mercredi 21 juin 2017

Blogueuse Parentale?

Je continue sur ma lancée des billets explicatifs. 
On m'a dernièrement fait remarquer que je clamais partout et sur tous les toits ne plus être blogueuse parentale mais que ça ne me dérangeait pas de parler de couches culottes tant que c'était sponsorisé...
Je me suis donc dit qu'il serait peut être judicieux d'écrire un billet sur ce sujet. 


Comme vous le savez tous il existe autant de blogs qu'il existe de blogueurs. Ils sont tous différents, ils ont tous leur identité et puis normalement ils ressemblent tous à ceux qui les écrivent. Mais quand même, malgré le fait que tout le monde soit libre d'écrire ce qu'il veut sur son blog quand ça lui chante, il est de bon ton de respecter une certaine idée directrice sur son blog. 
Il y a donc des étiquettes qui furent crées pour essayer de rassembler les uns et les autres sous telle ou telle bannière. Ne nous leurrons pas être un blog mode ne vous empêchera pas de parler cuisine, de même que moi j'avais choisi d'être référencée comme un blog parental/lifestyle.

Un blog parental c'est quoi? 
Un blog parental c'est comme son nom l'indique un blog rédigé par un parent ou futur parent et qui a vocation à partager sa grossesse, sa vie familiale...  L'idée étant quand même de beaucoup parler de ses états d'âme de maman ou de papa, des tonnes d'anecdotes sur les péripéties oups le bonheur immense que c'est d'être parent. Il y a des blogs parentaux de jumeaux, de parents d'enfants avec un handicap, les familles nombreuses, les parents solo, ceux qui ne veulent qu'un enfant, ceux qui sont végétariens, ceux qui sont natures, les régressifs, les éducations bienveillante, les créatifs, les photographes... Bref il y en a des tonnes. 
Moi j'étais un blog parental/ lifestyle , c'est à dire que je partageais des détails intimes de ma vie de famille mais aussi des idées de sorties, de la décoration, de la mode enfant, des voyages...

J'ai décidé de changer, je ne vais pas reparler des raisons, c'est déjà fait. J'ai décidé d'abandonner le volet parental de mon blog pour me consacrer à son aspect lifestyle qui existait déjà.

Cela consiste en quoi?
Je ne vais plus vous parler des détails de la vie intime de ma famille. L'intimité de mes enfants, leur évolution personnelle, leurs états d'âme, je ne les partagerai plus avec mes lecteurs. Mes enfants ont besoin de leur jardin secret et je n'ai plus envie d'exposer leur intimité. C'est pour cette raison que j'ai tenu l'an dernier, avant de clore le volet parental de mon blog, à vous parler de sujets sensibles que je n'avais jusqu'alors pas réussi à extérioriser. C'était par exemple le moment ou jamais de parler de mes problèmes d'infertilité. 
En revanche l'aspect lifestyle de mon blog lui perdure. Vous continuerez de savoir quelles couches porte ma fille cadette, quelles idées de rangement j'ai trouvé pour la chambre de mes filles, les activités sympa qu'on peut faire à Paris, quels jouets ils valident pour Noël, sur quel manteau Arthur à craqué pour la rentrée... Je vais moi aussi continuer à vous parler de ma passion pour les brocantes, le retapage de meubles anciens, la décoration, les restaurants, les sorties, la cuisine... Mais vous aurez aussi plus d'articles mode, beauté, voyage, luxe parce que finalement je réoriente mon blog essentiellement sur moi même.

Conclusion:
Tout le monde fait ce qu'il veut sur son blog et je n'étais absolument pas obligée d'informer qui que ce soit de ce changement. J'ai tenu à le faire parce que je suis fière de cette page qui se tourne. Je suis fière de ces 6 années durant lesquelles je ne me suis jamais limitée. J'ai toujours parlé des sujets qui me tenaient à cœur, de la façon que je voulais. Sans langue de bois j'ai eu le courage d'aborder des sujets tabous tels que le viol conjugal, le racisme, l'épisiotomie, le point du mari, les violences obstétricales... 
Je suis fière de mon parcours en tant que blogueuse parentale et d'avoir cette faculté qu'est le lâcher prise. J'ai toujours confiance en ma capacité à me réinventer pour ne jamais stagner. Je n'ai jamais eu peur d'être la petite nouvelle que personne ne connaît . Je n'ai pas peur de la nouveauté et surtout j'estime que je ne dois jamais avoir peur de le montrer.

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. Sénèque. 

6 commentaires:

  1. Bisous Ma Copine, j'aime tjs autant te lire :)
    On se voit bientôt pour papoter en live !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle <3 J'ai hâte, tu m'as manqué!

      Supprimer
  2. Moi je te lis de toutes façons, parental ou pas! Et il y en aura toujours pour critiquer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. the haters gonna hate, hate, hate, hate, hate
      Baby, I'm just gonna shake, shake, shake, shake, shake
      <3

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Les Thés et Jardins d'exception de la Compagnie Française de l'orient et de la chine

La difficulté quand on aime le thé et surtout le bon thé c'est d'en trouver à bon prix... Il faut quand même dire la vérité, cert...