vendredi 11 octobre 2013

Multipare in progress

Je ne vais pas vous mentir, deux enfants de moins de 4 ans dans la même maison...c'est du boulot.
J'ai été submergée par le bonheur à la naissance de ma fille et j'avais la tête (et tout le reste) sur un joli nuage rose. Il a vite fallut que j'en descende.

Avant avec un seul enfant qui n'allait pas à l'école, mes journée étaient plutôt simples. Je me réveillais avec lui, on petit déjeunait puis on partait en vadrouille ou on s'occupait à la maison.
Je trouvais un moment pendant qu'il jouait un peu seul pour bloguer en vitesse. Il m'aidait à la cuisine et après dîner une fois couché je pouvais travailler et prendre du temps pour moi.

Les choses on évolué, il le fallait car ce temps que j'organisais pour un seul enfant déjà grand il me fallait le diviser pour m'occuper de ma mini fillette.
Un bébé qui réclame des câlins, des tétées, des gazouillis et surtout qui s'accroche a sa maman en permanence.
Le changement s'est fait un peu dans la douleur: Pour moi forcément.

Maintenant je me réveille vers 7h pour préparer son petit déjeuner et anticiper son réveil. Je donne une tété a ma petite fille, je la recouche et réveille mon grand.
Il prend son petit déjeuner puis je l'habille.
Il s'en va avec son papa se qui me permet de me recoucher et de dormir un petit peu. Mais ça c'est les bons jours!
Les mauvais jours je dois profiter de ce répit pour passer des appels téléphoniques urgents, travailler au calme ou rien du tout car elle ne dort pas...

Ma journée se déroule très différemment. Comme j'ai repris mon travail je dois organiser mes cours tout en m'assurant que tout soit près pour le goûter, le repas du soir et gérer le ménage, le repassage, les lessives et autres joyeusetés.
Il me faut surtout ménager du temps pour ma petite qui réclame beaucoup.
Oubliées les vadrouilles improvisées... Elle dort beaucoup et mange beaucoup et surtout avec mes nuits blanches je suis épuisée en journée.


J'ai appris a être moins speed. J'ai compris que ce que je ne peux faire aujourd'hui il faudra le faire demain ou après demain. Je gère les choses urgentes en priorité.
J'ai compris que la vaisselle passe après la séance de guiliguilis et que faire un puzzle c'était tellement mieux que faire les poussières.

Même si j'ai deux enfants en bas âge que je suis fatiguée je trouve toujours le temps de faire un gâteau (au yaourt hein faut pas pousser mère cane dans les orties), d'inventer de nouvelles recettes, de rigoler avec mes enfants.

Maman qui bosse à la maison avec deux enfants ce n'est pas facile tous les jours mais je relativise. Je me dis que j'aurai bien le temps plus tard de savourer (ou pas) le silence quand ils seront plus grands, partis je ne sais où, faire leur vie. Il faut profiter de cette intense vie de famille pendant que je le peux.

Oui vous l'aurez compris: j'adore ma vie!

3 commentaires:

  1. Organisation, priorités, toussa toussa... On voit la vie différemment et on change à nouveau ^^
    Parfois la fatigue est très pesante, mais au final, on est plutôt bien lotie :)
    Et donc heureuse ^^

    RépondreSupprimer
  2. et c'est le principal ! on aura tout le temps d'avoir des maisons nickels, des maisons témoins, et de nous reposer quand ils seront plus grands et ne nous calculeront plus.
    Profitons des bons moments !

    RépondreSupprimer
  3. Je me retrouve totalement dans ton témoignage, j'ai deux enfants qui ont 16 mois d'écart .Maxence va à l'école maintenant mais les journées l'année dernière étaient bien chargées et ça fait longtemps que le ménage n'est plus ma priorité!lol
    en tout cas il faut bien en profiter ça passe super vite!!

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

N'oublie pas qui tu es ... et oui j'ai regardé le Roi Lion aujourd'hui!

Je sais très bien à quel moment j'ai eu le déclic. C'était en Mars. Je devais assurer deux semaines de prestation pour la marque Fa...