vendredi 30 septembre 2016

Le casque Forbrain utilise la voix pour stimuler le cerveau, test et avis

Mon fils parle mal.
C'est dit. 
Il adore parler et communiquer mais nous avons du mal à comprendre ce qu'il dit. Cette situation a été source de beaucoup de frustration. Chez lui tout d'abord car il a tant de choses à dire. Puis chez les autres. Nous ses parents qui avons du mal à interagir avec lui. Chez ses professeurs aussi. Comment faire travailler un enfant que l'on ne comprend pas? Certains ne se sont pas donné de mal. Certains ont fait cet amalgame: tu parles mal = tu es bête. Enfin nous avons pris les choses en main et depuis l'année dernière Arthur bénéficie de séances d'orthophonie deux fois par semaine. 

Durant ces séances régulières  il travaille sa diction avec l'orthophoniste. Il semble y prendre beaucoup de plaisir car c'est une personne compétente mais avant tout bienveillante. 
Nous devons aussi travailler à la maison. Il est important qu'il s'exerce quotidiennement afin de progresser. Malheureusement jusqu'à il y a peu de temps, j'avais beaucoup de mal à travailler avec mon fils. Il a 6 ans et la maison est le temple de la distraction. Il a beaucoup de mal à s'y concentrer et travailler sa diction. Nous avions l'impression qu'il avait du mal à entendre sa propre voix.


La solution est venue grâce au casque Forbrain. Il s'agit d'un casque à retour vocal spécialement étudié pour pallier aux troubles de l'apprentissage.  




Il est équipé d'un filtre dynamique. Ce filtre modifie la voix d'Arthur et cette modification surprend son cerveau, le maintenant ainsi en éveil et accroissant son attention.
Les écouteurs à conduction osseuse retransmettent sa voix plus rapidement et avec plus de netteté que des écouteurs classiques. Il perçoit sa propre voix et la notre grâce à cette boucle audio vocale et peut ainsi comprendre plus rapidement quelle prononciation pose souci et ce qu'il doit modifier. Il prononce mieux et plus rapidement. 
Je veux aussi vous parler de sa mémoire. Avant mon fils ne retenait aucune chanson. Nous ne l'avions jamais entendu chanter une comptine. Il avait beaucoup de mal à retenir les messages audio qu'il pouvait entendre. Depuis que nous travaillons à la maison avec le casque Forbrain nous avons remarqué qu'il retient mieux et surtout qu'il restitue mieux. Sa mémoire se développe et son lexique aussi.



Mon avis: Ce casque n'est pas révolutionnaire. Ne vous dites pas que je vous conseille de l'acquérir en vous disant que whaou il suffit de le poser sur la tête de votre enfant et qu'il fera des progrès fulgurants. Ce casque est un casque de travail. Il ne faut pas l'utiliser très longtemps. 10 minutes par jours suffisent soit lors des sessions de travail à la maison pour aider votre enfants à se concentrer. 
Je l'utilise pour mon fils mais ce casque peut aussi servir à des adultes dans le cadre de l'apprentissage d'une langue étrangère. Il est léger, facile à utiliser et manipuler. Il ne gêne pas du tout mon fils lors de nos exercices et en plus lui qui est assez fan de film de science fiction à l'impression d'être un héros du futur ou un agent secret. Il adore.

Qu'en pense notre Orthophoniste:
Elle s'est d'abord montrée réticente à l'utilisation du dispositif. Elle avait peur que ce casque abîme les oreilles de mon fils. Après avoir lu la notice et examiné le casque elle m'a recommandé de ne pas l'utiliser de manière prolongée et de toujours correctement régler le volume sonore. Le dispositif est fiable et fonctionne c'est donc un bienfait pour un jeune enfant qui a du mal à se concentrer. Nous l'utilisons depuis un peu en fin de séances lors du moment de lecture.



Quelques exemples d'exercices à réaliser avec Forbrain et que j'ai essayées avec mon fils:
  • Accompagnement : lisez un texte lentement en même temps que l’enfant sans se préoccuper de ses erreurs ou de ses hésitations.
  • Écho : lisez en même temps que l’enfant mais avec une avance ou un retard d’environ une seconde afin d’accélérer ou ralentir son débit
  • Mémorisation : lisez une série de mots, une phrase ou un vers que l’enfant répétera immédiatement après sans lire.
  • Dialogue: lisez une bande dessinée ou un dialogue avec votre enfant, chacun représentant un personnage et en distinguant bien les voix
  • Créativité : inventez une histoire avec votre enfant à partir d’images ou de figurines, chacun à son tour inventant une phrase d’un dialogue.
Je suis pour l'instant très satisfaite de ce casque. Mon fils progresse à son rythme mais nos exercices à la maison sont facilités. Il y prend plaisir et c'est le principal. Sa mémoire semble aussi s'être améliorée et sa capacité d'attention grandit. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...