vendredi 24 janvier 2014

Pourquoi les vêtements dits "Grandes Tailles" coutent plus cher?

Ce matin je suis tombée sur le billet d'une amie blogueuse. L'objet du billet? Fustiger les marques qui font payer plus cher les vêtements grande taille! Pourquoi payer plus cher pour du 44?

Dit comme cela oui on a envie de les clouer au pilori ces vilain pas beau commerciaux, ces créateurs de mode qui idolâtrent la minceur...

Dans un autre temps à une autre époque de ma vie j'ai été jury jeune au festival de Cannes et j'ai eu la chance de rencontrer des créateurs de mode et de pouvoir discuter avec eux entre deux essayages ou ITW. La question a été abordée et voilà ce que j'ai appris sur le pourquoi du comment:

Il y a une grande différence entre la morphologie d'une femme faisant du 36 et une femme faisant du 46. Si pour les femmes mince les courbes sont quasi identiques, la morphologie des femmes rondes est plus complexe, plus « aléatoire » que celles des plus petites tailles.
Il suffit d'ouvrir les yeux et de regarder les passantes : il est quasiment impossible de trouver deux femmes avec la même morphologie pour une taille 52 . Les courbes rondes sont aussi variées que les teintes des cheveux. Certaines ont des hanches larges. D'autres plus de fesses. D'autres ont les hanches fines mais beaucoup de poitrine....
Il ne suffit pas de prendre un patron et d’ajouter des centimètres en plus (comme beaucoup le pensent) en espérant que ça fonctionne : à partir de la taille 46, il faut revoir les coupes, et les patrons doivent souvent être entièrement revus à partir de la taille 52. Il faut refaire la conception de A à Z.


Vous l'aurez compris. La robe taille 36 sera très différente au niveau des coupes et du modèle de la taille 52. On peut dire que ce seront deux robes totalement différentes.

La mode grande taille nécessite une expertise : ce qui signifie plus de travail, et des prix plus élevés.
Tout étant automatisé dans le prêt a porter cela signifie une autre chaine de fabrication pour un modèle différent et donc encore des coût supplémentaires.

Ensuite, il y a des problèmes plus techniques : qui dit grande taille, dit plus de tissus. Entre le surcoût de fabrication, les tissus à acheter en quantité plus importante et la peur de ne pas réussir à vendre – ce qui entrainerait de nouveaux coûts supplémentaires pour le stockage, rares sont les marques qui osent vraiment aborder la question des grandes tailles.

Et pourtant,on se demande pourquoi ils ne prennent pas le problème à l'envers! C'est a dire concevoir dès le départ des vêtements grande tailles en plus grande quantité et faire des petites tailles l'exception puisqu'il y a plus de femmes fortes que de femmes mince dans notre pays...

Et bien pour ce souci on n'y peut rien. Trop de créateurs ont encore un blocage avec les grandes tailles. Ils n'arrivent pas a concevoir pour les femmes fortes. Ils pensent que créer des modèles grande taille va à l'encontre de leur image de marque. D'ailleurs chez eux les taillent s'arrêtent au 42.

 Il y a encore beaucoup de chemin a parcourir pour que la mode s'adapte à nos formes!

11 commentaires:

  1. Très intéressant, je pensais bêtement "c'est plus grand, il faut plus de tissu", mais je n'avais pas pensé à cette histoire de formes différentes, et de patron à retraviller.
    C'est vrai que, pour le coup, c'est pas franchement évident !
    Merci pour l'info en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
  2. S'arrêter au 42? Cela dépend vraiment de l'enseigne alors :p
    Je ne sais plus laquelle, c'était au 40 le max... j'ai cru halluciner!

    RépondreSupprimer
  3. Même sans ça, il y a une sorte de tabou sur les plus de 42..
    Quand tu regarde les rayons grandes tailles, c'est en général très moche : sac à patate, couleurs bof... A croire que quand tu dépasse le 42, tu dois t'habiller mémé...

    Bref, je suis bien contente d'être sortie du rayon grande taille. Je découvre enfin de jolies couleurs/coupes et le plaisir de m'habiller

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'ai découvert pendant quelque temps après ma première grossesse. Mon univers s'est effondré. Imagine je suis passée du 34 au 44... Ouf maintenant c'est fini mais je n'oublierai jamais! C'est honteux de stigmatiser ainsi les femmes!

      Supprimer
  4. PFFF s'arrêter au 42 ???
    Mais comme tu le soulignes une femme "grandes tailles" n'aura pas la même morphologie qu'une autre de la même taille ! certaines que des fesses, d'autres que du ventre, d'autre de partout, pour la même taille ! Or leurs vêtements grandes tailles il est fait pareil, donc il ne s’adaptera pas forcément à chacune pour une même taille ! (heu je sais pas si je suis claire !)
    Bref, c'est souvent moche quand même dans le rayon grandes tailles !
    Moi j'ai aussi le problème de trouver des chaussures à ma taille, je ne fais qu'un 41 ... mais dans les petites chaînes de boutiques de chaussures ça s'arrête au 40 ! grrrrrrrrrrrr ! alors pareil quand je trouve pas ma taille en vêtement ça me fait hurler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ça les chaussures même combat! Quand je vois que les hommes n'ont pas ces soucis... mais leurs vêtements coutent plus cher aussi!

      Supprimer
  5. Super cet article, je ne savais pas du tout.. Je met du 44 / 46 depuis que je suis Maman et j'avoue que les vêtements sont plus cher.. Mais maintenant je sais pourquoi. :) Merci !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Merci beaucoup de cet article ! En effet, c´est rare de lire quelque chose de sensé sur ce que l´on appelle « vêtements grand taille », même si 40% de françaises sont concernées, ayant besoin d´une taille 44 et plus !

    Moi-même, je viens de créer une marque de vêtements, assez différents de ce qui est proposé un peu partout, en matières naturelles, dans un style décontracté chic : www.moiplus.fr, du 44 au 54.

    Je confirme : le développement des patrons et de prototypes est long et couteux. En plus, il faut 1,5 plus de tissus pour une tunique en taille 50 qu´en 42.

    Merci de dire haut et fort: « C'est honteux de stigmatiser ainsi les femmes! » On a besoin de plus de voix comme ceci !

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Les anges ont la peau douce, test et avis

J'adore les soins du visage. Mais j'aime encore plus les soins de luxe en institut. Un fauteuil confortable, des mains douces et ex...