vendredi 27 septembre 2013

L'orgeuil de la mère: le fils.

Il me regarde et dans ses yeux je vois le Monde!

Tout a commencé il y a maintenant 4 ans. C'est un garçon! J'ai failli bondir du lit pour embrasser l'échographiste. Un garçon!
Je voulais un bébé mais secrètement je souhaitais que ce soit un pti gars. Je ne sais pas pourquoi et encore moins depuis que je suis maman d'une petite fille pourquoi ce besoin d'engendrer un mâle.

Mon mari a sa théorie sur le sujet:
Ta maman n'a eu que des filles et dans un élan égocentrique mégalomaniaque de gamine refoulée tu trouve là l'occasion de la dépasser! T'as fais mieux qu'elle t'as eu un garçon.

Il n'a peut être pas tord mais moi je pense juste que c'est mon côté garçon manqué qui ressortait. J'avais ce besoin dans les entrailles d'avoir ce fils qui me sublimerait. Une sorte de renaissance un autre moi qui serait un vrai mec.

Bien entendu tout ça n'a pas duré. J'ai bien morflé pendant 9 mois et j'ai bien eu le temps de méditer sur ma bêtise. Garçon ou fille ça fait vomir tout pareil.

Quand j'ai eu mon bébé dans les bras j'ai oublié tout ça. Un bébé les gens s'en fichent que ça soit un garçon ou une fille. La preuve tout le monde prenait mon fils pour une fille et aujourd'hui on prend ma fille pour un garçon.  Mon fils était un bébé tout simplement. Je ne le voyais pas encore comme un garçon.

Pourtant depuis que mon petit est rentré a l'école ça me reprend.
Je file le chercher le cœur battant et je guette son premier regard. Je suis avide de ses Maman de ses caresses qui montrent que je lui ai manqué. Je le vois grand, beau et je me fond dans cet amour.
Je contemple ses progrès avec triomphe et j'anticipe ses succès. Je me prends a l'imaginer plus âgé et même je me vois déjà organiser son mariage... oui je sais c'est stupide mais c'est tellement agréable de se projeter dans un futur ou je serai une gentille mamie avec pleins de petits enfants.

Pour l'instant personne ne m'appelle mamie je me contente de m'extasier sur ses premiers collages et peintures.

4 commentaires:

  1. On est toujours fière quoi qu'il fasse. Je m'extasie comme qui dirait pour un rien, mais qui est important pour moi. Rien que de le voir utiliser un nouveau mot dans une phrase... ou n'importe quoi de nouveau, je cherche le regard du papa l'air de dire "t'as vu"? On se regarde les yeux pleins de fierté ♥
    Mon homme se moque gentiment de moi car je l'exprime à voix haute très souvent: je regarde mes fils et je me dis "alala c'est moi qui l'ai fait en plus"... Si fière :')

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te comprends ! Moi aussi je voulais un garçon en premier et quand j'étais petite, je disais même que j'aurai un fils qui porterait ce prénom c'est dire ^^ J'ai la chance d'avoir eu un autre fils qui me fait fondre, j'ai toujours hâte le soir de regarder ses dessins du jour ;-)

    RépondreSupprimer
  3. c'est marrant moi c'est l'inverse fille ou garçon peu importait et quand je vois tout les loosers (adultes ou ados) autour de nous ça ne me donne pas envie de me projeter alors je fais du mieux que je peux en tant que maman au jour le jour, parfois c'est dur c'est le bras de fer ou pleurs mais je lache pas l'affaire et aux caprices genre j'ouvre pas la télé donne pas les bonbons à la demande... bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Au passage, il y a une petite erreur dans ton titre: orgUeil :)
    Bises

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...