mercredi 25 janvier 2017

Pourquoi je blogue?


Je crois qu’il y a autant de façons de bloguer qu’il y a de blogueurs.

La blogosphère est pleine de personnes différentes avec des objectifs différents et bien entendu des blogs différents. Il est donc impossible de donner un mode d’emploi sur la façon de bloguer.

Je peux cependant vous raconter comment j’en suis venue, il y a bientôt 6 ans, à ouvrir mon propre blog. Je peux vous dire comment je l’ai fait, les erreurs que j’ai commises et surtout les pièges que j’ai évités. Mais le succès comme la chance ne se met pas en boite ni en article…




Il y a 6 ans j’étais enceinte de mon premier enfant. J’étais alors formatrice en français langue étrangère dans une association plurielle. Cette association avait pour vocation de favoriser l’intégration des publics migrants en France. Nous parlons de l’aide au logement, à la scolarisation des enfants, l’aide juridique et bien entendu la formation pour adulte avec comme fer de lance l’apprentissage du Français. Ma tâche était à la fois simple mais délicate. Je devais à la fois enseigner le français et préparer au DILF de femmes et des hommes primo arrivants. Il s’agit de personne ne parlant pas un mot de français, de tous âges et venant du monde entier. J’adorais mon emploi. J’aimais cette énergie que dégageait ces personnes. Elles avaient une telle soif d’apprendre ! Mais j’ai dû arrêter. Ma grossesse se compliquait et mes longs trajets (plus de trois heures chaque jour) me fatiguaient beaucoup et sont allés jusqu’à me provoquer des contractions avant terme.

Je suis donc brutalement passée de l’activité intense au calme plat total.

Enfermée chez moi, seule de longues journées avec pour seul compagnon mon ordinateur, j’ai vite découvert qu’un monde se cachait derrière l’écran : Les blogs de mamans !

Je suis très vite devenue une très fidèle lectrice. Je lisais beaucoup de blogs. Plus d’une cinquantaine je pense. Pendant des mois, jusqu’à ce que mon fils vienne au monde, cela me suffisait. J’aurai pu demeurer lectrice. Mais quelque chose avait changé après la naissance de mon enfant. Les récits des autres me passionnaient beaucoup moins. Je ne me reconnaissais plus dans ce qu’elles me donnaient à voir. Je me souviens de mes monologues devant mon PC. Fatigué de m’entendre ainsi pester mon mari m’a un jour lancé cette boutade : Si tu penses que tu as des choses à dire, au lieu de parler toute seule, ouvre donc ton propre blog !

Il ne pensait pas que je le ferais. Pourtant le lendemain mon blog était créé.

J’avais passé la nuit à chercher et comparer les hébergeurs. J’avais déjà un nom en tête mais je me suis quand même demandé si je ne devais pas en changer. Du coup, j’ai voulu vérifier que les noms qui me plaisaient n’étaient pas déjà utilisés, et je suis tombée sur l’outil de 1and1. Bref le grand remue méninge.

Puis j’ai publié mes premiers articles et … NON… personne ne me lisait !!! Je viens de briser votre rêve des articles de suite lus par le monde entier ? C’est pourtant la vérité. A moins d’être la sœur de Kim Kardashian ou La fille de Vanessa Paradis personne ne vous attend en se disant : ça y est ! Machine partage enfin ses petits secrets sur les couches avec nous ! On a trop de chance !

Vous avez compris ! Etre lu au début et pour tous les copains c’est pareil : cela demande de l’investissement et du travail. Enfin j’imagine que c’est le cas si on veut être lu. Pour les autres pas besoin de se casser la tête.

J’ai commencé par inscrire mon blog sur différentes plateformes de relais afin de promouvoir mes articles et sur les réseaux sociaux. Puis j’ai essayé d’écrire des articles plus pertinents et impertinents comme cet article relatant mon voyage seule en avion avec mon fils. 8 heures en enfer! Il fut le premier pas vers une certaine reconnaissance et le premier d'une longue série de billets tranchants qui firent de mon blog un blog parental un peu différent.

Je sais vous vous dîtes que ça se saurait si s’investir suffisait pour être lus… Ce qui a fait la différence ? Vraiment ? Je ne sais toujours pas. Mais en six ans j’ai eu le temps de comprendre certains des mécanismes de ce milieu.

Certains blogs se distinguent car ils apportent quelque chose d’unique. Je ne vous parle évidemment pas de business mais d’art. Des blogs magnifiques par la qualité de leur contenu. Des photos à tomber, une technique d’écriture, une plume hors du commun, des talents culinaires mais surtout avant gardistes, des reines de la déco et de la couture, des pro du jardinage ou des DIY, des magiciennes du papier crépon qui vous inventent une piñata en moins de deux.

On peut tous ouvrir un blog, encore faut-il avoir quelque chose à dire…

To be continued.
P*

2 commentaires:

  1. Je confirme que j'ai bien lu votre article et ce grâce à Hellocoton. Communication + lecture réussies !!
    Je navigue moi aussi de blog en blog pour rencontrer divers univers. Des rencontres virtuelles en quelques sortes ! Le design du blog ainsi que la plume en disent long déjà sur la personnalité du propriétaire !
    Bloggueuse novice, je saurais me montrer patiente pour constater les retombées (s'il y en a). Gardons espoir ! :D
    http://la-parenthese-psy.com/

    RépondreSupprimer
  2. Moi je suis tombée sur ce blog grâce à un pavé dans la mare relayé sur facebook je crois ! D'ailleurs, ça fait longtemps qu'on en a pas eu de pavé... (message subliminal !)

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...