samedi 21 septembre 2013

Ces personnes à qui je souhaite d'avoir des enfants.

Je sais que mon fils est turbulent.
Je sais que c'est souvent une tête a claque.
Qu'il fait du bruit.
Qu'il crie.
Qu'il écoute rarement ce qu'on lui dit.
Il est obstiné, taquin et ne tient pas en place.
Je sais tout ça parce que je suis sa maman. J'endure ses facéties en me disant qu'il n'a que 3 ans. Qu'il vient d'avoir une petite sœur et donc de perdre sa place de petit roi privilégié. Il vient aussi de rentrer à l'école et de devenir propre. Pour une petite créature qui hier encore ne savait même pas tenir un biberon je trouve que ça fait beaucoup, beaucoup d’acquisitions en très peu de temps.

Je ne cautionne pas ses bêtises. J'essaie de l'éduquer sans le traumatiser. Je crois qu'on peut être une maman, être sévère sans cogner et hurler a tout va. Je ne suis pas contre la fessée. Je suis juste pour une fessée symbolique et bien dosée. Ne pas agir a chaud, ne pas vouloir faire mal. Pour moi éduquer ce n'est pas dresser.

Pourquoi je vous dit tout ça? Parce que très, trop souvent en ce moment j'ai la rage des gens. J'en ai marre de ces regards, de ces réflexions, de ces attitudes qui visent mon enfant.


J'ai donc décidé de leur écrire ce soir. J'ai décidé de m'adresser a ces personnes a qui je souhaite très très fortement d'avoir un jour des enfants.
Ceux qui quand votre enfant fait le pitre dans les transports en commun vous insultent entre les dents et vous demandent pourquoi vous restez pas chez vous avec votre mioche.
Ceux qui vont voir un dessin animé au cinéma et ne supportent pas les bavardages, les cris et autres coups de pieds dans les fauteuils des enfants qui remplissent la salle et surtout du mien assis juste derrière eux. Ceux la j'ai spécialement envie de leur dire merde! Si tu n'aimes pas les gosses va voir ton dessin animé a la séance de 22h! Mon fils n'aura aucune chance de te casser les pieds il sera dans son lit.
Ceux qui te fixent méchamment au restaurant le mercredi après midi parce que tu as osé envahir le lieu avec ta progéniture vagissante et que tu gâches leur tête a tête en amoureux. Mais oui et vous croyez quoi? Moi aussi j'ai envie de manger au rstau. On est en 2013, l'âge des ténèbres c'est fini! Les mères de famille aussi ont envie de cuisine fusion.

Je sais bien qu'il existe des lieux kidfirendly. Je sais que je serai très bien voir mieux dans un café de mamans avec des jouets et tout et tout.  Mais je ne suis pas une extension de mes enfants. Je suis un être humain. Une femme. J'ai des envies. Une vie. Des enfants. Tu comprends? Mon monde ne se réduit pas a mes gosses.

Alors oui je vais continuer a sortir. Prendre le train, le métro. Aller au ciné. Faire les magasins et manger au restau. Aux pas contents je ne dirai qu'une chose: la roue tourne. Demain il se pourrait bien que tu goûtes à ta propre médecine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires:

  1. parfois il y a aussi ceux qui ont oublié ce que c'était d'être parents ! je crois que ce sont les plus chiant (ou qui ont les paroles et regards les plus méchants). Je leur réponds toujours avec un beau sourire, la meilleur des armes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux là ce sont des sacrés faux culs!

      Supprimer
    2. Toujours avec le sourire. C'est déroutant.
      Bonjour :)
      On ne va pas s'empêcher de vivre !

      Supprimer
  2. C'est pas faux , je suis tout a faire d'accord avec toi. Les gens oublient souvent qu'ils ne sont pas seules et qu'un enfant c'est une joie de vivre même si il est turbulent.

    RépondreSupprimer
  3. Avant hier dans le bus, l'Enfant pleurait ( 3 mois), la dame assise en face de moi me lançait des regards noirs et soufflait. Je sais pas pourquoi je me suis retenue de lui balancer un " vous préférerez que je lui donne un lexomil peut être? " des fois les gens sont cons tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon dieu! 3 mois :/ C'est tellement triste ce genre de réaction :(

      Supprimer
  4. J'étais à côté au ciné, je jouissais intérieurement d'entendre à ma droite mon fils commenter TOUTES les scènes du film, et à ma gauche de voir que le tien ne les lâchait pas d'un milimètre... Le ciné était à moitié rempli, ils pouvaient changer de place, ils nous ont bien gonflés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux le dire! Ils nous ont bien gonflés! On se demandait a qui était destiné le dessin animé... N'importe quoi!
      Bises

      Supprimer
  5. Les gens sont comme ça (surtout les français) ils aiment râler et les enfants sont jne cible parfaite pour assouvir ce loisir et râler/critiquer/juger à souhait.
    Les enfants ne sont pas plus pénibles que les ados au ciné qui plus est.
    Et dark maman a raison, il n y a pas que les sans enfants qui jouent à ce jeu là, les parents de plus grands ont la mémoire courte bien souvent et adorent juger les autres nouveau parents.
    Mes monstrouillettes sont des filles et plutot calmes de surcroit, je sais que j'ai de la chance, je n'irais pas juger d'autres parents car leurs enfants sont agités, ce sont des enfants, ils snt plein de vie, c'est ce qui est beau dans l'enance quand meme, laissons les tranquille ca passe bien vite de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui! Ils ont bien le temps plus tard d'être sages. On grandi tous. Sauf la fée clochette mais c'est une autre histoire :p

      Supprimer
  6. Oui, oui, oui !!!!
    Le seul problème, c'est que je crois que j'étais un peu comme ça, il y a longtemps, quand j'avais pas la ménagerie ...

    RépondreSupprimer
  7. Je te comprends parfaitement... il ne faut pas confondre enfant qui bouge et enfant dont les parents ont quitté le navire...
    Malheureusement, les gens sans enfants mettent tout le monde dans le même sac et ne voient ses enfants que comme des troubles fêtes...
    Oui la roue tourne, mais ils auront oublié leurs regards désapprobateurs d'hier, leurs "coup de langue"...
    Vas te casse pas la tête :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un de ces 4 un coup de langue en trop va amener un bon coup de sac ptdr ^^

      Supprimer
  8. Euh je crois aussi avoir râlé contre les enfants des autres ... Mais en fait ce n'est que le reflet de l'égoïsme ambiant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *gros soupir.
      Moi j'étais plutôt du genre a sourire a la maman et lui dire que ce n'était pas grave. Pire bien souvent un sourire a l'enfant suffisait a désamorcer la crise.
      Oui j'ai toujours aimé les gosses!

      Supprimer
  9. Et puis, les amener petits au restau, ciné, dans le bus, etc. c'est aussi leur apprendre à bien s'y comporter !!! Et un enfant, forcément, ça bouge ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas en cachant un enfant que ça le rendra sociable. Effectivement. Je me dis que si je ne sortais pas avec lui il serait pire mdr

      Supprimer
  10. j'ai exactement ses mêmes regards et par moment c'est vraiment fatiguant et oui des enfants sa peut crier, bouger.... il m'arrive même de me remettre en question si ce que je fais et bien ou mal ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je me remets en question rassure toi. C'est ça être parent on est obligé de s'adapter!
      Mais c'est épuisant de subir ces regards et ces réflexions et c'est triste quand l'enfant lui aussi réalise la méchanceté des gens.

      Supprimer

Une bouteille à la mare?