mercredi 14 janvier 2015

Dans télétravail il y a surtout travail!

Quand je regarde ma fille confortablement assise dans son transat en train de regarder son dessin animé préféré avec sa poupée en main, un bol de poires coupées en cube a côté d'elle: je sais que j'ai fait le bon choix. Tout à l'heure nous allons jouer aux cubes et puis surement faire de la pâte à modeler. Mon fils est à l'école puis ira au centre de loisir cet après midi ce qui me laissera le temps de travailler durant la sieste de ma fille. Mes journées sont bien réglées et tranquilles. Mes enfants sont sereins. J'arrive a concilier sans trop de stress ma vie de maman et celle de chef de ma petite entreprise. Oui je ne suis pas une maman au foyer comme beaucoup doivent le penser. Je reste chez moi mais cela ne m'empêche pas de travailler et surtout de travailler dur.
Avant ma vie n'était pas comme ça. Après la naissance de mon fils je travaillais encore en présentiel. J'étais formatrice FLE avec des horaires infernaux. Je partais vers 6h30 du matin afin d'être présente a mon poste dès 8h. Mon fils avait une nounou qu'il voyait plus que moi et que je payais très cher pour qu'elle accepte de me le garder jusqu'à 20h30. Parfois le weekend je recevais en plus des stagiaires chez moi pour des cours particuliers. J'étais considérée comme une femme active et tout le monde trouvait ça normal.

Maintenant les choses ont changé mais seulement en apparence. J'ai droit à toutes sortes de quiproquos idiots. Non pas que je méprise les mamans au foyer qui s'occupent exclusivement de leurs enfants. Je trouve ça génial et surtout pour moi s'occuper de ses enfants c'est un travail surement le plus dur de la création. Mais je ne suis pas une maman au foyer je suis une maman qui travaille de chez elle et qui s'occupe en plus de ses enfants et ça les gens ont du mal a percuter.


Le plus frustrant quand tu as passé la nuit a bosser sur un projet et que tu es crevée et que tu sais bien que tu vas devoir enchaîner avec une journée à gérer tes enfants plus tes cours en ligne c'est d'entendre certains te demander pourquoi tu es fatiguée puisque tu ne travailles pas...
Ce n'est pas évident de faire comprendre aux gens (surtout ceux de sa famille) que dans télé- travail il y a aussi et surtout "travail". Que si je ne foutais rien je ne gagnerais rien car je suis mon propre patron. 

Mais comment ça se fait que ton fils mange à la cantine puisque tu ne travailles pas?
C'est pas trop difficile les fins de mois avec juste ton mari qui bosse?
Mais vous allez faire comment avec un troisième bébé puisque tu ne travailles pas?

Ou carrément:
Tu n'as jamais pensé a devenir assistante maternelle? 

Ça c'est ceux qui ne comprennent pas la notion de télé travail. Mais il y a ceux qui sont carrément plus cons!

Tu restes à la maison toute la journée, tu devrais faire des efforts! Faut te faire belle pour ton mari!
Tu as cuisiné quoi? Comment ça tu n'as pas eu le temps?
Tu as déjà fini ton ménage? Comment ça non?

J'ai pas que ça a foutre tout simplement... Bande de primitifs! Je bosse! 

Il y a encore beaucoup de choses a changer en France et surtout la mentalité des gens. Ils sont restés coincés dans les années 60 niveau évolution de la notion de travail. Il serait temps de faire connaître un peu plus et de développer le télétravail! 
Il y a tellement d'emplois qui pourraient se faire de chez nous. Travailler de chez soi ce n'est pas régresser c'est surtout limiter les déplacements inutiles qui engendrent pollution et gaspillage. Moins de voitures sur les routes, des transports en commun désengorgés, moins de repas pris en extérieur. Des économies à tous les niveaux à commencer par l'assurance maladie. Plus besoin de prendre sa journée en cas d'enfant malade!

Capiche? Le prochain qui me demande le résumé des feux de l'amour TARTAGUEULE au goûter!

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. J'aime, j'aime j'aime, j'aime !!!!

    Il y a quelques années, je dirigeais mon entreprise d'organisation de mariage. Je faisais des journées de folie (me levant à 6h pour me coucher vers 3h, le temps de terminer les devis...) mais les gens ne comprenaient pas. "T'es à ton compte, tu peux t'arrêter un peu et m'aider à faire ça, à m'accompagner là ou m'apporter des courses" (merci la famille).

    Puis je suis passée un peu après en mode maman au foyer et au final, bah j'étais encore plus crevée ! Je n'arrivais plus à gérer. J'ai choisi de fermer pour m'occuper de James.

    Bien sûr, là tout le monde a les réflexions que tu cites, et que beaucoup de mères au foyer entendent. J'ai cherché un emploi, mais ça a été difficile. J'ai quand même bossé un an en tant que responsable éditoriale gratos pour aider un mag à décoller ! mais ça, comme j'étais pas payée et que ça ne servait qu'à ne pas laisser mon CV béant... Bref, le salaire n'arrivant pas, je suis partie voir ailleurs.

    Il y a un an, j'ai démarré en tant que chargée de com' dans une autre boite. Confort du salarié et... inconvénients ! Horaires ok, mais avec les transports c'est à peine si je voyais mon fils. heureusement que mon boss est une personne très humaine qui conçoit qu'il faille parfois rentrer plus tôt pour profiter de voir grandir ses enfants malgré tout.

    Avec les travaux chez moi, j'ai été autorisée à passer en télétravail. Je bosse et je jongle avec James que je ne veux pas laisser à la cantine malgré tout (il finira par y aller, je ne tiens plus debout...lol). Personne ne comprends pourquoi je suis épuisée, à bout de nerfs, alors que je suis chez moi...

    Comme tu dis, dans télétravail, il y a travail...mais les gens retiennent "télé" hélas ! Il y a encore des progrès à faire dans notre société. pourtant, ça présente tellement d'avantages !

    Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça. On ne tient plus debout et personne ne comprends. Il faut tout gérer à temps plein. Le travail, les corvées, les enfants, l'administration sans parler de tous ceux qui ne comprennent pas que parfois on a juste besoin de parler, de se plaindre sans s'entendre dire: bah t'as qu'à retourner bosser! Oo
      Bon courage a toi aussi et la santé parce que le plus dur c'est de tomber malade!

      Supprimer
    2. Oui... D'ailleurs, c'est pas la forme en ce moment, mais bon... Il faut tenir. Pas le choix ! :)

      Supprimer
  2. En effet, déjà femme au foyer ce n'est pas de tout repos, alors en plus en travaillant à domicile, c'est carrément un boulot de fou! C'est à mon sens plus fatiguant que d'avoir un travail "classique"!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai une collègue qui travaille à 80 % et qui a 3 enfants... hé bien certains clients ont du mal à comprendre et à accepter qu'elle puisse consacrer un peu plus de temps que la moyenne à ses enfants. Par contre, ils comprennent tout à fait qu'elle enchaîne les journées de travail de 9 voire 10h.

    RépondreSupprimer
  4. Courage supers mamans !!! Moi je suis assistante maternelle donc je travaille à la maison comme vous. Ce n'est pas le même métier mais je me retrouve quand même dans votre témoignage. La différence c'est simplement que ma maison doit toujours être nickel ( le plus dur lol) et que mes horaires sont fixés par mes employeurs. Le regard des autres reste le meme je me suis déjà retrouvee a expliquer que c'est un vrai métier avec tout ce qu'il impose de contraintes (je vous rassure moi je le fait pour toutes les joies qu'il m'apporte aussi mais en étant le plus professionnelle possible)

    RépondreSupprimer
  5. Et alors y avait quoi ce midi aux Feux de l'Amour ????
    Aïe aïe aie non pas l'ordi dans ma face je rigoooooooooooole :)

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?