dimanche 11 mai 2014

Le livre de la semaine: Les secrets du pommier

Depuis que mon fils est tout petit nous avons un rituel. Avant de s'endormir nous lui lisons une histoire.
Mais il grandit est sa curiosité aussi. Ce n'est pas évident de créer une atmosphère reposante quand votre enfant veut tourner les pages, veut repartir en arrière, veut un autre livre car le premier en trop court (à son gout). Bref depuis quelques jours mon fils me fait tourner en bourrique le soir.

Et puis j'ai reçu ce livre magique: Les Secrets du Pommier. 


Le concept est très sympa! C'est un joli livre pour sensibiliser les enfants à la nature et à ses secrets au concept intéressant. Il faut le lire dans la pénombre et éclairer les pages par derrière pour découvrir des images cachées!


J'avais hâte de découvrir ce livre avec mon fils et nous avons passé un super moment dans le noir armés de notre veilleuse Pabobo! 


Les illustrations sont magnifiques, très douces et le livre est suffisamment long pour occuper un bon moment!
Chose très appréciable, le lexique imagé à la fin du livre qui donne pleins de renseignements sur tous les animaux présentés tout au long de l'histoire: vers de terre, lapins, lézard... 

Les Secrets du Pommier Carron Brown , Alyssa Nassner éditeur Le Courrier du Livrefourni sans lampe de poche ^^

4 commentaires:

  1. En effet, ce livre est super sympa !!! :)
    Merci pour la découverte. Et j'adore l'idée du lexique imagé, ici on a un livre avec ce genre de lexique, et c'est plus simple pour les filles d'apprendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! Je vais surement vous présenter un livre par semaine. <3

      Supprimer
  2. Il a l'air super sympa, et top si la veilleuse Pabobo suffit pour éclairer les pages ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui une source lumineuse douce suffit et c'est amusant de jouer dans le noir ^^ Le souci c'est que je n'ai pas réussi a photographier les effets mdr

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Cars 3 mon avis ma critique

On dit souvent que le troisième c'est le plus nul... Je le pensais aussi... Très souvent déçue des suites à rallonge. J'ai donc rép...