jeudi 9 mai 2013

Je ne suis pas une mère Parfaite...

On apprend toujours de ces erreurs. C'est encore plus vrai quand on est maman. Alors oui c'est vrai qu'on culpabilise sur le coup. On a des sueurs froides. On a honte. Mais voilà une fois que c'est fait on percute, on imprime et plus jamais au grand jamais ça nous arrive. Pourtant on ose rarement en parler autour de nous et surtout pas aux autres mamans. Pourquoi? Peur d'être mal vues, jugées, étiquetées mauvaises mères. On oublie que nous sommes toutes humaines. Nous commettons toutes des erreurs.

Allez je vous dévoile ces big boulettes qui jalonnent mon parcours de maman in progress...c'est pas joli-joli!

A la naissance de mon fils ainé je ne savais absolument pas différencier les multiples types de fringues qui constituent une garde robe de bébé. Je ne savais pas ce qu'était un body ou un dors bien. Je ne comprenais pas dans quel ordre il fallait mettre ses vêtements... Alors pendant une semaine alors qu'il faisait encore assez froid mon pauvre petit crevait de froid. Je ne lui mettait qu'un pyjama et des chaussettes à la maison. Quand j'ai réalisé qu'il n'était pas assez couvert j'en ai pleuré de tristesse. Mais maintenant je suis devenue une experte en fringues de bébés et en plus de savoir les différencier je sais m'adapter aux saisons.

Il faut aussi que je vous parle de mon premier allaitement foireux. J'ai débuté en voulant un allaitement exclusif. Puis j'ai cru les bien pensants et introduits des biberons. Puis j'ai voulu reprendre l'exclusif maternel et acheté tout plein de produits censés m'aider à produire plus de lait. Mon souci mon très gros souci venait du fait que je pensais tout le temps "quantité de lait" et non pas qualité de l'allaitement. Grave erreur. Aujourd'hui je sais que le corps s'adapte au bébé. Que bébé n'a pas besoin de toujours plus de lait car il ne consomme que ce dont il a besoin.

Il y a aussi cette fois ou j'ai cru que je pouvais sans risque partir une journée avec mon fils avec juste une couche de rechange et quelques blédidej... En plein paris il m'a fait un cacatomique de la mort. Souillé toutes ses fringues et ma poussette. J'ai été obligée de lui racheter des habits et de rentrer fissa à la maison. Maintenant je m'équipe utile. Toujours des changes, toujours des fringues de rechange, toujours des lingettes. Et puis je sais ce que je lui donne à manger la veille ça évite les surprises...

Et puis une fois j'étais en train de faire le ménage alors je l'ai posé sur le lit en me disant que c'était bon. C'est très grand un lit ça risque rien. Et ben heureusement qu'il y avait des coussins sur le sol qui ont largement amorti la chute. Oui il avait roulé et était tombé du lit. J'ai eu la frousse de ma vie en voyant le lit vide et le bébé par terre. Bref aujourd'hui c'est toujours dans le transat bien attaché et si je peux pas faire autrement je pose mon bébé par terre sans rien autour.

Je me souviens aussi du jour ou je suis partie en balade sans l'habillage pluie et sans regarder la météo. Il faisait beau et chaud ça risquait rien hein. Nous sommes rentrés trempés. Le petit avait de l'eau dans ses chaussures et grelottait. Une honte. Depuis c'est jamais sans l'habillage pluie.

J'ai aussi cru que ce serait facile de gérer mon fils pendant 8 heures en solo dans un avion. Le pire voyage de ma vie! Plus jamais je voyage seule avec un bébé et plus jamais je ne cède ma place bébé. C'est impossible je vous assure impossible de voyager à une place normale sur un seul siège avec un grand bébé. C'est de la torture pour le parent pour les autres passagers et pour l' enfant. Toujours demander une place bébé.

J'avais flashé sur une poussette à la mode. J'en voyais partout dans les rues. La loola était certes belle mais très lourde et surtout pas adaptée à notre mode de vie. Cette poussette à été mon rocher de Sisyphe. J'ai choppé des ampoules aux mains tellement elle était lourde et pas fonctionnelle. Je l'ai détestée. Maintenant je vais en magasin et je teste la bête.

Et toi ta pire boulette de maman c'était quoi?

12 commentaires:

  1. Rho bah dis... Jsuis une maman plus qu'imparfaite x) Mais je suis aussi une mère plus que chanceuse à ce que je vois x)

    - J'oublie toujours l'habillage de pluie, mais j'ai jamais pris de saucée

    - j'oublie systématiquement les changes. J'emmène une ou deux couches, mais j'ai très rarement un change complet x) (même petit.... Mais jamais de caca-tomique, quand je te dis que je suis chanceuse o_O)

    Bon, la loose totale, où je suis obligée de m'arrêtée tout le temps : j'oublie l'EAU. Et ça, c'est pas cool, parce que la chance peut pas m'aider....!

    Et une fois j'ai fait la plus grosse connerie de ma vie : j'ai porté mon doudou dans son transat. Qui s'est retourné. J'ai eu la peur de ma vie. Lui aussi je crois.... Je bénie mon sol en lino : il n'a eu qu'une petite bosse. Mais je crois que ça restera le pire que j'ai fait. Aujourd'hui encore je maudis ma stupidité (et quand je vois dans scène de ménage, qu'ils le font alors qu'ils ont le même transat que moi, j'ai envie de les frapper, même si y a pas de bébé dedans >.<)

    Mais dans l'ensemble avec mon doudou, même si je suis loin d'être parfaite bien sûr, j'ai pas eu d'incidents notable, parce qu'il est sage...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est évident! Moi si il n'était pas costaud j'imagine que ça aurait pu être pire ^^ Il n'est pas sage du tout :)
      Bisous

      Supprimer
  2. Allez, moi pour le Lion, j'étais le genre à prendre du rechange s'il faisait froid, du change, s'il faisait chaud, une couverture, 8 couches pour une journée, l'habillage pluie, toujours 1 biberon de plus que nécessaire, voir deux - on sait jamais (mais quand je dis biberon c'est eau+lait+biberon complet) et donc, j'avais acheté un sac week-end comme sac à langer...
    Et puis, un jour, j'ai préparé les biberons, les doses de lait et ... j'ai laissé les doses dans la cuisine !!!
    Maintenant, pas possible de faire la même chose avec le papillon en plus (coté quantité de bagages), sinon faut que je sorte la valise. Alors, tant pis si la couche déborde, bah, je la change et il reste mouillé !

    Sinon, j'ai eu le même coup pour le transat, la poignée m'a glissée des mains.

    Et ma plus belle bourde avec le papillon ? L'attacher dans sa coque mais oublier d'attacher la coque dans la voiture... Ouf, je m'en suis rendu compte avant de quitter le parking ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui la coque classique!
      Ce n'est pas évident de sortir avec les deux. Heureusement que j'allaite j'ai les bibs en moins.
      Kissous

      Supprimer
  3. On a toutes fait des tas d'erreurs, et je trouve les tiennes bien légères, je pense avoir fait pire!

    RépondreSupprimer
  4. Ne t'inquiète pas tu n'est pas la seule je ne suis pas non plus un exemple à suivre.

    Il y a maintenant plus d'un an alors qu'on était en plein déménagement ce jour-là personnes pouvait garder Minipuce alors on a fait tout notre possible pour lui trouver une petite place dans tout ce chantier alors je l'ai pausé sur le canapé en cuir avec plein de coussin au tour et ben elle a réussi à se retourner et elle à fini par terre on a eu la peur de notre vie et on a vite filer aux urgences elle allait parfaitement bien c'est juste moi qui ai pleuré toute la journée car j'ai grave culpabilisé.

    Quand elle avait quelques mois je n'arrêtais pas d'oublier sans cesse le bib d'eau et quand il y avait du soleil c'était le chapeau. Heureusement que je me trouvais toujours dans un lieu où je pouvais en acheter je me serais bien mise des claques parfois je te jure mais maintenant je suis rodé je suis assez organisé quand je dois me déplacer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais on dirait qu'ils attendent ce jour là celui ou on les pose sans les attacher pour décider de ce retourner c'est dingue!

      Supprimer
  5. Ahah moi aussi j'ai tenté la monocouche alors qu'on partait faire les magasins. Résultat, obligée de lui acheter un change complet et de le changer dans le coffre de la voiture -_-
    Sur le moment je rigolais pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me sens moins seule ouf :)*C'est clair que sur le moment on en veut à la Terre entière et en plus ça pue!

      Supprimer
  6. Ah ! On partage le même combat : casser cette image de mère parfaite qui doit toujours tout bien faire parce que, grâce au sacro-saint instinct maternelle, on est naturellement douée pour tout, non ? (comment ça non ? ;) )

    Ma pire boulette: laisser ma fille sur son plan à langer pour attraper ses vêtements laissés 2m plus loin sur le bord du lit. En me retournant, je la vois assise (première fois de sa - petite - vie) sur le bord de sa table. Elle est toute fière et me le montre d'un grand sourire et d'un franc coup de rein qui... la jette littéralement dans le vide !!! Face la première sur le carrelage !
    Finalement une seule grosse blessure : ma "self-confiance" ! Mais quelle frayeur !!!

    Allez, soutenons-nous les unes les autres les mamans : on fait toute des erreurs. Faut juste en tirer les bonnes leçons ! :)

    Bisous !!

    RépondreSupprimer
  7. Alors moi, tombage de lit check, caca atomique check.....changement de couche entre deux vasques dans les toilettes du resto avec bébé qui manque de tomber dans l'une d'elle check, changement de couche dans poussette canne vers 23h en pleine rue check...mais la pire honte ça a été au changement de chaussures.....6 mois que zouzou à ses ppremières chaussures, je me dis bon, on va aller les changer...on enlève la chaussure, on déplie les orteilles de zouzou....et là regard de la vendeuse hyper culpabilisant, du genre "on t'a jamais dit que ça se changeait des chaussures!" Et oui la nouvelle paire avait deux tailles de plus.....#mère indigne....en même temps, il aviat qu' à me dire zouzou que les chaussures étaient trop petites :P je ne suis pasdedans moi....

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

N'oublie pas qui tu es ... et oui j'ai regardé le Roi Lion aujourd'hui!

Je sais très bien à quel moment j'ai eu le déclic. C'était en Mars. Je devais assurer deux semaines de prestation pour la marque Fa...