lundi 22 avril 2013

Quand reprendre une vie sexuelle après un accouchement?

Ma petite fille vient à peine d'avoir un mois alors autant dire que je suis pleinement concernée par cette question. Quand reprendre une vie sexuelle après son accouchement? Y a il une durée recommandée? Faut il reprendre au plus vite afin de préserver la stabilité de son couple? Ou au contraire faut il attendre au maximum afin de respecter le corps meurtri de la femme?

Cela fait beaucoup de questions et encore je n'aborde pas les cas particuliers: reprendre après une césarienne, une déchirure, une épisio, des jumeaux, des triplés, des forceps...

C'est une question que je ne me pose pas.

Et je pense franchement que nous autres jeunes accouchées devrions faire de même. Pourquoi s'imposer quelque chose? Je me dis tout simplement que je reprendrai les galipettes quand j'en aurai l'envie, la force, le temps et l'énergie. Je ne me vois pas m'allonger sur mon lit et laisser mon époux faire sa petite affaire alors que je n'en ai pas envie. D'une part ce serait fort déplaisant pour lui de forniquer avec une poupée gonflable et d'autre part très dégradant pour moi comme pour lui.

Pourquoi?

Parce que ça voudrait dire que je considère mon mari comme un animal pour qui l'acte sexuel prime sur le respect mutuel et l'affection. Cela voudrait dire que notre union est basée sur ma capacité à le satisfaire sexuellement et non sur l'amour. Cela voudrait aussi dire que je suis incapable de le combler autrement qu'en lui offrant mon corps.

Ce serait vraiment très triste et je pense que ni lui ni moi ne serions satisfaits d'une telle situation. Nous nous respectons trop l'un l'autre pour nous manquer ainsi de respect.

Quand à ceux qui qui se prétendent médecins et voudraient inciter des hommes, des pères de famille à renier leur moralité en les poussant à agir comme des animaux, en les poussant à agresser la mère de leur enfant afin de quoi? Satisfaire un faux besoin? Assouvir une pulsion?
Je les invite à se poser une seule question: Il est ou l'amour dans tout ça?

Non l'amour n'est pas dans la satisfaction immédiate. L'amour n'est pas une histoire de statistique et il ne doit en rien coller aux stéréotypes que tentent de lui imposer la société moderne?
Cette même société qui tente de nous pousser au delà de nos limites et de transformer les femmes en de parfaites petites machines.
Si on écoutait tous ces charlatans il faudrait être la mère parfaite, l'épouse parfaite, la maitresse de maison parfaite, l'hôtesse parfaite...

NON. L'amour se trouve dans tous ces gestes du quotidien. Le petit geste derrière les rideaux quand il part le matin. La caresse dans le dos après une nuit difficile. Le regard bienveillant malgré les kilos en plus et les vergetures. Les dialogues impromptus au milieu de la nuit. Les fous rire partagés...

Il n'y a pas qu'une forme d'amour. Il n'y a pas que l'union sexuelle pour rapprocher deux êtres.


Plus de pavés chez:

Petits Diables, Ceux qui te veulent du mal.
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Je suis d'accord!
    On conseille juste d'attendre 6 semaines avant de reprendre l'activité sexuelle, histoire que tout se remette bien là dedans, par la suite c'est à chacun d'écouter son corps et ses envies!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est clair faudrait pas se chopper une infection naméhooo :)

      Supprimer
  2. tout à fait d'accord! 6 semaines c'est le délai "médical" je pense, après il faut etre prête....moi, ça m'a pris 4 mois pour le Cromignon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi je ne sais même plus pour le canard j'ai pas calculé ça s'est fait tout seul comme tu dis faut se sentir prête :) bisous

      Supprimer
  3. tout à fait d'accord! chaque chose en son temps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et souvent y'en a besoin de beaucoup <3

      Supprimer
  4. Très bien dit et écrit.
    Malgré tout, je pense que ça ne m'a pas empêché de culpabiliser quand je ne me sentais pas prête ... et les lochies qui trainaient, c'était une formidable excuse (pour moi) car finalement mon homme ne me pressait pas, c'est moi qui me mettait la pression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci c'est gentil <3
      Oh mince ça n'a pas du être facile de culpabiliser :/ Tu avais la pression pourquoi? Tu voulais assurer sur tous les fronts? Et avec le recul comment tu vois les choses?
      Bisous

      Supprimer
  5. tiens j'avais fait un billet dessus il y a quelques temps http://cestquoicebruit.com/famille/sexualite-apres-grossesse/

    Ne pas se forcer (évidemment) mais ne pas non plus s'encroûter ;)

    Mais un sombre crétin aurait dit... non en fait ça ne m'intéresse pas :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. super ton billet ^^ je vais le garder sous le coude *sifflote ^^

      Supprimer

Une bouteille à la mare?