lundi 20 avril 2015

Le siège auto Kurutto de Bébé 9 expert

Les sièges auto Kurutto, distribués pour la première fois en France en exclusivité chez Bébé 9 vous connaissez?
Modèle 3i

modèle NT2





Caractéristiques:
Poids : de 2,5 kg à 18 kg
Taille : de la naissance à 100 cm
Age : de la naissance à 4 ans.
Dos à la route : de 2,5 kg à 13 kg 
Face à la route : 9 kg à 18 kg
Fabriqué au Japon
Prix Kurutto « 3i » (mode de fixation Isofix) : 479€
Prix Kurutto « NT2 » (mode de fixation ceinturé) : 369 €
Disponibilité : avril 2015 
dès le 15 avril 2015 pour le modèle ceinturé Kurutto « NT2 »
dès le 15 juin 2015 pour le modèle Isofix Kurutto « 3i »

De quoi parle on? 

A l’occasion de son 50ème anniversaire,Bébé 9 élargit son offre en proposant une marque exclusive et 2 produits innovants : les siège-autos Kurutto « 3i », modèle Isofix et Kurutto « NT2 », modèle ceinturé.

Des sièges avec un système perfectionné d’absorbeur de choc. Pour une sécurité optimale, le dos des siège-autos Kurutto est équipé d’une plaque intérieure courbée. Celle-ci se rétracte en cas d’impact pour absorber les chocs et éviter les secousses au niveau du dos de bébé.  

Comme vous le voyez sur les visuels ils sont extrêmement faciles à manipuler!
Les sièges auto Kurutto se déverrouillent en un clic pour permettre une rotation à 360°. On peut ainsi facilement manipuler le siège avec un bébé dans les bras pour installer l’enfant et ajuster son harnais très facilement.

Les siège-autos Kurutto permettent 3 inclinaisons différentes. Leur harnais offre jusqu’à 8 positions de réglage pour s’adapter à l’évolution de la morphologie de l’enfant de 0 à 4 ans. Vendus avec des réducteurs pour les nouveau-nés, ils s’utilisent dès la naissance.  

Un système de ventilation inédit…
Le modèle Kurutto « 3i » équipé du système de fixation Isofix propose également des protections latérales et une ventilation inédite réalisée grâce à des perforations à l'arrière du siège-auto pour limiter la transpiration de bébé.


1 commentaire:

Une bouteille à la mare?

Cars 3 mon avis ma critique

On dit souvent que le troisième c'est le plus nul... Je le pensais aussi... Très souvent déçue des suites à rallonge. J'ai donc rép...