vendredi 14 août 2015

Vous m'en mettrez trois! Merci

Bon voilà j'ai enfin réussi à tous les photographier de manière potable! Tous mes enfants sur une photo! Je suis heureuse. Bon okay il y a la grande qui fait son sourire de mafioso et le grand on dirait qu'il va faire un mauvais coup... Heureusement que la petite sauve l'ensemble hein. Juste dommage que juste après elle ait tout bien vomit sur le canapé que je venais de nettoyer. Oui oui elle est mignonne donc: on lui pardonne!


C'est fou mais plus je regarde cette photo et plus je réalise que mes enfants sont nombreux. Quand même trois gamins c'est pas rien. Il a fallut les porter, les accoucher (douloureux mais pas le plus dur). Survivre aux nuits pourries. Survivre à la privation d'alcool. Les éduquer. Survivre aux autres parents. Rester lucide malgré la somme de travail que c'est de concilier vie familiale et vie professionnelle. 

Je réalise le chemin parcouru en 6 ans! Tous ces Noel sans champagne et foie gras! Toutes ces nuits a me faire vomir dessus, mordre, griffer avec la bave qui me coule dans le dos ou entre les seins. 
Toutes les fois ou j'ai du mettre les mains dans des trucs puants. Puis surtout le rangement est devenu ma seconde nature. Pendant un coup de fil hop on range la chambre. Pendant la douche hop on range la salle de bain (si si c'est possible). Je fais la cuisine mais je peux en profiter pour ranger le frigo et les placards! 

Mes enfants m'ont changé. J'ai encore du mal a réaliser que j'en ai trois! Trois gamins! A chaque fois que j'y pense j'associe toujours la chose à mes accouchements. Trois enfants, trois accouchements, trois rencontres inoubliables. D'un côté je repense à la douleur et je me dis: Oh putain T'es une warrior ma fille. T'as fait ton Vietnam. Tu mérites une médaille. Mais d'un autre je me dis que je suis la nana la plus vernie de l'univers! Trois enfants c'est merveilleux. C'est extraordinaire pour quelqu'un comme moi qui ne pensait même pas réussir à en avoir un seul. 

Mes enfants m'ont changé. Ma conscience à du s'éveiller au cours d'une de mes nombreuses nuits blanches à veiller sur un bébé fiévreux ou peut être que c'est à force d’inhaler du doliprane en sirop je ne sais pas mais j'ai après six ans de cohabitation avec mes enfants des réactions terriblement étranges. Maintenant si j'écoute la radio je suis incapable de reconnaître les chanteurs mais je suis incollable question dessins animés. Le mot hamac m'évoque plus une poussette que des vacances. J'ai plus de compotes dans mon frigo que de packs de bière. 

Petit à petit j'essaie quand même de me détacher d'eux. Penser plus a moi. Me faire aussi plaisir. C'est encore difficile. J'ai toujours tendance à les faire passer avant même s'ils n'ont besoin de rien.
Plutôt que de m'offrir un joli petit haut je vais toujours me rabattre sur des pantalons pour mon grand, un jouet ou quelque chose qui leur fera plaisir. Ils passent toujours avant.

Plus je regarde mes enfants et plus je suis fière. Fière de moi oui oui. Parce que je suis de ces mamans qui passent leurs journées à s'extasier sur leurs enfants et ça c'est pas près de changer. C'est pour cela que c'est compliqué de penser à moi. Ils sont moi. Leur faire plaisir me fait plaisir alors je m'oublie. Pas facile de se recentrer, de se sevrer de ses enfants.

J'ai trois enfants. Ils sont difficiles à vivre. Très souvent je me demande pourquoi je me suis lancée la dedans. J'aurais pas été mieux vieille fille avec des chats? J'aurai plus voyagé. J'aurai plus dormi (surtout). J'aurai fait carrière.
Et puis BOUM il y en a un qui déboule avec son sourire de canaille et je retombe les deux pieds dedans cet immense océan d'amour.
Maman à la vie à la mort.

13 commentaires:

  1. Belle déclaration... Punaise je fais pareil en termes de rangement et ça me rassure ! Vous êtes une superbe famille de volatiles et ces petits canetons ont bien de la chance d'avoir une maman aussi aimante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marion. Merci! Cela me rassure aussi de voir que je ne suis pas la seule à ranger tout le temps! Mais c'est invivable super vite avec trois gamins. Juste une journée sans ranger et chez moi c'est hiroshima.
      Gros bisous

      Supprimer
  2. Très beau texte et très belle famille :)

    RépondreSupprimer
  3. <3 ton texte, la photo et puis surtout leurs bouilles !
    il y a des moments pas facile mais qu'est ce qu'on peut les SURkiffer !!! <3
    une vraie richesse !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça! On les adore même si c'est dur. Merci copine!

      Supprimer
  4. Magnifique article, mais surtout magnifique petit bout :)

    RépondreSupprimer
  5. Jolie photo :)
    Très bel article également, les enfants nous changent oui, ils sont un chamboulement énorme, mais tellement merveilleux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tellement galéré pour réussir à la prendre cette photo! Ils ne tiennent pas en place sans parler des grimaces ah ah ah mes volatiles!

      Supprimer
  6. Je te rejoins dans quelques semaines dans la famille nombreuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui! Tu vas voir c'est merveilleux! Surtout quand tout d'un coup tu te retrouve avec tout le monde sur toi.
      gros gros bisous

      Supprimer
  7. J'adore ton texte et sa conclusion ! Oui, tu peux être fière :)

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Les Thés et Jardins d'exception de la Compagnie Française de l'orient et de la chine

La difficulté quand on aime le thé et surtout le bon thé c'est d'en trouver à bon prix... Il faut quand même dire la vérité, cert...