dimanche 29 décembre 2013

As tu encore droit à une vie sociale quand tu es parent ?

Quand je lis des revues parentales ou des blagues ou des BD est souvent représenté "ce couple".
Ce couple qui avant d'avoir des enfants ne supportait plus les enfants des copains et par extension les copains qui ont des enfants. Là dans cette période de leur vie c'est étalage des stéréotypes les plus foireux:
-Les gamins qui gâchent les vacances.
-Les copains jamais dispo.
-Les copains qui cherchent toujours des nounous de secours et tentent de leur "coller" leurs gosses.
-Les gosses crados.
-Les potos désespérés au bord de la rupture qui pourrissent les retrouvailles.

Et puis il y a l'après.

L'après c'est toujours "ce couple". Mais ce couple qui vient de devenir parent. Bébé est tout petit et c'est la galère! On assiste a leur incompréhension quand ils se font arroser à leur tour.
-Pas invités aux sorties.
-Pas invités pour les vacances.
-Blacklistés de partout.

Et puis c'est tout. En gros on te laisse espérer que pour "ce couple" tout va s'arranger. Que les galères c'est juste au début quand bébé est petit. Mais après tu te fais des amis parents. Ou tes potes deviennent aussi parents. T'es dans la méga team des parents. Cette team ou tous les parents du monde se tiennent par la main et font une grande ronde autour du monde en chantant Coooumbayaaaaaaa!

On te fais croire que quand t'es parent en France t'as droit à une vie sociale de parent. Que c'est fun, que c'est hype, qu'il y a trop pleins de choses qui t’attendent dans ta merveilleuse vie de parents...


Mais c'est faux. La triste réalité? Cela ne s'arrange pas avec le temps. Oui si tu as de la chance tu te fais un cercle d'amis avec des enfants. Si tu as de la chance ils habitent pas trop loin ou ce sont tes voisins. Mais en général les parents en France sont très isolés. Beaucoup de couples sombrent dans la dépression.
Pourquoi?
Pression sociale. Galère financières. Et la cause numéro un: l'isolement physique!

Les parents en France sont souvent engoncés dans la routine parentale. Boulot, enfants, repos. Il faut travailler pour payer tout ce qu'on a payer et élever dignement ses enfants. Il faut s'occuper des enfants, leur trouver des activités, les stimuler. Il faut se reposer de tout ce stresse et c'est là que ça coince.

Quand tu es parent tu de repose comment?

Pour beaucoup de personnes les parents et leurs enfants sont persona non grata dans les lieux publics.
Un bébé qui pleure dans le train et voilà toute la rame de voyageurs qui mitraillent de regards assassins la pauvre mère. Une famille dans un magasin et voilà le vigile qui les colle de peur que junior casse un truc.
De toutes façons vous rentrez dans un magasin avec un enfant on vous demande direct ce que vous voulez et on vous dit qu'il est interdit de manger dans la boutique...
Pour les restaurants c'est pareil. Il faut réserver. Si vous débarquez avec votre poussette, vos enfants à l'heure du coup de feu vous aurez droit à la pluie de feu! 
Il est courant qu'une famille se fasse refouler d'un restaurant, parce que la poussette ça dérange et aussi les bébé, les enfants ça dérange les autres clients.
Au cinéma même quand vous allez voir un dessin animé ce n'est pas mieux. Si votre enfant parle on lui dira de se taire et pire on vous demandera peut être de sortir.

Alors oui il reste la solution de sortir sans les enfants. On peut si ils sont disponibles (géographiquement, pas morts, gentils) les confier aux grands parents et en profiter pour (vivre) sortir. Quand ce n'est pas possible (mon cas) mes parents et ceux de mon mari sont de l'autre côté de l'océan, il reste la solution de la nounou. Mais c'est affreusement cher! Pour une sortie véritable et pas juste bouffer un steak à la brasserie du coin ça coute plus cher que la sortie en elle même! Il faut prévoir s'organiser tout bien caler et...
-Allo Mme Canard?
-Oui c'est moi!
-Canard tousse beaucoup aujourd'hui. Il a de la fièvre. Vous pouvez venir le chercher?

Vous emmenez votre (sale gosse) petit chéri chez le médecin en priant priant pour que ça soit juste un coup de chaud et TADAMMMM! On vous annonce que le grand ça va il a juste une rhyno, la même qui traine depuis des mois mais que la petite que vous avez amené avec vous histoire de voir au cas ou BINGOOOOO elle elle vous fait une belle pneumonie avec un joli début d'otite et peut être que ça va muer en bronch...

Vous n'écoutez plus. Vous n'entendez plus rien. Vous avez juste envie de vous pendre.

Mais sinon c'est trop chouette d'avoir des enfants hein.

http://www.lamareaucanard.com/p/les-paves-dans-la-mare.html

Les derniers pavés de l'année:

19 commentaires:

  1. Que dire sinon que c'est uen attitude très française, de considerer les enfants comme des boulets. Et même assez centré sur les grandes villes. Chez moi, dans mon petit coin perdu en Italie, tout le minde sort ensemble: les parents, les enfants, les bébés, les papis et mamies...personne ne te regarde mal au restau quand tu arrives, au contraire, on va pousser les tables pour que tu aies de la place avec ta poussette. Et si bébé crie, on te regardera avec amusement, tendresse. Paris est une vile sans enfants, on les laisse à la maison, on ne le emmène ps s'amuser avec les parents, ils gènent. Quand j'arrivais au restau avec Pouillette, j'avais droit à des regards de travers, et tout le monde etait étonné de ne pas l'entendre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est malheureux cette situation. J'avais vu en Italie la différence il y a quelques années. C'est pareil en amérique latine et dans les îles. Les enfants sont partout!

      Supprimer
  2. Je te rassure en Belgique c'est pareil. On est isolé physiquement. C'est très dur d'être parent et de garder une vie sociale ou alors il faut se trouver des jeunes parents dans la même galère que nous sinon c'est l'incompréhension totale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très compliqué surtout de trouver des personnes qui ont des enfants du même age que les nôtres et qu'on a envie de voir tous les deux ensemble. Mes amis ne sont pas ceux de mon mari. :/

      Supprimer
    2. Déprimes et boule de gomme lol
      Bonjour :)
      3 enfants, 0 vie sociale. Mon mari et moi sommes différents sous tous points de vue. Je suis black ; Il est rebeu. J'ai mes ami(e)s (que l'on peut compter sur les doigts de la main) ; Il a les siens (et encore, il confond amitié et connaissance ! Il se fait des "amis" toutes les minutes mdr ?!?). Nous avons eu nos enfants relativement tôt dans notre relation ; Autour de nous, il n'y a pas d'enfant ou des bébés. J'ai ma vision des choses ; Il a sa vision des choses (j'avoue, c'est un peu la merde toutes ces différences)... Donc, oui, nous n'avons pas de vie sociale... Mais noooon, qu'est-ce que je raconte là ?!? Il nous reste notre amie "routine", fidèle au poste ! On peut toujours compter sur elle !
      Et on ose nous critiquer indirectement sur notre façon de vivre : pas de vie sociale ; Peu d'invit et encore... Si je t'invite, tu m'invites (l'insistance) . Si tu peux venir sans tes enfants, ce serait cool" ; J'en passe et des meilleurs !
      Je suis heureuse d'avoir mes enfants. Ce sont ma fierté et mes joies. Qu'on ne vienne pas me jouer l'hypocrite du jour au détriment de mes enfants. J'ai déjà fait mon choix !

      Supprimer
  3. vie sociale ? c'est quoi vie sociale ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est tellement loiiiinnnnnn ah ah ah

      Supprimer
  4. Et tu as oublié de mentionner un point : "Et quand l'un des parents est blogueur"... !

    RépondreSupprimer
  5. Pour continuer à avoir une vie sociale avec des enfants, cela demande un peu d'organisation et effectivement faire une croix sur certaines amitiés parfois.
    Avec 4 enfants, çà n'est pas facile et c'est surtout le passage de 1 à 2 que j'ai trouvé très difficile au niveau organisation.
    J'ai toujours emmené mes enfants au resto, au musée ou ailleurs dès le plus jeune âge avec ou sans poussette. Bien entendu il faut choisir un resto assez spacieux si on veut débarquer avec sa poussette, son maya sac à langer... Sinon on prend une poussette canne qu'on plie d'une main avant d'entrer et on prendre juste 2 couches, un mini paquet de lingettes, un bavoir, un bob et petit pot de secours. Un bébé peut toujours grignoter du pain des tomates, des frites et du jambon au resto.
    Evidemment, il faut choisir un endroit où le service est rapide et avec des enfants de moins de 3a ne pas dépasser une heure à table donc entrée-plat ou plat-dessert et ensuite repérer les restos qui ont des menus enfants.
    Pour les musées, c'est carrément top puisque les moins de 13 ou 18a ne paient pas et en pls, la plupart des vigiles sont sympas et vous évitent la queue en vous faisant passer en priorité qd vous avez des enfants de moins de 6a ou une poussette. On a vu un tas d'exposé comme çà !
    Pour les sorties à 2 çà se complique mais je me suis construit un réseau parmi les mamans à la sortie de l'école et en faisant partie de l'assoc de parents d'élèves. Ainsi j'avais tjrs une solution de dépannage en cas d'urgence. J'avais aussi une baby-sitter dans le quartier et un de mes frères au cas où. Pour palier au manque de sorties à 2, j'ai instauré le dîner en amoureux le jeudi soir. Je couchais les enfants tôt et je préparais un dîner juste pour nous 2. On regardait nos séries préférées tranquilles...

    Avec mon mari on s'est relayé pour les réunions, on échangeait par mail avec les parents de l'assoc si on ne pouvait pas y aller...
    Aujourd'hui les enfants sont grands et nous nous retrouvons tirs de temps en temps entre mamans pour marcher, courir le week-end, prendre un café, se donner des renseignements sur les écoles etc. On va au ciné à plusieurs couples, au resto etc.

    Voilà ma petite expérience de maman de 4 qui travaille, avec un mari qui travaille aussi, en banlieue parisienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mu vous avez de la chance. Moi mon fils entre tout juste à l'école et avant il n'était pas en collectivité donc le réseau de mamans je ne connais pas. Pire à la sortie des classes nous sommes peu nombreuses le soir. la majorité des mamans ne travaille pas et elles récupèrent leurs enfants le matin. Je ne les croise jamais.
      Bien entendu si je ne travaillais pas j'aurai plus de temps pour me faire des copines physiques.
      Concernant l'organisation des sorties bien entendu je sais voyager léger je n'ai pas de voiture.
      Ce qui me dérange c'est l'attitude des gens qui ne comprennent pas qu'on se déplace avec ses enfants dans des lieux publics autre que:
      les restaurants type fast food. On a pas le droit de "bien" manger quand on a des enfants?
      Les musées, les salles de jeux... On a pas le droit de vouloir faire les magasins, aller se balader, entrer dans des boutiques quand on a des enfants?
      Quand je parle d'une vie sociale c'est une vie sociale non réduite à des trucs de parents.

      Supprimer
  6. Désolée pour les fautes mon correcteur automatiques ne comprend visiblement pas certaines abréviations grrrrrr

    C'est justement en sortant avec ses enfants qu'ils apprennent à se tenir à condition que ce ne soit pas une torture. A 6, on est tjrs bien reçus et je me souviens encore de félicitations de personnes âgées au resto le dimanche avec nos 4 de moins de 10a.
    Les restaurateurs et hôteliers sont gentils et tolérants, même s'ils font la grimace parfois en vous voyant arriver. Et ne pas hésiter à laisser un bon pourboire aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement c'est en confrontant les enfants au monde qu'on leur apprend le monde.
      Bises Mu :)

      Supprimer
  7. J'ai ri, j'ai ri tellement je nous ai reconnus dans ta description de "ce couple" !
    Et après, le demi-tour alors que t'es même pas arrivé au restaurant parce que le/la/les pimousse(s) est/sont malade(s) pile le soir où tu décide de sortir ...
    hahahaha (je ris jaune)(c'est du vécu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben du coup je ris aussi ^^ il vaut mieux en rire :) On va ttendre leurs 18 ans et on ira se souler a Punta Cana !

      Supprimer
  8. je suis d'accord avec toi concernant l'isolement des parents. c'est vrai qu'on est pas tellement invités avec 2 enfants en bas age. après, perso ca ne me pese pas. mais je n'ai jamais ressenti la sorte de "harcelement" que tu décris, entre les magasins et les resto ou le ciné...peut etre est ce une spécialité des grandes villes?? (ou bien c'est moi qui ne calcule pas ce genre de regards lol :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme ça dans les grandes villes oui. Parce qu'il y a plus de monde, plus de pression plus de tout...

      Supprimer
  9. Ce qui m'agace profondemment ce sont ces gens qui se disent être tes amis et qui du jour au lendemain ne te parlent plus, ne t'appellent plus et sont toujours occupés pour sortir ... Avoir un enfant ce n'est pas contagieu .. et même que moi je m'éclate à sortir avec le dictateur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dur de ne plus pouvoir juste s'éclater sans eux. Oui on les aime mais on aimerait aussi exister en dehors d'eux :)

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Les anges ont la peau douce, test et avis

J'adore les soins du visage. Mais j'aime encore plus les soins de luxe en institut. Un fauteuil confortable, des mains douces et ex...