vendredi 12 février 2016

Luttons contre le racisme ordinaire

- Tu n'as pas l'impression que tu en fais trop? On dirait que ce genre de choses n'arrive qu'à toi. Peut être que tu es trop susceptible et que tu ne fais pas la part des choses. Tu es la seule a parler de ce genre d'agressions du quotidien.

Sur mon blog et sur les réseaux sociaux je relate assez souvent des faits d'insultes ou d'agressions raciste dont je suis victime ou témoin. Et forcément on me retourne ces questions. Ne serai ce pas un problème personnel. Un souci avec ma personnalité qui serait conflictuelle. Plutôt qu'un réel problème sociétal. La plus part de mes amis, contacts n'ont pas connaissances de faits similaires. C'est étrange d'être la seule à en parler.

Pourtant.

Je suis blogueuse. Je tiens un blog sur lequel je suis plus ou moins lue. Sur les réseaux sociaux je bénéficie d'un certain nombre de likeurs, suiveurs, followers. De ce fait ma situation personnelle est différente de celle de monsieur ou madame tout le monde.
Quand ma voisine du dessus est victime d'une insulte raciste que fait elle? Elle se contente de riposter de manière plus ou moins agressive. Elle rentre chez elle et en parle à sa famille, ses amis. L'histoire s'arrête là. Personne ne sera au courant. C'est ce qui se passe de manière quasi générale dans l'indifférence la plus totale dans notre pays. Tous les jours une tranche de la population se lève sort de chez elle, subit des réflexions, des vexations, des humiliations liées à sa couleur de peau, son origine ethnique et cela se passe dans d'indifférence la plus totale.
Mais que se passe il quand une blogueuse un peu influente en parle? Elle touche plus de personnes, elle fait tache d'huile et forcément ça dérange l'ordre établit, ça brise la loi du silence.


Dans notre pays il est mal vu de se plaindre d'insulte ou d'ignorance raciste. Parce que oui ignorer un groupe ou une personne du fait de leur origine ethnique c'est aussi du racisme. Dans notre pays il est coutume de taxer ceux qui se plaignent de racisme anti noirs de régressifs. On les accuse de ne pas être descendus de leur cocotier. On leur rappelle que l'esclavage est abolit depuis longtemps. On leur dit qu'il faut arrêter la victimisation et les larmoiements puérils.

Quand on est noir en France il faut se montrer plus fort que les racistes. Il faut être fiers et mépriser ceux qui nous insultent. Il faut surtout ne pas provoquer l'insultes parce que voyez vous le noir en France doit se montrer à la hauteur de l'intégration qui lui est faite. Il doit être civilisé et si possible mettre sa culture sous son pied gauche.  Alors messieurs dames il convient de parler correctement et sans accents, d'éviter le boubou et l'odeur d'encens au bureau. On vous fera alors des louanges sur votre jolie couleur claire, votre élocution parfaite et vos emplois. Parce que enfin c'est fatiguant ces gens qui viennent pour vivre des allocations (ne vous en faites pas par derrière on vous accusera d'être venu voler le travail des bons français).

Alors oui je suis blogueuse et je parle de racisme. Je suis fatiguée de cette vie faite d'apparences ou ce que je suis devrait être une publicité sur pattes valorisant l'intégration parfaite.
Je ne suis pas au dessus des autres. Je suis une femme noire qui vit en France et qui voudrait que son pays change. Je suis avant tout une maman qui ne veut pas que ses enfants grandissent dans un pays ou il sera question de leur couleur de peau pour un oui ou un non.

Pour mes enfants je me dois de continuer à dénoncer ces actes. Pour que ceux qui les commettent sachent que ce ne sera pas facile. Que ce 'est pas rien. Que nous ne nous tairons pas et surtout qu'ils ont tord. C'est par la force que nos chaînes nous ont été retirées et c'est peut être par la force que nous ferons changer les mentalités.

2 commentaires:

  1. Tu as bien raison, continue à en parler et à dénoncer!

    RépondreSupprimer
  2. Et tu as parfaitement raison ! Il n'est pas normal qu'on catégorise les français selon leur couleur de peau ...

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...