mercredi 22 janvier 2014

Vade Retro RGO!

Les paarents ayant eu des enfants souffrant de RGO sont tous catégoriques: c'est atroce!
Visualisez la situation: dès que votre bébé ingère quelque chose c'est l'apocalypse. Votre enfant si charmant se met a hurler, se tordre et c'est rapidement l’éruption. Les symptômes visibles du RGO ce sont ces violent vomissement que certains parents décrivent comme proche d'une célèbre scène d'exorcisme.

-Il y en avait même au plafond!

-J'ai été étonnée de ne pas voir mon fils léviter tellement il avait l'air possédé!

-C'est atroce ce truc, c'est démoniaque!


Pourtant le RGO n'a rien de paranormal. Qu'est ce que c'est?

Vous devez comprendre que cette pathologie est naturelle et normale. Que tous les RGO Reflux Gastro-Œsophagien ne sont pas pathologiques et surtout qu'il n'y a pas que les bébés qui en souffrent.

Le RGO est une pathologie extrêmement fréquente : 5 à 10% de la population déclarent un épisode de RGO quotidien, 30 à 45 % en déclarent un par mois.

Tout commence dans l’œsophage , dont le rôle est de transporter les aliments consommés de la bouche à l'estomac. Le RGO est causé par un dysfonctionnement du muscle qui contrôle l’ouverture et la fermeture du bas de l’œsophage vers l’estomac : le sphincter inférieur de l’œsophage (SIO)

Quand vous souffrez de RGO votre le sphincter ne fonctionne pas comme il faudrait. Il laisse remonter une partie du contenu de l’estomac (acides notamment) dans l’œsophage et parfois jusque dans la bouche. Ce contenu étant en grande partie constitué d'acide gastrique cette remontée provoque des brûlures et si l'acide n'est pas stoppé des vomissements.

Certaines questions sont récurrentes:
  • Est-ce que ça peut être lié à des changements hormonaux, genre plus ou moins suivant le cycle ?
  • C'est héréditaire? Parce que son papa en a un..
  • Est-ce héréditaire ? Dans le sens où, le dictateur (mon fils) a eu un RGO bébé, sa sœur aura elle plus de chance d'en avoir également ?
  •  je veux bien savoir aussi, si en allaitant, certaines choses que mange la maman accentue le RGO de bébé ?
Concrètement les changement hormonaux jouent énormément. Par exemple dans le cas d'un RGO durant la grossesse. Oui les fameuses nausées persistantes sont des RGO.
Cependant le RGO n'est pas héréditaire pas besoin de taper le papa ou de mettre belle maman sur le bûcher (quoique).De même ce n'est pas parce que votre premier enfant souffrait de RGO pathologique que les suivants en souffriront eux aussi. Le RGO pathologique c'est un peu comme l'euro millions y'a très peu de gagnants.
Chez les bébés l'immaturité du sphincter est la cause principale des RGO normaux. Une fois que bébé grandit, passe a une alimentation solide, se tient assis ou debout il disparait.

Il y a tout de même pour les RGO normaux des moyens non médicaux de les apaiser ou de ne pas les déclencher. Tout simplement en mangeant peu de graisses, pas gazeux et peu d'épices. L'idée étant de ne pas surcharger l'estomac d'acide. Donc oui ce que mange la maman allaitante peut accentuer le RGO de son bébé.

Le stress et une mauvaise hygiène de vie (alcool...) peuvent accentuer la pathologie.

Comment ça se soigne?

Pour les bébés non allaités des laits épaissis peuvent aider. Ils remontent moins facilement.
Pour les bébés allaités pas moyen d'épaissir le lait maternel en cas de RGO violent et pathologique les médecins peuvent prescrire des traitements.

Trois protocoles peuvent être prescrits et pris simultanément ou isolément par les adultes comme les enfants:

- les anti-acides ou pansements: soulagent la douleur en neutralisant l'acide.Ils tapissent la muqueuse œsophagiennne d'une sorte de pansement et la protège des effets corrosifs des reflux. Il y a toujours des reflux mais ils ne font plus mal. Vous êtes protégé des complications parfois sévères comme une inflammation de l'œsophage (œsophagite). Le plus connu est le Gaviscon.

- les prokinétiques: augmentent la vidange de l'estomac et le tonus du sphincter œsophagien inférieur. Vous produisez moins d'acide et votre sphincter en laisse moins passer. Moins de douleur, moins de vomissements voire plus du tout. Il existe le Motilium ou le Péridys, qui agissent surtout sur la vidange de l’œsophage. Les autres plus connus : le Prépulsid a été retiré du marché international et le Primpéran, un antivomitif (antiémétique)  interdit aujourd’hui aux moins de 18 ans car les doses thérapeutiques sont trop proches de celles qui sont toxiques.
Ce qu'il faut comprendre c'est que ces prokinétiques ne traitent pas, ils ne font que bloquer le reflexe de vomissement.  La molécule peut provoquer des tremblements et des mouvements anormaux de la tête et du cou (spasmes du visage, contraction des mâchoires, mouvements anormaux des yeux, difficulté pour avaler ou pour parler, torticolis...). Le métoclopramide est un traitement symptomatique: il réduit les vomissements mais n'en traite pas la cause.


- les anti-sécrétoires sont les plus efficaces car ils soignent à la racine. Ils suppriment la production d'acide. On les appelle aussi IPP pour inhibiteur de la pompe à protons. Le tout premier du genre celui qui a révolutionné la vie de tous les malades fut Mopralpro en 1989. Mopralpro est le seul traitement sans ordonnance avec des comprimés MUPS®* - technologie brevetée. Il agit comme un interrupteur qui met sur off la production d'acide. L'action principale est une réduction prononcée et de longue durée (18 à 24 heures) de la production d'acidité gastrique en agissant sur la pompe à protons.

Le principe actif est rapidement absorbé dans l’intestin pour arriver à la circulation sanguine. Les pompes à protons responsables de la production d’acide sont alors bloquées puissamment.
Comme il n'y a plus d'acide il n'y a plus de brulures, plus de douleur ...

Dans tous les cas même si ces médicaments sont délivrés sans ordonnances il est important de passer par un médecin afin de connaître votre état, de faire un réel bilan de santé, de confirmer le diagnostic.
Le médecin établira la durée et la fréquence du traitement. C'est très important quand on sait que dans 90% des cas les gens prennent des médicaments en dehors de leurs indications...

P*
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. J'ai eu la chance de ne pas avoir eu ce problème avec ma fille. Mais ton article est très bien écrit, j'y ai appris des choses, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Il me fait super plaisir ton commentaire! Enjoy!

      Supprimer
  2. Oh tout ça est terrifiant, mon petit dernier avait la fâcheuse tendance à repeindre la maison quand il était plus petit. Horrible... Je posterai une photo du crapeau dans un prochain post (http://chantallapluie.canalblog.com) Bisette les filles! Chantal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OLALA ma pauvre! Et ça s'est arrangé vers quel âge? Il a eu un traitement?

      Supprimer
  3. Je reconnais mes questions et merci pour tes réponses.
    ce qui m'a le plus blessée dans cette situation c'est l'impresson d'être responsable, de ne pas avoir assez de lait pour "le remplir" alors qu'il se vidait et d'avoir du passer au lait épaissit ...
    M'enfin c'est du passé, mais que je n'oublie pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) De rien!
      Faut pas se sentir coupable. le plus important c'est leur santé!

      Supprimer
  4. Mon fils de 13 mois commence enfin à se sortir de son problème de RGO. Par contre, il n'a jamais "vomi" en jet donc je ne connais pas ce remake de l'exorcisme ^^, on pouvait juste savoir exactement où il était passé en suivant les traces de "vomi" et je pouvais mettre son linge à laver tous les soirs (j'ai arrêté au bout de 15 jours de le changer systématiquement à chaque reflux car il aurait fini tout nu). On est justement en train de stopper le motilium progressivement cette semaine et cela semble fonctionner. Ouais !! Bon, j'avoue j'ai quand même préféré ça à des problèmes de colique qui me semblent beaucoup plus difficiles à gérer mais il semblerait que mon fils n'avait pas un énorme RGO non plus. Merci pour cet article en tout cas. On se sent moins seule. ;-) Bon après-midi

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?