dimanche 20 janvier 2013

Je suis plus qu'un avatar!

Quand j'étais petite j'avais pour habitude de regarder les murs. Je choisissais un petit bout de mur et je le fixais intensément. Au bout d'un moment je commençais à voir tous les détails de la peinture. Les petites bulles d'air. Les poils coincés dans la matière. Les traces de pinceau. Mais le plus difficile c'était de réussir à retrouver la texture du mur sous la peinture. Les bosses du ciment ou les aspérités du bois.

Pour la plus part des gens, un mur reste un mur. C'est quelque chose qui tient le toit. Rien de plus. Quelque chose qui sépare, froid, utile, rien de plus. En grandissant j'ai arrêté de regarder les murs. J'ai regardé les gens. C'est fascinant les gens. Un peu comme les murs. On peut s'arrêter à la peinture ou bien essayer d'aller plus loin. Observer attentivement. Décrypter les gestes. Traquer les indices sous l'apparence. Derrière les sourires et les ridules. Les gens sont vraiment fascinants.

Un peu comme pour les murs généralement les gens s'arrêtent à la peinture.

C'est tellement plus facile de s'arrêter à sa première impression. D'utiliser les individus comme des objets. De manipuler. De ... juger? Oui j'avoue. Tout le monde le fait.

Prendre en considération une personne sans forcément se faire son idée. Observer, poser des questions. Chercher à réellement connaitre l'autre, sont des notions aujourd'hui dépassées. A l'heure du tout internet, des réseaux sociaux, de la course aux contacts, like, fans et autres amis virtuels, l'individu est réduit à l'état d'avatar pixelisé.

On ne sait plus à qui on parle. Les phrases au grès des statuts, des tweets défilent... Facile les injures, facile les insultes, facile le démontage en règle quand on sait que jamais on aura à rendre des comptes. Quand on sait qu'on est bien à l'abri derrière l'écran.

J'en ai souvent assez d'être jugée à la couverture. J'ai dernièrement ressenti le besoin de m'éloigner un peu beaucoup des débats sans fonds qui pullulent sur la toile. Me recentrer sur le vrai, le tangible. Ma famille, mes amours. Moi. Et c'est fou comme ça fait du bien.

Si on ne peut pas changer les gens. Les forcer à mieux voir. On peut se préserver de leur influence néfaste. On peut fermer la porte.


Les Pavés c'est aussi chez:

12 commentaires:

  1. je suis d'accord avec toi ! je me tiens toujours loin des débats, non pas que je n'ai pas d'avis mais certaines personnes sont trop virulentes...

    RépondreSupprimer
  2. Certaines ne savent vraiment pas défendre leur cause, elles le font de la mauvaise manière et c'est bien dommage parce-que souvent ça en vaut la peine.
    Tu as raison de te recentrer sur l'essentiel, sur ta famille et se beau bidou qui pousse, qui pousse.
    Pleins de bisous pour toi !

    RépondreSupprimer
  3. 100% d'accord!
    Tu n'as pas aimé le mien, de pavé? (non ça n'est pas une polémique!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je ne le trouve pas!!! J'ai cherché!!!

      Supprimer
  4. My god, c'est tellement vrai ce que tu dis ! A l'heure du tout social on n'a jamais été si seuls et les gens ne cherchaient plus vraiment à se connaître, on se croise, on s'arrête aux apparences, c'est si triste... O_o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus dur c'est de se rendre compte que l'autre se méprend totalement car il va pas chercher plus loin que le bout de son nez...

      Triste :/

      Supprimer
  5. Comme je te comprends. C'est ce que je fais depuis un an: je ferme des portes aux gens négatifs, aux jugements méchants, aux débats stériles et déstructeurs.
    Pour cela j'ai quand même coupé contact avec ma mère et mes deux soeurs cette dernière décennie, ça fait de la peine, mais les gens négatifs et manipulateurs je ne peux juste plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil avec les soeurs de ma mère :/

      Supprimer
  6. Moi je n'en pouvais plus...
    Alors j'ai fait le vide autour de moi, j'ai viré du monde qui finalement me tirait vers le bas, ou m'empêcher d'avancer positivement !
    Ca n'a pas été facile, et très douloureux les premiers temps et finalement je vais beaucoup mieux !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui a un moment c'est juste plus possible à supporter!

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...