lundi 30 septembre 2013

Dans le ciel de Cars il y a Planes.

Chaque jour, alors qu’il pulvérise des traitements agricoles sur les récoltes, le petit avion de ferme Dusty se prend à rêver qu’il pourrait voler en compétition au milieu des avions les plus rapides au monde. Seulement voilà, il n’a pas vraiment le gabarit d’un champion, et en plus, il est sujet au vertige ! Comme il n’est pas du genre à renoncer, Dusty fait appel à Skipper, un as de l’aéronavale, pour l’aider à se qualifier lors des éliminatoires du Grand Rallye du Tour du Ciel et ainsi défier sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre. Et c’est au-dessus du monde de CARS, avec l’aide d’une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète, que Dusty va déployer ses ailes pour relever, sous les yeux des spectateurs du monde entier, le plus grand défi de sa vie...


Au début mon fils a cru qu'il allait voir des voitures. Il est très très fan de Cars et de Flash McQueen. Mais quand après quelques secondes d'hésitation il a compris que cette fois c'était des avions qui parlaient:  il s'est mis a crier aviiiooon! aviiiooonn! Tous les enfants aiment les avions!

Il ne parle pas encore très bien mais vu qu'il a dansé, rigolé et applaudi a plusieurs reprise en criant bravo je crois qu'il a beaucoup aimé ce dessin animé. 


Il y a tout ce qu'il faut pour maintenir l'attention des enfants du suspens, des chansons et pleins de couleurs avec de belles accélérations mais effectivement il y a aussi beaucoup de dialogues et de mots compliqués pour un petit de 3 ans.
Je pense que ce film est parfait pour des enfants qui parlent déjà bien donc a partir de 5/6 ans. 

J'ai pour ma part bien apprécié Planes. Visuellement très beau cet opus. On sent déjà les jeux a venir et les situations se tiennent. Mon seul souci? Les voix! Je trouve qu'elles ressemblent beaucoup trop à celles de Cars. J'aurai aimé une différence plus nette. Et puis ce rapport entre le jeune Dusty et le vieux Skipper n'est pas sans rappeler celle de Flash et Hudson. 

Un chouette moment de divertissement a ne pas louper le 9 octobre dans tous les bons cinémas.

2 commentaires:

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...