vendredi 15 mai 2015

Je ne voulais pas être mère

C'est souvent ce que pour rigoler je lance à mon mari quand il m'accuse de trop me plaindre des enfants. Je le dis en souriant comme une blague toute pourrite mais au fond c'est vrai.

Enfant j'étais une gamine solitaire et fantasque. J'étais souvent planquée dans un coin à lire ou rêver. Je faisais des plans sur la comète. Je me projetais dans un avenir délirant avec une moi adulte qui faisait des trucs de dingue. J'avais fait une liste de toutes les choses que je devais absolument faire avant de finir au fond d'un trou. Une liste vraiment folle. Je me souviens très précisément de ce qu'il y avait dessus. Nulle part il n'y était fait mention d'un mari et d'enfants. Je ne me voyais pas du tout du tout épouse et maman.


Quand j'ai rencontré mon mari j'étais une personne très différente de celle que je suis devenue aujourd'hui. Disons le clairement j'étais une fille très très brillante. J'étais très dynamique et j'avais beaucoup d'amis. Toujours entre deux avions, deux réunions. Ma vie c'était toujours plus haut, toujours plus vite.

Je ne voulais pas que ça change. J'aimais ma vie.

Dix ans plus tard je suis mariée et j'ai trois enfants et je bosse à la maison...

C'est fou comme les chemins de la vie nous placent loin très loin de nos objectifs initiaux. Je ne suis pas plus mal, ni mieux qu'avant. J'ai juste tellement changé.
Parfois je repense avec une certaine distance à l'enfant que j'étais en me demandant parfois si j'ai bien vécu toutes ces choses, connu toutes ces personnes. J'ai l'impression qu'un siècle à passé depuis ou si c'est bien moi cette gosse. Peut on changer autant?

Et puis il y a mes enfants. Je les regarde et je ne peux m'empêcher de me demander s'ils rêvent déjà (enfin surtout mon grand). Je me demande si comme moi la vie les fera dériver ou si au contraire ils sauront garder le cap.

Je sais tout de même une chose. J'apprendrai à mes enfants que certains choix sont définitifs. Certains engagements vous pousseront dans une direction que vous n'aurez imaginé. La vie c'est une suite d'aventures, de surprises bonne ou mauvaises mais qui seront les vôtres à vous seul. Qu'il faut agir en toutes occasions avec sagesse et penser à demain parce qu'il n'y a pas de retour en arrière possible et qu'une vie on en a qu'une.

4 commentaires:

  1. Et oui, je pense que c'est pour beaucoup de monde... moi avant, je voulais 5 enfants lol Finalement, je me dis que 2 c'est très bien... :) Et puis surtout, moi, citadine, je ne voulais absolument jamais habiter dans un petit bourg... et ben m'y voilà ! Y'a que les c*** qui changent pas d'avis hein! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Très juste ton texte, idem je ne voulais pas d'enfants vu le monde pourri et finalement... j'apprends à faire des choix encore aujourd’hui avec cette responsabilité d'etre parent... bizarrement je n'ai eu la sensation de tenir la "barre" que depuis la naissance de ma fille!!

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...