dimanche 30 décembre 2012

Et sinon tu accouches où?

-Vous n'avez pas précisé la date de vos dernière règles. Il nous la faut.
-Je vous ai communiqué la date estimée de conception. Ce n'est pas suffisant?
-Il me faut la date des dernières règles sinon je ne peux rien faire.
-Mais comme je vous l'ai précisé cette date je ne l'ai pas car... Bip, bip, bip... Allo? Allo?

" Si on devait mourir demain, Qu'est-ce qu'on ferait de plus, Qu'est-ce qu'on ferait de moins
Si on devait mourir demain, Moi, je t'aimerai... moi, je t'aimeraiiiiiiiiii"

-Alors vous avez trouvé la date?
-Vous m'avez mise en attente?
-Oui! Alors? La date?
-... J'essayais de vous expliquer que je n'ai pas eu de dernières règles.
-Non mais il me faut la date Mme Canard!
-J'essaie justement de vous dire que j'ai fais une fausse couche juste avant de tomber enceinte...Bip, Bip, Bip... Allo? Allo?

Cette fois pas de chanson. Elle avait bel et bien raccroché.


Je ne rappelle pas. A quoi bon? Il me reste juste à essayer une autre maternité. C'est mon quatrième essai. Et à chaque fois la même incompréhension mutuelle. Les mêmes questions. Le même manque de considération. Je vois que vous ne comprenez pas. Je vais vous expliquer.

Quand vous tombez comme moi enceinte après X fausses couches c'est la joie teinté d’inquiétude qui domine. Vous ne savez pas si ce bébé ci va tenir. Vous retardez les consultations médicales. Les annonces à la famille. Vous avez peur d'être trop vite heureuse. Trop vite emballée. Et en cas de malheur encore plus déçue!

Alors quand vous constatez que tout va bien. Que bébé est bien accroché et qu'enfin vous entamez toutes les démarches nécessaires pour l’accueillir à savoir le truc super important: trouver une maternité, vous vous attendez à un minimum de compréhension de la part du personnel médical...

Vous êtes heureuse précisons le et c'est donc sourire aux lèvres que vous vous penchez sur la liste des maternité correspondant à vos critères se trouvant au plus près de chez vous. Vous téléphonez ou vous rendez sur place toujours avec le sourire et tous vos petits papiers. Et là ... c'est le drame.
Devant vous Mme Bureaucratie n'en a rien a faire de votre passé (douloureux!), des votre sourire, et encore moins de votre état. Ce qui est un comble pour une maternité quand on y réfléchis bien.
On va vous demander des dates très précises, pleins de documents, des tampons officiels etc etc ... Et si il vous en manque un... ben c'est loupé, ça coince car Mme Bureaucratie est intransigeante.

Enfin je ne pense pas être la première femme en France à tomber enceinte de suite après une fausse couche. Je ne pense pas être la première à vouloir m'inscrire en maternité sans avoir de date des dernières règles. Et j'avoue au bout de 5 tentatives infructueuses pour m'inscrire dans une maternité être assez choquée.

Je ne savais pas et pourtant je suis déjà maman qu'il était si difficile de s'inscrire quelque part pour accoucher. Ce n'est même pas édifiant de constater tous ces refus alors que:

-Le nombre de maternités se réduit de mois en mois. Rendant la liste des lieux possible, dans le périmètre recommandé encore plus petite. Je n'ai par exemple plus de maternité dans ma ville de résidence. Je suis donc obligée de m'inscrire ailleurs.

-Je vais bien être obligée d'accoucher quelque part. Alors je vais faire quoi le jour J? Appeler les pompiers et me faire conduire dans une maternité ayant refusé de m’accueillir mais étant la plus proche?

Je me questionne et je me rends compte qu'il ne s'agit aucunement d'un souci de retard. Je m'y serai prise plus tôt que le souci aurait été le même. Il y a bel et bien un souci de places dans les maternités en Ile de France. Je comprends que mes interlocuteurs sautent sur la moindre occasion de dire non. Forcément c'est plus facile de mettre un refus sur un manque de renseignements ou une date manquante, que de dire à une future maman: Y'a plus de place!
Je ne vous en veut pas. Vous le personnel médical. Vous n'y êtes pour rien. Même si un peu plus de gentillesse ça ne tue pas.
Les françaises font toujours autant d'enfants mais à côté on ferme des maternités. Tout en refusant l'ouverture de maisons de naissance qui aurait bien facilité la vie des femmes ayant des grossesses sans risques.

Vais je accoucher dans ma baignoire... les paris sont ouverts! Bonne Année!


Et tu peux lire plus de pavés chez:

The Book of mum, Laissez moi manger en paix!

28 commentaires:

  1. Mais c'est hallucinant quand même !!! Je ne pensais pas que l'on pouvait trouver un refus lors de l'inscription en maternité... Moi je ne me suis jamais inscrite, ni pour Mam'Zelle J, ni pour Mam'Zelle M. Je crois que ça s'est fait tout seul, je ne sais même plus ! J'espère que tu trouveras vite une maternité qui va vous acceuillir !
    Et sinon dans la douche ça peut être sympas ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le canard il y a deux ans j'ai eu une place directement mais déjà à l'époque j'avais du prouver que j’habitai la ville... sans ma quittance de loyer bien récente ils me refoulaient je pense. Et le soir de mon accouchement j'ai eu le dernier lit disponible... c'est dire.
      Mais cette fois c'est plus grave. Pas inscrite du tout! :/
      Bisous

      Supprimer
  2. L'avantage à Monaco, c'est qu'on s'inscrit à la maternité au RDV du 8ième mois =$ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viens chéri on déménage à Monaco!
      <3

      Supprimer
  3. Enfin c'est fou ça! Tout le monde est libre d'accoucher où il veut et m'est avis que tu n'es pas la seule à ne pas connaitre la date de tes dernières règles. Les dénis de grossesse par exemple. Et tu ne peux pas en inventer une approximative te tu vois après avec ton gynéco car tu sais les assistantes....?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que je risquais de ne pas trouver de suite mais je ne pensais pas que ce serait à ce point j'avoue :/
      Mais oui c'est une réalité. Il manque des places et surtout dans certaines régions c'est plus difficile :/
      Bisousss

      Supprimer
  4. C'est hallucinant cette histoire !
    Moi je n'ai pas eu besoin de m'inscrire, mais bon il y a surement beaucoup plus de place par chez nous.
    Et si tu arrive le jour J dans n'importe qu'elle maternité, avec bébé près à arriver ils seraient capables de te refuser alors ?! C'est quand même un comble !
    Sinon enlève 15 jours à la date de conception, ça te fais une date de dernières règles, ça pourrait peut-être t'aider à trouver une place ? (je te dis 15 jours car moi on m'a dit que j'étais tombé enceinte pile 15 jours après mes dernières règles, ça peut donc coller). Bon courage en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il parait que c'est déjà arrivé. Arriver sans inscription c'est risquer le refus de soin... J'ose même pas tenter le coup :/
      Et une lectrice vient de m'aider à définir une date ^^ Je vais essayer avec ça.
      Enfin on verra bien! Sinon j'imagine déjà le titre de mon billet:
      "J'ai testé pour toi accoucher dans le hall de la maternité..."

      Supprimer
    2. C'est ce que j'allais dire "date de conception plus 15".
      A ton écho de datation ils ont bien du faire une estimation aussi ?
      Et la maternité a obligation de te prendre même si tu n'es pas inscrite. C'est mon gygy qui me l'a dit. Pour Didi mon mari était en pour-parler pour aller bosser dans le sud de la France, j'ai demandé si je devais faire une double inscription au cas où, et il m'a dit que non, il y a obligation. Par contre sera mort pour le choix de la chambre.

      Supprimer
  5. Je connais, cette histoire de dernières règles, pour avoir fait pas mal de fausses couches aussi, et puis pour avoir eu 8 mois d'aménorrhée avant la Pouillette! Pfff c'est énervant...En plus tu es loin d'être la seule!!!!
    Bon, si tu veux, je peux t'avoir du piston (peut-être) dans une chouette mater, fais moi signe si ça t'intéresse..(sinon je suis à 100% d'accord avec toi, manque de places en mater, surtout dans les grandes villes!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement on nous donnait plus de possibilités pour accoucher aussi :/ ce serait plus simple!
      Mais non c'est ça le pire!

      Supprimer
  6. Hallucinante ton histoire !
    Je te souhaite bon courage car je me doute que ce doit être un brin stressant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui cela commence à être stressant surtout la multiplication des coup de téléphone et les déplacements pour rien. :/
      Le pire c'est que ça fatigue moralement. :(

      Supprimer
  7. J'ai eu le même soucis (pas à cause de fausse couche mais parce que moi je n'ai jamais tenu compte des dates de règles donc...). Du coup au bout du troisième gynéco, j'en ai eu tellement marre j'ai pris ma DPA moins 9 mois mois 15 jours et ça a fait l'affaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est tout de même dingue. La manip étant si simple et inutile puisque on leur donne la date présumée de l accouchement... pourquoi s'évertuer à faire comme ci cette date était indispensable... Le pire c'est qu'au final c'est toujours non...

      Supprimer
  8. J'étais enceinte de 10 semaines quand je me suis inscrite à la maternité, j'y étais pour une simple prise de rdv avec la sage femme et la secrétaire m'a demandé où je voulais accoucher. Je lui ai dit ici, elle m'a demandé alors de m'inscrire tout de suite, cela m'a surprise mais elle m'a dit que c'était mieux. Pour la date des dernières règles, je donnais une fausse date, 2 semaines avant ma ponction ovarienne car mes dernières règles étaient bien plus ancienne, c'est le gynéco qui m'avait dit de faire ainsi ! J'espère que tu trouveras vite ;)

    RépondreSupprimer
  9. C'est par expériences successives, pour mon troisième enfant, que j'ai librement choisi d'accoucher à domicile accompagnée d'une sage femme libérale. Je le referai sans hésiter, ayant sans nul doute vécu ma plus belle expérience de naissance de cette façon.

    Ce billet et les commentaires qui vont avec m'affolent! Je ne pensais pas qu'on en était là : on ne peut plus accoucher sans réserver maintenant?!!

    Bon courage en tout cas!

    @+, Anne.

    RépondreSupprimer
  10. JE n'ai pas connu ce genre de soucis, bien que n'ayant pas non plus de dates des précédentes règles, tout simplement parce qu'il n'y a qu'une maternité a environ 50km à la ronde :D Bon, évidemment quand j'ai accouché, c'était plein et j'ai failli ne pas avoir de lit, mais en dehors de ça, tout le monde a été fort sympathique et pas trop à cheval sur les documents !

    Courage Mère Cane, tu trouvera un nid où pondre !
    bisous

    RépondreSupprimer
  11. Ben, viens au pays accoucher !
    Tu as le choix entre clinique ste marie et clinique st paul et aussi la mfme :)
    On t'embêtera pas pour accoucher à la clinique puisque tu seras suivie par un des gynéco et à la maternité ya de la place !
    J'avais déjà entendu parlef des refus dans les maternités d'île de france.... je trouve cela inadmissible et vraiment peu professionnel.
    J'espère que tu trouveras rapidement.

    RépondreSupprimer
  12. Pkoi tu cales pas une date approximative? Tu prends la date de conception et du enleve 15jours environ. de tte facon une fois que t'es inscrite meme si t es en avance ou en retard de qqes jours ils doivent te prendre.
    Mais "rassures" toi j'etais inscrite pour ma fille mais quand je suis arrivée pas de lit! J'ai du attendre qu'il soit 18h (soit 17 apres mon arrivée) pour avoir un lit!

    RépondreSupprimer
  13. Ici aussi, comme pour ma première grossesse, pour cette seconde grossesse je n'ai pas de date des dernières règles à fournir. Après avoir été confrontée à l'incompréhension de l'administration, je me suis résignée : désormais, j'invente une date et tout se passe très bien!

    RépondreSupprimer
  14. Je vois que certaines dont déjà donnée la solution de la date bidon (hi hi hi, le jeu de mot pourri)...mais c'est vrai que c'est hallucinant de voir ça!! Pour ma première grossesse en région Lyonnaise j'avais rencontré un peu le même souci: la maternité que je voulais acceptait les inscriptions jusqu'à 8 semaines de grossesse, et j'avais téléphoné à 10....
    Pour ma deuxième grossesse par contre, aucun souci...faut dire que c'était un hôpital privé!!
    Bon courage, et sinon le camion des pompiers pour accoucher ça le fait bien aussi...LOL

    RépondreSupprimer
  15. Laëtisensei31/12/2012 10:40

    fais un accouchement à domicile ! ;-) non mais, c'est clair que cette foutue date de dernières règles, je vois pas à quoi ça sert. on te la demande tout le temps, "partout". à chaque prise de sang : "oui oui, tout le monde dans la salle d'attente et dans la file derrière moi, vous avez bien entendu : le début de mes dernières étaient le 18 mars !!! le 18 mars !!!", à la pharmacie pareil ! bref. à ta place, j'inventerai une date aussi. pour ma 1ère grossesse, j'ai pas donné une fausse date mais mes règles étaient tellement anarchiques que je suis tombée enceinte un peu plus d'un mois après le début de ces dernières règles et donc je devais plus ou moins me justifier en disant que "j'ai des règles très irrégulières......"
    sinon aussi dans un autre genre : c'est le gynéco qui travaille dans une clinique et qui, sans le dire, veut que tu accouches dans sa clinique et qui donc ne te dit pas que pour t'inscrire à l'hopital il faut s'y prendre super tot..... heureusement que c'etait mon 3ème enfant et que donc j'étais au courant et que j'ai fait les démarches dans les temps puisque je ne voulais pas particulièrement accoucher dans une clinique.
    bon allez, courage, et avec entrain continue cette partie de la grossesse si palpitante ! ;-)

    RépondreSupprimer
  16. ça ne m'étonne même pas...
    Ayant des cycles longs, j'enlève 15jours à la date probable de conception pour donner la date de mes dernières règles, sur conseil de mon médecin. Après tout, qui va vérifier?
    Courage!

    RépondreSupprimer
  17. Et à côté de ça, j'ai demandé 3 ou 4 fois à l'hôpital le plus proche (bon, à 30 minutes de chez moi) si c'est vraiment sûr sûr sûr qu'il n'y a pas besoin d'inscription ! Et non, pas besoin... De toute façon, je ne vois pas trop l'intérêt, le pourcentage de femmes accouchant à la date précise de DPA (elle-même pas si précise) doit être bien petit...

    Et sinon, je n'avais même pas de raisons pour me justifier, et je n'ai jamais été capable de donner la date de mes dernières règles... ! Ils se sont servis de la première échographie, l'échographie de datation justement, pour m'en fixer une sans soucis.

    Ca dépend vraiment des endroits, malheureusement ! :/

    Je te souhaite plein de bon courage !

    RépondreSupprimer
  18. Quand j'ai appelé les mater, après la première écho pour ma numerobis, à Lyon on m'a prise pour une barge... Beaucoup trop tard!!! Tout était complet!
    Hallucinant.Je vais devoir aller dans le privé.

    RépondreSupprimer
  19. "Vive" la France!! "Bonne année"... Bises et merci pour ton blog très sympa! PapaFrezouille

    RépondreSupprimer
  20. C'est vrai que c'est compliqué...
    Je me suis toujours inscrite à la maternité dès l'écho de datation donc pas de souci de ce côté là heureusement...

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...