mercredi 12 février 2014

Ces nuits pourries

Quand tu as de la chance tout commence par un cri déchirant dans la nuit. Je dis bien de la chance car parfois tu n'as même pas réussi à en coucher un tout court.

Ce qui est terrible quand on devient parent c'est que l'on ne réalise pas de suite qu'on va devoir apprendre a vivre avec le manque de sommeil. Vous aurez beau vous dire les premiers temps:
-Je vais rattraper ça ce weekend!
-Il suffit que je fasse une sieste au bureau!
-Ce soir c'est la bonne, elle va faire ses nuits (le parent c'est une bête utopiste malgré tout)

Cela n'arrive jamais. La fatigue s'ajoute à la fatigue. Vos cernes deviennent des tatouages permanents et votre lit aussi inaccessible que le sommet de l'Everest.

Depuis que je suis devenue maman je n'ai plus fait une nuit de sommeil complète.
Depuis que je suis devenue maman j'accumule la fatigue et les nuits pourries.


Au début comme tous les parents j'ai eu des doutes.
J'ai cru qu'il y avais des "raisons" à tout ça. Je pensais que c'était les coliques douloureuses qui réveillaient mon bébé. Puis j'ai cru que c'étaient les poussées dentaires, fièvres, rhume, varicelle, angoisse de la séparation, peur du noir, terreur nocturne, envie de me voir, perturbé par la journée, faim, soif....
Au premier cri je dégaine mon thermomètre et mon doliprane, c'est tellement plus facile d'avoir l'impression qu'ils ne nous prennent pas pour des cons à 4h du matin.

Car la vérité c'est qu'ils pourraient très bien dormir: si ils voulaient! Ils pourraient mais ils ne le font pas!
Non, non le plaisir un peu sadique de l'enfant c'est d'avoir ses parent à disposition "jour et nuit". Et surtout NUIT en fait. Allez savoir ils kiffent de nous voir nous précipiter la bave au coin du bec, les yeux vitreux et nous entendre nous prendre les pieds dans le bordel qu'ils ont mis exprès dans le chemin.
Si c'est pas une conspiration elle est bien pourrie la blague.

Le pire? C'est quand tu attrapes ton bébé et que tu le serre contre toi investi que tu es de ton rôle de parent protecteur et rassurant, tu le cajole en pensant "quelle bonne mère je suis" et l'autre ton sang, la chair de ta chair étouffe non sans peine un gloussement dans ton cou. traduction au choix:
-J'ai gagné (il est fan de Dora)!
-Mais qu'elle bonne poire!
-Maintenant je vais exiger une tétée ou un biberon de chocolat (selon l'âge du despote)
-Tu peux t'assoir sur ta nuit.

Il y a ceux qui vont vous faire déambuler dans toute la maison, SINON ils crient.
Ceux qui ne font que manger toute la nuit. Ce sont les modèles gremlins (coriaces ces bêtes là)
Ceux qui confondent le jour et la nuit. Ils veulent que t'allumes la télé, sortent un jeu de société, faire un dessin...
Ceux qui veulent voir le monde! T'es obligée de te poster devant une fenêtre, ils comptent les voitures. A 4 heure du matin elles sont rares accroche toi t'en as pour une blinde.
Bon j'avoue que plus souvent que jamais on a droit a un combo de tout ça sinon ce serait moins FUN!

Je suis tellement fatiguée en ce moment que j'envie les SDF qui dorment sur les trottoir. J'en suis a rêver tout éveillée que je dors (si si c'est possible).

Il me reste une question. Quand t'es parent tu dors quand?

7 commentaires:

  1. Comme ton article me parle ! Mon Petit Gars me fait vivre l'enfer en ce moment avec des réveil de minuit à 3 heures du matin pour ............. rien ! Juste le fun d'être réveillé et jouer ! Et forcément, il réveille ses soeurs qui se lèvent et décident qu'ils est l'heure de se lever, à 3 heures du mat ! En gros, je dors 3 à 4 heures par nuit depuis plus d'un mois et je suis complètement épuisée ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :/ C'est comme moi! Un cercle infernal Besoin de dormir et pas possible. Il faudrait organiser la grande sieste des mamans ^^

      Supprimer
  2. Je suis en plein dedans, depuis 3 ans déjà...Je suis sûre qu'il y a une explication à tout ça, je suis sur le chemin pour découvrir laquelle! (le pur sadisme n'est pas recevable ;-) )
    Je viens justement de publier un post sur le même sujet...
    Bon courage! Je compatis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah ah mo je jette l'éponge surtout après le rire sadique d'hier soir et les 30 minutes postée devant la fenêtre a regarder les voitures passer oO

      Supprimer
  3. Cette période est loin derrière moi mais comme je compatis ! (PS : la remarque sur les SDF....pas top )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de compatir. Je pense que vous vous trompez sur mes intentions concernant les SDF. Il ne 'agit pas d'une remarque méprisante. Je ne considère pas les SDF comme des paresseux.
      Ce qu'il fallait comprendre c'est: Je suis tellement misérable et fatiguée que j'envie ces hommes allongés sur le sol qui dorment. Je suis tellement fatiguée qu'un bout de trottoir ferrait l'affaire si je peux dormir tout mon soul. C'était une façon de montrer ma fatigue extrême en allant dans les extrêmes. De plus ce n'est pas une invention j'ai eu cette pensée plusieurs fois.
      J'espère que nous nous comprenons mieux maintenant.

      Supprimer
  4. ahhhh je ne veux pas y penser pour le moment mdrrrrr ..... Le dictateur dort bien (sauf quelques épisodes rares) mais je sais qu'avec l'arrivée de l'Impératrice je vais aussi me découvrir de beaux tatouages de cernes bouhouhouuu

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Les anges ont la peau douce, test et avis

J'adore les soins du visage. Mais j'aime encore plus les soins de luxe en institut. Un fauteuil confortable, des mains douces et ex...