!! Comment à notre époque pouvons nous ignorer où de telles dérives sur le déterminisme ont mené des hommes. Dans le passé des monstres se sont servis des mêmes discours pour gazer et exterminer des peuples. Ce passé n'a il donc pas servi de leçon à l'humanité? N'apprendrons nous jamais de nos erreurs?


"Faire dire à un enfant de vingt-quatre mois que c’est lui qui a commencé à taper le premier pour lui faire prendre conscience de son agression ; convoquer un enfant de cours préparatoire en conseil des maîtres pour qu’il explique pourquoi il a demandé à une fillette de lui montrer sa culotte. Ces remontrances prêteraient à sourire si elles n’étaient le triste miroir d’une société apeurée, d’adultes désemparés, ayant fini par intérioriser cette culture de la peur…"  
Nos enfants sous haute surveillance,  par Sylviane Giampino et Catherine Vidal
Ceci est ma participation aux Vendredis Intellos de Mme Déjantée.

11 commentaires:

  1. Si les gens pouvaient ravaler leurs jugements arbitraires dénués de sens, punaise qu'est-ce qu'on pourrait être peinards... Mais non, je crois que la société n'apprend pas de ses erreurs, elle préfère les accumuler avec des arguments à la con pour soutenir qu'elle a raison de penser comme ça!

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben ça fait réfléchir...

    Ca sert à ça les VI^^

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu les commentaires d'Anonyme et je ne comprends pas qu'on puisse juger ainsi, si violemment, même, sur un ou deux articles. Elle ne te connais pas, elle ne connait pas ton ironie, ton humour.
    Concernant les enfants, c'est normal qu'ils fassent des bêtises, ils testent. Il faut leur expliquer! On ne naît pas civilisé, on le devient. On apprend à être sage.
    Je partage ton article!

    RépondreSupprimer
  4. Ce que tu racontes sur cette Anonyme représente exactement ce que je trouve abject sur Internet ... et une des raisons qui m'ont longtemps fait hésiter avant d'ouvrir un blog...une des raisons aussi qui m'ont fait claquer la porte des forums...
    Concernant l'ouvrage que tu cites, il y a beaucoup beaucoup beaucoup à dire... je crois que l'on trouve des pistes de réflexions dans la contribution Guest de Pom (notamment dans son paragraphe sur Michel Foucault) qui explique le "nouveau" mode d'intervention de l'état...ce qui explique ne justifie pas il va sans dire...!!
    Ensuite, je crois qu'on peut continuer à réfléchir sur la question de la norme et la manière dont elle pénètre la société et l'école..
    Enfin, il y a la question de ces études qui ont fait un tollé il y a quelques années sur les prétendus dépistages de futurs criminels dès la maternelle...c'est en grande partie le triste résultat d'une appropriation par les politiques d'études scientifiques qui elles même n'ont pas eu le courage d'expliquer précisément les conclusions que l'on pouvait tirer et celles dont il fallait s'abstenir!!!

    RépondreSupprimer
  5. Je me demande si cette "Anonyme" a des enfants, voir même si elle a un fils.

    Pour avoir observé les enfants autour de moi dont les miens, avoir un fils est totalement différent d'avoir une fille, surtout pour le 1er.

    Ton fils n'est pas un monstre parce qu'il a écrasé les pieds d'un monsieur dans un avion minuscule où il n'avait le droit de ne rien faire.

    RépondreSupprimer
  6. Les gens devraient réfléchir avant de parler (ou d'écrire) !!! Cette "Anonyme" n'a surement pas d'enfant sinon, elle n'aurait sans doute pas cité ce terme peu élogieux en parlant de ton Canard !! Pfff ça me tue moi la stupidité des gens qui jugent sans savoir, sans connaître ! Un bon reflet de la société d'aujourd'hui !!!
    Bien dit Mère Cane !! :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Cette Anonyme est juste une personne lâche et très certainement sans enfants, et sûrement très amère à cause de ça , qui ne sait pas de quoi elle parle, en plus c'est courageux, c'est pas signé! Toute personne ayant des enfants saurait qu'un tel voyage avec un petit c'est hardcore. Je trouve ce qu'à dit Kiara plus haut très juste, c'est long de devenir citoyen, ça s'apprend, ça prend du temps, et ce voyage en avion a fait partie de son apprentissage. Apparemment Anonyme n'a jamais appris à être polie, tolérante et respectueuse alors comment ose-t-elle critiquer les autres? Et puis tu es chez toi, tu fais ce que tu veux! Moi à ta place je ne la publierai plus, tu lui donnes trop d'importance à faire parler d'elle, elle est clairement là pour foutre la merde.
    On a le droit de ne pas être d'accord, on a le droit aussi de ne pas être insultant, d'être tolérant, il faut ouvrir le débat.
    Sur ton dernier article sur l'épisio, je n'étais pas forcément d'accord avec ce qui était dit par exemple mais je n'agresse personne, et je tente d'approfondir le débat en toute politesse. C'est pas si compliqué.
    Ne t'inquiète pas, ton fils est juste comme tous les autres enfants, le mien se serait conduit pareil, d'autres mères te diraient pareil.

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai! Mais tu sais c'est la première critique qu'on me faisait sur mon fils. Forcément ça choque.
    Et puis comme je l'ai dit dans mes commentaires, je remercie toutes les participations. Il y a autant d'accouchements que de femmes différentes. Mon ton aurait pu être plus doux. Mais je ne le voulais pas doux. J'ai été volontairement brutale. Au moins cela aura permis d'en parler et de mettre cette pratique en avant le temps d'une journée. Même si pour certaines cela s'est bien passé il ne faut pas occulter celles pour qui cela a été un cauchemars et qui souffrent en silence.

    RépondreSupprimer
  9. Je me retrouve tout a fait dans ton message.
    Mon fils a toujours été "actif" et j'en ai entendu des vertes et des pas mur a son sujet.
    Mais j'ai toujours été rassuré par quelques personnes qui me disaient qu'il vaut mieux qu'il soit comme ça que triste, boudeur et sans rien faire !
    Mais ca me fait mal de voir les jugements que les autres font de des petits êtres comme nos enfants. Ils vivent leur vies d'enfant, comme il le souhaitent. Et n'est ce pas une chose importante justement ! Ils seront suffisamment brimé une fois adulte (si ce n'est pas avant)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai lu les messages d'Anonyme et lui ai répondu. Je suis d'accord avec Mme Déjantée, c'est le côté du net qui ne me plait pas. Qu'on ne soit pas d'accord, bien évidemment. Qu'on le dise, of course. Mais qu'on choisisse les mots pour le dire, en évitant de juger (surtout quand on a à priori, pas du tout le même humour) là,; je ne suis pas d'accord...

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

N'oublie pas qui tu es ... et oui j'ai regardé le Roi Lion aujourd'hui!

Je sais très bien à quel moment j'ai eu le déclic. C'était en Mars. Je devais assurer deux semaines de prestation pour la marque Fa...