lundi 6 avril 2015

Ma terrible Deuzan

Je ne sais pas si tous les parents ressentent ça mais moi j'ai toujours l'impression d'avoir loupé quelque chose avec mes enfants. C'est comme ça tous les soirs. Une fois qu'ils sont couchés et que je peux enfin me poser sur mon canapé à côté de mon mari, je repense ma journée. Il y a toujours quelque chose que j'ai oublié de faire et qui me fait me sentir coupable.

J'aurai voulu donner ce bonbon demandé mais j'ai oublié. J'aurai voulu construire cette tour de cubes ou aller acheter ce Spiderman vu à la télé. J'aurai voulu avoir le temps de regarder tourner ce train ou chanter cet oiseau robot. C'est frustrant. Je voudrais faire tellement de choses avec mes enfants!

Quand ma première fille est née je pensais que ce serait mon dernier enfant. Je pensais qu'elle serait ma petite pour toujours. Je n'aurai jamais imaginé qu'elle serait une grande sœur et encore moins si vite! Je ne voulais pas pour elle de cette place d'enfant du milieu...
J'ai toujours entendu tellement de conneries sur cette place ingrate de l'enfant ni le plus grand ni le plus petit, l'oublié de la fratrie que je voulais m'arrêter à deux enfants. La vie en a voulu autrement.


Aujourd'hui une petite fille est venue agrandir notre famille et ma fille est désormais une grande sœur même si du haut de ses deux ans elle n'est pas grande du tout. Je ne vais pas vous mentir les choses ont changé que je le veuille ou non. Maintenant avec ce nouveau bébé j'ai de nouvelles priorités qui s'ajoutent aux autres. Je dois partager encore plus mon temps car avec trois enfants de moins de cinq ans à gérer au quotidien ma vie n'est pas de tout repos.

Pourtant, pourtant je suis fière de le dire je réussi tout de même à me garder du temps pour chacun de mes grands et surtout pour ma grande fille pour qui j'essaie de limiter la casse. Elle vient d'avoir deux ans, de vivre un déménagement et l'arrivée d'une petite sœur. Les choses se sont bien passées car il n'y a pas eu d'intrusion de ce nouvel enfant. Le déménagement ayant tout remis a plat les frontières ont changé et dans le bon sens. Alors qu'avant elle partageait une chambre avec son frère aujourd'hui elle occupe la plus grande chambre de notre nouvel appartement. Elle est très bien installée et adore sa nouvelle chambre. Nous avons beaucoup gâtés nos enfants lors de ce changement. Ils sont ravis d'avoir chacun leur propre espace et de découvrir ce nouveau quartier si animé!


Je pense que ce déménagement nous a permis de désamorcer crises et conflits de position. Chacun trouve sa place en douceur et sans heurts. Maintenant que les derniers cartons sont vidés je peux enfin me poser et réaliser que ma fille a bien grandi en quelques semaines. Elle est en demande de liberté et nous a fait une belle poussée de croissance. Elle parle de mieux en mieux et sait très bien faire tourner en bourrique son grand frère! Gourmande, farceuse, coquette, coquine, elle a un rire communicatif qui éclate d'un coup sans qu'on s'y attende.

J'aurai voulu qu'elle se laisse plus souvent coiffer et j'ai hâte de partager plus de moments avec elle. Pour l'instant elle se contente de me piquer les bijoux et de tenter de se maquiller (ça promet).
A deux ans elle a déjà son petit caractère bien à elle et oui finalement notre enfant du milieu n'est pas si malheureuse que ça! Bon anniversaire ma chipie!

6 commentaires:

  1. Ah c'est dingue, j'ai cette même sensation le soir, enfin posée, et ma fille couchée...! Ca me rassure que je ne suis pas la seule à porter cette culpabilité ! Happy deuz' à ta belle grande-petite. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Je me sens moins seule aussi!

      Supprimer
  2. Halte au cliché de la place ingrate du milieu, ce n'est pas toujours vrai. Et ce sera d'autant moins vrai que tu as à cœur d'éviter cet écueil.
    Il faut y voir avant tout une grande richesse : celle de faire des choses de grand à l'image de l'ainé tout en ayant la possibilité de rester "petit" comme le puiné. Va faire un tour sur le blog de Marjoliemaman elle a écrit un très joli post sur le sujet.
    Je suis une N°2 dans une fratrie de 3 (un grand frère, une petite sœur) et je peux t'assurer que j'ai toujours su tirer profit de cette place du milieu.

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...