lundi 14 octobre 2013

Ils naissent tous avec la certitude d'être aimés

Quand je prend ma fille dans mes bras, je la serre tout contre moi. Je la respire, je la caresse. Je la sens frissonner de plaisir et de bonheur. Elle me sourit de tout son être. Et dans son sourire je vois a quel point mon amour de maman lui fait du bien et a quel point elle est heureuse.

Depuis quelques jours que ça soit pour mon fils ou pour ma fille je suis beaucoup plus attentive à leur bonheur.

Je cède au caprice du chocolat. Malgré mes lombaires défaillants je fais le cheval autour de la table du salon. Je joue a coucou indéfiniment. Je me lève la nuit sans un grognement. J'ai besoin d'être sure que mes enfants sont heureux.

© NPousseur

Pourtant derrière chacun de leurs sourires mon cœur se serre. J'essaye de ne pas y penser et je me traite de trop stupide, de trop sensible. Pourtant c'est une des réponses que mon cœur a trouvé face à l'absurde. Face à l'horreur.

Je me demande comment on peut en arriver à battre son enfant a mort. Comment on peut continuer a vivre et à respirer quand on a creusé sois même la tombe de son enfant? Comment on peut être au chaud dans son lit quand on sait que son bébé est glacé sous la terre froide?

Je ne leur souhaite ni mal, ni bien à ces tueurs d'enfants, à ces assassins d'enfance. Ma seule réponse à cette horreur c'est de donner encore plus de bonheur et d'amour aux enfants qui m'entourent.
On peut choisir la voie de la violence et de la barbarie ou décider que l'on est avant tout humain et prendre la voie de l'absolution. Choisir de faire le bien et de penser au bien plutôt qu'au mal.
Aider ceux qui le peuvent encore pour ne pas que cela se reproduise.


Les enfants naissent tous avec la certitudes d'être aimés. Malheureusement pour certains cette certitude est aussi éphémère qu'un château de sable.

6 commentaires:

  1. C'est tellement triste... la nature humaine est pleine de contradictions avec son lot d'horreurs et de comportements défaillants.
    Comme toi je ne comprend pas ces gens. Comment faire du mal. Pourquoi vouloir faire du mal. Pourquoi vouloir infliger à quiconque une douleur, ou pire juste... comme ça, sans penser aux conséquences!
    Comment vivent-ils sans culpabilité? Je ne sais pas.
    Les êtes humains me débectent très souvent. C'est triste, et injuste mais parfois je préfère ne rien savoir. Je regarde rarement les informations pour me protéger, mais fb est là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil. Parfois sur FB certaines choses me sautent aux yeux alors que je voudrais les éviter :/

      Supprimer
  2. et bien cette réponse est saine ! ici je participe à des actions dans l'association Secours Populaire, les fonds récoltés servent pour des enfants qui ne partent jamais en vacances entre autres (bon d'accord principalement à de l'alimentaire pour des gens dans le besoin) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous organisons un vide dressing dans deux semaines! Au profit de l'association toutes à l'école!

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...