mercredi 22 novembre 2017

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages intergalactiques passez votre chemin.


Bon maintenant que nous sommes entre nous, je vais pouvoir vous parler des deux films qui divisent du moment.
Thor Ragnarok, le dernier opus de la série des films dérivés de l'Univers Marvel et Justice League lui dérivé des univers DC Comics. Je suis une grande fan des deux univers et je vais vous parler sans langue de bois de ces deux films. Fight!

Thor Ragnarok
Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk…


Justice League 
Après avoir retrouvé foi en l'humanité, Bruce Wayne, inspiré par l'altruisme de Superman, sollicite l'aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d'une attaque apocalyptique…


J'ai envie d'attaquer avec la présence féminine. C'est dans l'air du temps de donner priorité aux dames.

Dans Justice League deux personnages féminins se détachent. Wonder Woman Diana Prince et Loïs Lane. Si sur la forme il n'y a rien a redire quand on creuse un peu ce n'est pas très folichon. Diana ( Gal Gadot) est une déesse, une puissante guerrière élevée par des amazones et une restauratrice d'œuvre d'art. Elle est jeune et belle et puissante. Malheureusement dans le film elle est caractérisée par? Je vous le donne en mile : sa douceur, son altruisme, son amour des enfants (son premier fait d'armes du film sera d'en sauver tout une classe) et sa difficulté à oublier son premier amour! Oui celui là même à qui elle doit son identité humaine (oulalalala ça va loin quand même les gars). Elle en est réduite à quoi dans Justice League? Infirmière du Batman...
La seconde Loïs Lane est une brillante journaliste récompensée d'un Pullitzer et quand même la copine de Superman... Dans la première partie du film elle va pleurer sa mort et dans la seconde on ne la voit plus du tout. Bref le parfait pot de fleur. Mais ce n'est pas sa faute, elle n'est plus capable de rien sans son boy friend. Excusez moi je m'en vais vomir et je reviens.


Dans Thor deux personnages féminins encore une fois. Des personnalités aux antipodes mais cette fois ce sont deux guerrières. D'un côté Hela la sœur aînée de Thor, déesse de la mort et quoi qu'on en pense, véritable reine d'Asgard. Incarnée par une sublime Cate Blanchett. Je suis sous le charme de se personnage qui assume son âge sans fards. Elle est magnifique et revendique sa puissance (liée à son âge). J'ai adoré sa façon de bouger et de traiter Thor comme un gamin. C'est assez jouissif. Très agréable de voir une femme d'âge mur être puissante sans avoir besoin de l'aval des hommes.
La seconde est la Valkyrie. Un personnage que j'attendais de découvrir avec impatience. La Valkyrie est un personnage qui me tient particulièrement à cœur car en terme de puissance cette Asgardienne est capable de rivaliser avec Hulk. Elle est terriblement puissante et surtout une guerrière née. Dans Thor son rôle est prépondérant. Elle trouve Thor, l'aide à fuir et surtout lui permet de faire le lien entre présent et passé. C'est un personnage qui bien qu'incarné par une actrice très séduisante : Tessa Thompson, ne met jamais ses atours physiques en avant. Elle n'a pas besoin de plaire pour être puissante. Pourtant elle plait pour sa puissance.
Thor Ragnarok remporte le duel des dames.

Passons au scénario. 
Cela sera rapide... Pour moi Thor gagne haut la main sans discussions. Justice League pêche par envie de trop bien faire. Ses héros sont trop lisses, ont trop envie d'être des héros et de mourir pour sauver l'humanité (seraient pas un peu masochistes ces gens?) Ils sont trop pleins de bons sentiments et gagnent trop facilement pour être crédibles. J'ai détesté ces ralentis censés nous permettre de voir quoi? Voleter les bouclettes d'Aquaman et la jupette de Wonder Woman? Ah non pardon c'était la cape du Batman (qui rapellons le ne volète pas puisqu'elle est toute de cuir et super lourde). Bref y'a trop de lenteurs et d'incohérences pour que le scénario passe la barre. Si je ne devais citer qu'une boulette ce serait ce cube qu'ils sont censés planquer à tout prix, qu'ils ne pensent pas à ramasser et que le méchant extraterrestre envahisseur va piquer sous leur nez pendant qu'ils se disputent entre eux. WTF? Cela se passe pourtant sur Terre cette histoire... Ils pouvaient pas les rendre plus humains?


Thor c'est encore plus dingue mais dans le genre dingue assumé si on peut dire ça comme ça. Tout ce que l'on connaît et auquel on est habitué dans l'univers de Thor semble partir en poussière. Le héros se retrouve comme le dernier étron des différents univers. Il va quand même carrément devoir passer par un anus géant (un vortex) pour tenter de regagner son monde... Je n'invente rien! J'adore toute la palette de personnages fous qu'il va côtoyer par la force des choses. Chacun à une personnalité et tous ne sont pas des gens biens à proprement parler. Pas de grande mission ou de grands sentiments. Ils sont liés par la force des choses et prennent ou pas de bonnes décisions. Ce que j'aime c'est cette humanité qu'ils ont. Grâce à cette logique l'histoire avance dans le bon sens et tout est crédible malgré le fait qu'ils soient tous extraterrestres et que l'histoire se passe dans une galaxie lointaine.
Thor gagne le duel des scénarios 

On arrête les frais? Plus j'essaie de trouver un point positif à Justice League et moins j'en trouve. Je me suis ennuyé pendant le film et c'est une réelle déception. On assiste quand même à un pseudo Avengers réchauffé sans saveur. Les scènes, situations et le pitch sont fortement inspirées des Avengers sans jamais réussir à atteindre le niveau de fluidité du premier. Je suis retournée voir Thor deux fois juste pour les fous rires. Je ne retournerai pas voir Justice League. Le verdict est sans appel!
THOR RAGNAROK WINS! 

1 commentaire:

  1. coucou
    comme j'aime ton avis..
    Je pense la meme chose..
    Je ne me suis pas ennuyée pdt justice league mais c'est effectivement du rechauffé..
    bises

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...