lundi 23 juin 2014

Ces réseaux sociaux qui ne savent plus a quel sein se vouer!

Facebook, Twitter, Istagram, Pinterest... tous ces mots ne vous évoqueront rien si vous n'avez ni ordinateur, ni smartphone ou que vous vivez dans une grotte coupé du monde façon man vs wild en mode extrême. Mais si vous être comme moi un habitant de la planète connectée et que vous vivez au rythme des notifications et des flux de discussion vous savez que ce sont des réseaux sociaux. 
Sur ces réseaux sociaux comme partout il y a des règles à respecter. Ne pas agresser les autres utilisateurs, respecter la loi. Ne pas voler, mentir, diffamer ou se vanter de le faire. Ne pas poster de photos dénudées de soi ou d'un tiers... Et là ça se complique pour les réseaux sociaux!


Quand il s'agit de savoir ce qui est considéré comme obscène ou pas on assiste a des situations ubuesques. Par exemple jusqu'à dernièrement les photos de mamans allaitant leurs bébé étaient supprimées et pouvaient vous faire bannir sur Facebook. En effet le réseau social considérait qu'il s'agissait d'exhibition. Ils ont revu leur copie suite à une vague sans précédent et constante de protestations soutenue par des personnalités par des actes plus ou moins fort. En effet la fille de Bruce Willis s'était promenée seins nus dans New York afin de lutter contre la politique de censure d'Instagram propriété de Facebook.


Réponse de Facebook? Les photos de mamans allaitantes sont aujourd'hui tolérées et ne seront plus effacées! Une belle victoire... et pourtant alors qu'en parcourant les comptes des utilisateurs d'Instagram et de Facebook vous povez sans soucis tomber sur des photos de femmes dénudées pour vanter les mérites d'un shampoing ou d'un déodorant ou de célébrités plus ou moins connues qui s'exhibe dans le but de faire du buzz Instagram sévit toujours et vient de nouveau de faire parler de lui.

Courtney Babyccino est une célèbre blogueuse qui s'est vu fermer son compte Instagram suite à la publication de cette photo:

Moi j'y vois juste une petite puce en culotte et bottes de pluie bidon à l'air... Mais peut être que je suis pas assez perverse pour y voir autre chose.  Alors soit il y a trop de pervers sur Terre et Instagram a cherché a protéger cette petite fille. Soit Instagram fait mal son boulot et préfère faire la guerre à des petites culottes d'enfants qui deviennent propres plutôt qu'à toutes ces jeunes filles parfois mineurs qui postent leurs seins, leurs fesses allègrement sans qu'on ne leur dise rien.

Qu'on comprenne bien. Je ne poste pas de photos de mes enfants dénudés. C'est a dire les fesses, les parties intimes. Mais un ventre tout rond? Des cuissots tous ronds? Des culottes de bébé? Pour moi il ne s'agit pas d’exhibitionnisme. Sur la plage ils sont tout pareil!  

Finalement je trouve que c'est vraiment très couillon! Quand on voit que certaines se battent pour être les plus dénudées à la télé et sur le net et que nos bons vieux réseaux sociaux font la chasse aux nombrils de bébé, nichons de mamans on a juste envie de leur dire: De qui vous foutez vous? 

Aujourd'hui plus que jamais alors que nous nous battons pour que notre égalité avec les hommes soit reconnus nous n'avons même pas la jouissance de notre corps sur les réseaux sociaux. Les hommes peuvent exhiber leurs tétons tant que ça leur chante et à toutes occasions. Pour les femmes on remballe! Sauf si on est une bonne maman, une activiste moralisatrice ou qu'on parle santé. 
Qu'on se le dise: C'est pas demain la veille qu'on va arrêter de nous prendre pour des bouts de viande donc chaque morceau sert a vendre un machin.  


Plus de pavés 
Chez La nouvelle Eloïse: Je vire vieille conne

3 commentaires:

  1. Effectivement, c'est du grand n'importe quoi tout ça.
    Et pour la photo de la petite fille que je trouve adorable, je ne suis pas perverse non plus car j'y vois absolument rien d'obscène ou de choquant.
    Djahann

    RépondreSupprimer
  2. en effet, y a pas vraiment de cohérence!!!

    RépondreSupprimer
  3. Une si jolie photo, quel dommage...
    Ils feraient mieux d'aller faire un tour sur les comptes de mes élèves de lycée qui se montrent sans retenue sous toutes les coutures. Autrement plus problématique je pense...

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Les anges ont la peau douce, test et avis

J'adore les soins du visage. Mais j'aime encore plus les soins de luxe en institut. Un fauteuil confortable, des mains douces et ex...