vendredi 2 octobre 2015

En fait, il a besoin d'attention

- Ce midi nous avons bien travaillé. En fait, il a besoin d'attention.
Ces mots c'est la maîtresse de mon fils qui les a prononcés. Ces mots m'ont soulagée d'un poids énorme vous n'imaginez même pas. 
Mon fils a 5 ans et je peux l'avouer depuis sa première rentrée je suis toujours allée le chercher à reculons. Tous les jours sa petite remarque, les visages changent mais toujours pareil.

-Vous avez consulté?
- Vous êtes surs que tout va bien?
- Il n'écoute pas!
- Il est dans son monde.
- Je ne comprends pas quand il parle.
- Il y a autre chose. 

Toujours des reproches. Toujours des insinuations. Toujours des questions. Notre fils ne parle pas très bien. Il est turbulent. Il n'écoute pas beaucoup. Il a des bleu sur le corps. Souvent il se plain d'avoir mal. Au dos, aux dents. Le matin il se fige au moment de rentrer en classe comme un enfant traumatisé... Alors oui souvent on nous questionne. Souvent on nous suspecte. Un enfant autiste? Un enfant battu? Un enfant dont on ne s'occupe pas? un pauvre petit qui a besoin d'aide?


Alors tous les jours je dois enfiler mon manteau de courage. Préparer mon plus beau sourire pour ne pas pleurer face aux insinuations et critiques. Rester calme et me souvenir que tout ça c'est pour son bien que si ils se questionnent c'est bien, c'est qu'on fait attention à lui, qu'on veut l'aider.

Alors je réponds toujours la même chose. J'énumère tous les spécialistes que nous avons consulté. Les tests auditifs, les tests psychologiques, l'orthophoniste. Je propose de fournir liste et numéros de téléphone afin qu'ils puissent prendre connaissances des résultats de ces tests. Je donne le nom du pédiatre et même celui du dentiste. C'est dur. C'est dur de voir dans les yeux de tous cette suspicion. C'est dur de me dire que quelque part ils pensent que je mens ou que mon fils est en souffrance.

Je me dis un jour il faudra que je lui réponde: et bien venez montez chez nous et voyez si c'est là un enfant en souffrance. Chez moi tout est propre et rangé. Il a sa chambre avec un lit des jouets et même une TV rien que pour lui. Une bibliothèque bien garnie. Nous jouons avec lui, nous sortons en famille. Il mange à sa faim et ce n'est pas un enfant battu. Que voulez vous que je fasse de plus? 

Mon fils je le connais c'est un amour mais c'est aussi un sacré manipulateur. Il a bien compris qu'en jouant à celui qui ne sait jamais, qui ne peux pas et bien on ne lui en demande pas plus et il peut s la couler douce. Je sais que pour obtenir de lui quelque chose il faut insister et surtout le garder à l’œil. Ne rien lâcher et maintenir une attention constante. Mais jamais une seule maîtresse n'a tenu compte de mes conseils. Et puis...

Ce soir enfin les mots que j'attends depuis trois ans. Enfin ce soir pour la première fois une maîtresse réalise que mon fils n'est pas un con disons le franchement. Qu'il est capable de travailler. Que si on se donne la peine de l'écouter et de le faire répéter il sait parler et même il en sait des choses intéressantes. Qu'il sait écrire et même  un peu lire. Qu'il adore les livres qu'il dessine très bien et maîtrise l'aquarelle et les pastels. Il aime danser et jouer et rire. Mais tout ça on ne peut le découvrir qu'en brisant sa coquille.

Merci pour cette phrase qui va rendre mon weekend plus joyeux. Ce soir je suis repartie de l'école avec contrairement à d'habitude, le cœur léger et heureux. 

12 commentaires:

  1. Je n'imagine même pas le soulagement que tu as dû ressentir. C'est si facile de juger avant de savoir exactement ce qu'il se passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du soulagement mais aussi de l'angoisse. Parce que je ne sais pas combien de temps ça va durer. Je croise les doigts.

      Supprimer
  2. Quel soulagement pour toi... Et pour lui aussi sans doute d'avoir une maîtresse attentive et positive.
    Bizzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui! Je suis soulagée mais j'attends de voir comment ça va se passer cette semaine. Je dois la voir en rendez vous mardi matin. J'espère que ça va aller.

      Supprimer
  3. Merci pour ce partage et je suis vraiment heureuse pour toi. J'ai la chance de ne pas avoir eu de problèmes pour le moment avec ma fille du même âge.
    Bon weekend et bonnes semaines à venir

    RépondreSupprimer
  4. Je ne peux que te faire un gros câlin à distance, mais le coeur y est. Personne n'a insinuer autant que pour ton grand concernant le mien, mais comme lui, il a souvent des bleu (côté casse coup), il n'écoute pas toujours (souvent dans la lune, son imagination est sans limite), etc etc. Si tu as lu mon article sur ma rencontre avec ce con d'ORL, tu as compris que sa réaction m'a agacée parce que oui, il est aussi un chouilla turbulent et pose beaucoup de question. L'année derniere à l'école on m'a recommandé d'aller consulter car il devenait violent (un copain l'a rejeté et mon fils est comme moi, il vit très mal quand quelqu'un lui dit qu'il ne l'aime pas)... Mais voilà, je vais te dire ce que mon pédiatre m'a dit et ça m'a beaucoup aidé " Votre fils est comme ça parce que vous lui offrez assez d'amour pour qu'il s'autorise à être lui-même. Parfois il ne rentre pas dans le moule de la société mais ça viendra, il est encore petit, il a le temps. Continuez, s'il est ainsi, c'est qu'il est heureux, simplement."

    Je t'embrasse <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois je ne sais plus ce qu'ils attendent des enfants. Toutes ces questions et complications pour des choses qui me semblent banales. J'ai tout le temps cette impression qu'on les force à grandir trop vite. C'est la course à l'enfants qui sera le plus adulte au plus tôt :/
      Parfois je me dis que c'est tellement bien d'être un enfant, de faire des bêtises que je trouve ça dommage de formater si tôt.
      Parfois cette société me dégoûte.

      Supprimer
  5. J'imagine ton soulagement, enfin une maîtresse qui ne s'arrête pas aux apparences, qui ne te suspecte pas d'être une mauvaise Maman... Moi j'ai eu droit à des remarques en maternelle concernant mon grand car il refusait de toucher et de jouer avec les autres élèves, on a même eu droit à un rdv particulier avec le médecin scolaire pfff. Mais son pédiatre qui le suit depuis sa naissance est très content de lui et a écarté d'office les troubles autistiques car il répond aux sollicitations, se comporte bien en société et joue et rigole avec ses frère et sœur. C'est juste qu'il est très timide avec les autres. Maintenant qu'il est au CP tout va bien, sa maîtresse est contente de lui et ça a été un soulagement aussi ! Bon week-end ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais on dirait que dès qu'un enfant montre son individualité on essaye de lui coller une étiquette. C'est bien compliqué d'être un adulte mais c'est encore pire d'être un enfant car on est souvent jugé par des adultes qui ne savent même pas comment vivre avec eux même :/ C'est ça le drame. Gros gros bisous

      Supprimer
  6. Sont tous uniques nos enfants...! Comme nous tous d'ailleurs ! Arrêtons les cases et les étiquettes... Lorsque nous aurons compris cela... Belle année au Canard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je pense que je vais en souper des jugements du système éducatif pendant encore 18 longues années voir plus! J'ai l'impression d'être un grand criminel dans le couloir de la mort.

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...