vendredi 21 octobre 2016

Pour mon anniversaire je voudrais...

Comme la Terre entière le sait, c'est bientôt mon anniversaire. Non je ne fête pas mes 40 ans et encore moins les 50. J'aurai 33 ans et bien que ce ne soit aucunement un âge que l'on considère mémorable je ne sais pas pourquoi mais cette année j'ai particulièrement envie de me faire plaisir et qu'on me fasse plaisir (pour de vrai). Peut être qu'avec l'âge je deviens égoïste je ne sais pas. En tous cas je vous propose aujourd'hui de découvrir tous les cadeaux que je rêve de recevoir.  


Le vase d'Avril!


Dessiné par Sigolène Prébois et Catherine Lévy en 1991, le Vase d’Avril est aujourd’hui considéré comme un indémodable classique. Dès 1997, le Musée d’Art Moderne Georges Pompidou l’a intégré dans sa collection permanente de design. 
Inspiré des ikebana japonais, ce vase isole chaque fleur dans un tube pour mieux la mettre en valeur. Il est aussi à géométrie variable: le Vase d'Avril s’adapte aux fleurs qu’il abrite et aux supports qui l'accueillent. Chaque tube prend place dans son assemblage de pièces métalliques semblables, qui s’emboîtent les unes dans les autres et qui peuvent tourner sur elles-mêmes. On peut donc positionner le vase et les fleurs au gré de ses bouquets et de ses envies.
Autant dire que le Vase d'Avil donne à chacun le plaisir de composer un bouquet réussi. Quelques fleurs suffisent à le garnir. On peut aussi, après avoir ôté un tube de l’une des extrémités, rapprocher celles-ci et refermer le vase en boucle. Les pièces peuvent redevenir indépendantes : il suffit de tirer l’un des tubes vers le haut pour fragmenter le vase en deux segments distincts.
Le Vase d'Avril "Classique" est composé de 21 tubes. Si on a le bonheur d'en avoir plusieurs, on peut aussi l'allonger vers l'infini.

Aujourd'hui vendu dans les meilleures boutiques du monde entier, le Vase d'Avril continue de servir la beauté des fleurs.

Une bougie Diptyque

Enivrant mariage de la cire et du parfum

Bougies parfumées diptyque
Un savoir-faire unique, exclusivement manuel. Chacune des neuf étapes de fabrication est pensée pour tutoyer l'excellence. Les flammes parfumées se déclinent dans un choix rare d'une cinquantaine de propositions, insufflées par un souvenir d'enfance, de la nature ou du voyage.


Un miroir ancien Chaty Vallauris



Cela fait des années que je rêve de posséder un Chaty Vallauris.

Ce miroir oeil de Sorcière en forme de soleil si particulier est une icône du design français des années 50/60’s. On en trouve facilement en brocante ou sur ebay . Bien sûr, le prix varie en fonction de la taille et de l’état de la bête.
Sa particularité ? Le miroir est convexe (ou bombé) ce qui fait que l’image reflétée dans le miroir est complètement déformée. Cela renvoie une image mystifiée de la pièce (d’où le nom de Miroir oeil de Sorcière) et cela propose un angle de vue différent des miroirs traditionnels. Simple question de goût.
Les branches du miroirs sont censés être en métal doré. Il existe aussi des versions avec les branches en bois, plus larges et plus travaillées. Le dos est un cercle de carton estampillé Chaty Vallauris AM. C’est grâce à cela que l’on décerne les vrais des faux.
Un tapis Berbere


Une lampe Pipistrello



Véritable classique du design, la lampe Pipistrello dessinée par Gae Aulenti en 1965 fait partie du catalogue d’icônes de la maison italienne Martinelli Luce. C’est en 1950, à Lucca (Toscane), qu’Elio Martinelli reprend l’entreprise familiale spécialisée dans la production de luminaires. Industriel novateur, Martinelli devient pionnier dans l’utilisation de nouveaux matériaux comme l'acrylique. Très créatif, il est également un designer de génie et dessine une multitude de lampes qui vont marquer l’histoire du design du XXème siècle: la Cobra, la Mico, la Serpente ou bien encore la Nuvole Vagabonde. L'inspiration d'Elio Martinelli naît toujours de la simplicité, la géométrie et la nature vue sous ses multiples formes. Elio Martinelli a également toujours su bien s’entourer, en collaborant avec des grands noms du design, tels que Sergio Asti, Marc Sadler, Luc Ramael, Lucci et Orlandini, et bien sûr la célèbre architecte Gaé Aulenti, créatrice de la plus grande icône du design, l’intemporelle Pipistrello. D'année en année, la gamme de Martinelli Luce s'est enrichie de nouveaux modèles tout en conservant les créations historiques qui représentent l'expression du design italien des années 60 et 70.
Martinelli Luce compte dans son catalogue un nombre important de créations iconiques présentes dans les collections permanentes des plus grands musées du monde, comme le célèbre musée d’Art Moderne de New York, le Musée des Arts Décoratifs de Montréal et le Musée d'Art de Philadelphie.
La fille d’Elio, Emiliana Martinelli, cultive avec passion l’héritage créatif et l’outil industriel familial….


Voilà vous savez tout et vous quels cadeaux aimeriez vous recevoir?

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. ahah! moi aussi je fais ma wishlist c'est aussi bientôt mon anniv :) Il y a des ressemblances ;) Des pièces intemporelles comme ça <3 (sauf le tapis) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais m'offrir des fleurs séchées c'est sur! Une bougie c'est obligé mais je veux tellement très fort ce miroir que je me rends malade <3 Tu as déjà le tapis non? Bisous

      Supprimer
  2. Cette année je veux des produits de beautés et des livres... Et un voyage à New-York

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?