vendredi 23 octobre 2015

Déménager en famille, le bilan des six premiers mois.

Il y a six mois nous quittions Noisy le Grand pour Paris. Les changements étaient d'envergure. Quitter la banlieue et notre appartement que nous habitions depuis la naissance d'Arthur il y a 5 ans. Déménager avec un bébé d'à peine une semaine. Changer Arthur d'école. Sépare nos deux enfants qui auparavant dormaient dans la même chambre. Sans parler des changements qui n'étaient pas prévus comme la rentrée de Rose à l'école avec une année d'avance.


Tous ces changements en 6 mois. Quand je réalise par quoi nous sommes passés je me demande si nous ne sommes pas fous. Mais bon finalement nous l'avons fait. Mais dans les faits? 

Aujourd'hui je peux sereinement revenir sur notre déménagements et tous ces changements. Aujourd'hui je peux le dire nous avons fait le bon choix. Je ne regrette pas. 

J'avais peur de me retrouver perdue dans Paris. De me sentir très seule sans mes ptis commerces, mes amies. Et puis finalement ce que je me sens bien depuis que je suis Parisienne. Je vais en surprendre plus d'un mais les parisiens se révèlent être de charmants voisins. Souriants, polis et altruistes. J'ai plaisir à les côtoyer dans les parcs et même dans le métro! Et oui maintenant je ne prends que très rarement le RER. Je crois que j'ai déjà pris mes quartiers dans mon quartier parce que ça y est maintenant les caissières me reconnaissent au Monoprix et au Franprix du coin. La boulangère me demande des nouvelles des enfants. Le coiffeur me rappelle de passer avec mon fils pour sa coupe. Je n'ai plus besoin de sortir mon GPS pour trouver le bon bus.


J'avais peur de regretter notre appartement... Mais n'importe quoi. Je suis littéralement amoureuse de mon nouvel appartement. Plus grand. Plus clair. Plus beau. Je m'éclate à le décorer. Je recommence à recevoir des amis. Les enfants sont clairement mieux installés et puis ce parquet!

Je suis beaucoup plus à cheval sur le ménage. Je veux que tout reste rangé et propre. J'ai suivi les conseils de ma mère et les vôtres mes lectrices! Maintenant ça va beaucoup mieux!

L'école. Je dois avouer que Arthur ne s'y plaisait absolument pas. Son ancienne et première école lui manquait. Ses copains. La maîtresse Florence. Les animatrices du centre... Il a eu un gros chagrin. Heureusement que sa sœur l'a rejoint en septembre car depuis il semble s'y plaire. Oui le fait d'avoir sa petite sœur ça le rassure et ça lui a permis de se faire des copains. 

Nous avons aussi dû nous habituer à notre nouveau statut de famille nombreuse. Trois enfants c'est beaucoup de travail. Une nouvelle logistique s'impose et nous avons tous dû y mettre du notre. 
Pour les enfants cette petite sœur c'est une nouvelle copine de jeu. Ils s'amusent beaucoup avec elle. Pour nous c'est du travail supplémentaire et des heures de sommeil en en moins de plus. Chez nous c'est un peu l'usine parfois et j'avoue que les vacances à venir en famille vont nous faire du bien.

4 commentaires:

  1. Welcome in Paris : comme tu le dis si bien, pour avoir vécu le même parcours Banlieu - Paris que toi il y a quelques années, venant pourtant d'une ville de banlieue bien bourgeoise et "paradis" à ce que l'on disait, j'ai été épatée par la vie de quartier que l'on peut trouver dans certains arrondissements de Paris. Je connais mieux mes commerçants qu'en banlieue, ils sont plus prévenants, la vie est cool à pied ou en métro, sans devoir sortir la voiture pour faire les courses. Tout est différent mais je n'ai pas eu l'impression d'y perdre. Bon on se voit quand ??? Je t'embrasse. Celine du 1-3e

    RépondreSupprimer
  2. Ton nouvel appart a l'air d'avoir tout pour me plaire, en plein Paris (mon rêve!), avec un magnifique parquet, grand...parfait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi j'adore ton jardin :) et ton jasmin! alala

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...