dimanche 14 février 2016

Ouvrez ouvrez la cage aux oiseaux

J'ai descendu trois gros sacs à la cave. 
Tout à commencé par un rangement des placards. D'abord des draps puis des rideaux et puis je suis rapidement tombée sur ces sacs que je ne voulais pas voir. Pourtant je les ai sortis. J'ai tout vidé sur le sol. Seule dans la chambre des filles, dans la lumière de cet après midi qui déclinait j'ai humé les petits lainages, j'ai caressé ces jolis liberty, j'ai prit pleine mesure de ce temps qui avait filé si vite et me laissait fort dépourvue à l'heure du bilan.

Iris aura un an dans un mois. Dit comme ça ce n'est rien. C'est heureux. C'est une fête. Mais d'un autre côté c'est aussi la fin d'une première année. C'est aussi le deuil des gazouillis, la fin de l'odeur de lait dans le cou. La fin des dodos sur mon épaule avec ce petit corps si léger si petit. C'est réaliser que je n'aurais bientôt plus de bébé à moi. 



Alors j'avoue qu'en repliant chaque petite pièce J'ai repensé à où je l'avais acheté et à quel stade de grossesse j'étais. J'ai repensé à mes interrogations sur cette enfant. Je me suis souvenue de tout et des sensations aussi. J'ai tout rangé et replié et pendant un instant j'ai pensé que je devrais tout donner tout simplement. Après tout je n'aurais plus de bébé. Mais voilà à qui donner? Ce sont quand même les petites affaires de mes bébés... Dans cette gigoteuse Arthur à souri pour la première fois. Ce chandail Rose le portait pour sa première sortie. Cette robe Iris était si jolie dedans. A qui donner ces sacs qui sont bien plus remplis de souvenirs que de vêtements? A qui confier ce qui me reste de ma formidable aventure de jeune maman? Je ne savais pas ou je ne pouvais pas.

 Alors sans un bruit ni en parler à mon époux, j'ai descendu mes précieux sacs dans ma cave. Bien protégés je sais qu'ils dorment en attendant les prochains gazouillis, les prochains bisous de lait, les bras qui bercent, les chansons et l'amour.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Tu penses à un ou une petite 4e ? Moi j'ai enfin pu me résoudre à donner, mettre en vente, refiler quelques pièces à SweetPrincess pour son bébé... Sauf les pyjamas de naissance et certains petits vêtements particuliers pour lesquels ce serait trop la chouine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Pour l'instant ce n'est pas d'actualité mais je me dis que peut être un jour si professionnellement et matériellement c'est possible pourquoi pas <3

      Supprimer
  2. J'ai mis longtemps avant de donner/vendre les affaires de bébés (hormis quelques pièces). Je savais que je m'arrêtais à 3, surtout avec la séparation et le divorce.
    Et puis maintenant, je regrette. Parce que finalement, je sais qu'il va avoir un 4eme, je fais tout pour actuellement.
    Pas évident de se séparer de tout ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. <3 je te souhaite de tout coeur ce bonheur! Très vite alors pleins d'ondes POSITIVES!

      Supprimer
  3. C'est un deuil quelque part et ce n'est pas facile de décider quoi faire de ces vêtements. Moi, j'ai tout vendu, les affaires étant encore en bon état et j'ose imaginer qu'ils ont donné lieu à d'autres souvenirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que je devrais faire comme toi. Je n'y arrive pas. Je pense que j'aimerais juste connaitre la personne à qui je les donne. Les voir partir comme ça dans la nature c'est un crève coeur.

      Supprimer
  4. Hello,

    Ici ce sera 3 et pas plus, pourant j'ai aussi ce coup de blues avec la dernière qui grandit, et ces moments que je ne vivrai plus (mais à coté de ça il y a des moments que je ne veux vraiment plus vivre Lol)

    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui il y a ces bad moments là qui ne me manqueront pas du tout!

      Supprimer
  5. Quel moment difficile en effet ! Pour ma part je me suis résolue à ne garder que les vêtements qui me tenaient vraiment à coeur, pour toutes émotions qu'ils déclenchaient. Mais un jour je sais qu'il faudra refaire le tri...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline,
      Je redoute ce moment. Je sais que je devrais le faire mais je repousse autant que possible. Qui sait peut être aurais je une occasion de tout donner à une nièce ou un neveu :)

      Supprimer

Une bouteille à la mare?