dimanche 9 septembre 2012

La surmédicalisation de la grossesse: J'aime pas!

-Tu sais ce n'est pas parce qu'un type ou une nana, ne soyons pas sexistes, en blouse blanche aura écrit sa petite estimation sur un trop cucul petit cahier rose que forcément j'accoucherai ce jour là! Il est dedans il va sortir quand il voudra...

C'est en ce moment ce que j'ai envie de répondre aux gens en général. Non sans méchanceté aucune. Je sais que j'ai la réputation d’être soupe au lait (vilaine?), volcanique. Mais jt'assure en ce moment ce n'est pas du tout mon état d'esprit.
Je suis tout simplement lassée d'entendre cette phrase à peine ma grossesse annoncée:

-Et alors, t'es à combien de semaines?

C'est THE question! 100% des personnes à qui je l'ai dit m'ont posé la même question. Alors soit je suis une extraterrestre soit je ne fonctionne pas comme 99,9% des gens car moi quand on m'annonce une future naissance ma première réaction n'est pas de savoir quand bébé va se pointer mais plutôt si la future maman va bien si elle a besoin d'un conseil ou d'aide. Bref je me souci de sa petite personne pas de son taux de cholestérol ni de quand le papa à planté la ptite graine!!!


Au fond je crois que c'est vachement symptomatique et cela montre à quel point aujourd'hui la future maman est écrasée par le médical! C'est pourquoi tout le monde crie au scandale quand je révèle que:
-non je ne me suis pas encore rendu chez le médecin.
-non je ne sais pas de combien je suis enceinte.
-non je ne suis pas du tout pressée.
-non je ne suis pas inquiète du tout.

Les réactions:

-T'es folle c'est important pour le suivi médical!
Moi: - heu j'en ai déjà pondu un j'applique les même précautions de base et tout roule jt'assure.

-Tu vas avoir des problèmes pour t'inscrire à la maternité!
Moi: - A ouais! J'ai la sécu et une mutuelle en béton. Ou t'as vu qu'on refoulait une femme sur le point d'accoucher à la maternité? Et si ça me prend loin de chez moi? Tu crois que les pompiers vont me faire le taxi? Ils iront au plus proche!

-T'as pas peur pour ton bébé?
Moi: - Non écoute son père et moi nous sommes des aliens. Nous avons peur que les médecins le découvrent alors tu comprends on le cache... Sérieusement tu veux qu'il lui arrive quoi? J'en suis qu'au début à part me pomper mon pognon en analyses de sang inutiles...

Maintenant je vais vous dire pourquoi je fais traîner les choses. Pourquoi je ne suis pas pressée de médicaliser ma grossesse.
Tout simplement parce que j'ai envie d'en profiter pleinement. Je n'ai pas envie que cela se passe comme pour le canard ou ces 9 mois ont été ponctués et rythmés par les prises de sang, les échos, les analyses, les rendez vous chez ceci et machin... Au final je ne retiens que le médical! Les cicatrices aux bras. Les attentes dans les couloirs. Les angoisses face à ces visages froids, si sérieux et fermés. Ces gens qui lisent à peine votre dossier. Qui ne répondent pas à vos questions. Qui vous infantilisent.
Je veux rester maître de ma grossesse!

Ne vous leurrez pas j'ai bien conscience que dans certains cas le suivi et tout ce battage médical peut sauver des vies précieuses. J'en ai conscience. Mais pourquoi l'imposer à toutes les femmes?
Celles qui sont en parfaite santé.
Celles qui sont jeunes.
Sans antécédent.
Pour qui tout se passe bien!

C'est quoi le plus important? Un dossier bien complet ou une future maman sereine?


Les pavés c'est aussi chez :

Petits Diables: Je couche mon fils quand je veux!

Lil Mum: Monsieur Alzheimer, je te hais!

Mowgouaille: Marion Cotillard, égale à ce que j'imagine d'elle...

Le Monde de Didi: Cachez ce sein...

48 commentaires:

  1. de toute façon même quand ça va pas ils sont pas forcement fichu de te le dire donc oui profites sereinement !

    K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien contre les médecins ^^ Je voudrais juste vivre les choses autrement si je le peux.
      Bises

      Supprimer
  2. ton article est super ! si je pouvais j'aurais fait comme toi juste pour profité pleinement de mes grossesses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ ça fait plaisir! C'est vrai que c'est super reposant. Je suis vachement moins angoissée ^^ Bises

      Supprimer
  3. Je crois que j'ai loupé un épisode moiiii ! Je savais pas ! Juste que t'étais malade. Mais en fait non =o Bah félicitations alors !

    Et je suis d'accord avec toi, même si je suis pas sûre d'arriver à faire pareil, je suis une angoissée. Mais ce qui est sûr, c'est que genre leur TV, ils vont se faire voir. Jvais essayer de limiter. Parce que punaise, ça va hein. On est pas malade !

    Encore félicitation, pour ta grossesse et ta décision !
    Des bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii ^^
      Rassure toi je n'essaie pas de lancer un mouvement genre sus au médical ^^ Je me dis juste que je vais bien. Je connais les précautions à prendre puisque ce sont au final les mêmes que pour le canard. Le reste c'est de la paperasse ^^
      Bisousssss!

      Supprimer
  4. tu as raison profites ! moi je suis obligée en raison d'un problème génétique de faire une choriosynthèse donc très tôt dans la grossesse donc je fais ! mais pour le reste j'évite ce qui n'est pas nécessaire, je n'ai pas fait certains examens au grand desarroi de la sage femme car je n'ai été suivi que par elle pour ma dernière grossesse (j'ai accouché dans un pole expérimental (type maison de naissance) mais dans les locaux d'une maternité quand même).
    Bref il faut savoir que de nombreux examens que nous réalisons ne sont pas faits dans certains pays voisins et les femmes s'y portent aussi bien...c'est désolant de voir que nous ne sommes pas correctement informées et que nous suivons cette surmédicalisation sans sourciller....mais évidemment ne nous leurrons pas cette surveillance montre parfois des problèmes et permet d'intervenir à temps (mais pour combien de cas ?). Souvent ces examens sont source de stress et je me demande parfois comment cela influence la grossesse des femmes (parfois mal certainement...). Allez bon courage et n'oublies pas de bien profiter ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement! Tout dépend de la future maman, de son parcours, de son lieu d'habitation... il y a tellement de facteurs qui font que oui ou non c'est important!
      Dans mon cas je suis quand même en terrain connu mon premier viens d'avoir 2 ans. J'ai 28 ans, je suis active et en bonne santé sans antécédents.
      Pour le canard pas une semaine ne passait sans un rendez vous pour X ou Y raison. J'ai un carton d'analyses en tous genres que les médecins consultaient à peine. Tout ça pour me rendre compte à 8 mois de grossesse que ma sage femme me prenait pour une arabe avec déjà 4 enfants... J'ai un peu bcp halluciné. Du coup maintenant je sais à quoi m'en tenir ^^

      Supprimer
  5. Moi tous ces rdv ne me dérangent pas. Je m'en sers un peu comme objectif à atteindre, ils rythment la grossesse et me permettent d'être patiente et de continuer à vivre mes grossesse selon ma philosophie ^^ Bien sûr, je ne parle que pour ceux obligatoire, je n'ai tout de même pas voulu en rajouter d'autres. Les seuls moins agréables, sont les passage mensuels au labo, mais à chaque fois, la mère de mon amie d'enfance s'arrangeait pour me faire ma PDS, ce qui rend la visite plus agréable.
    Après chacun son ressenti et ses envies, profites en bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Comme je le dis chacune son ressenti. Au final il faudrait faire comme on le sent. ^^
      Bises

      Supprimer
  6. Oui oui oui je suis d'accord ! D'ailleurs pour la prochaine grossesse je suis en train de me poser des questions ...
    La première fois cT un choix de proximité ... Mais au final grippe A donc aucune visite (un vrai bonheur!)
    Donc dans cette clinique cT accouchement systématiquement fait par des gynecos et quand on vous dit " bon l'episio est faite il faut pousser maintenant !" ça surprend un peu ...
    Mon mari n'a pas l'air de comprendre mes interrogations ... On verra au moment BB2 pointera son nez ... À suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair!!! On se pose plus de questions quand c'est la seconde fois!!!
      Pour le premier j'étais dans l'inconnu alors j'ai subi la chose. Pour BB2 pas question que ça se passe pareil. Je pense même m'octroyer le droit de choisir ma sage femme donc d'en essayer plusieurs ^^
      Et pourquoi pas accoucher à la maison ^^
      Bisous!!!!

      Supprimer
  7. Alors je ne sais pas si c'est ma profession qui fait que je n'ai pas perçu ce côté trop médical de ma grossesse...
    Mon 1er rendez-vous chez la gynéco à 1 mois & demi - 2 mois, puis un rv mensuel... chez ma gynéco avec qui je m'entends bien... des rv qui st des moments agréables, d'échanges... Après forcément, je préparais un gd voyage : celui de l'expatriation, celui de terminer ma grossesse dans un pays que je ne connais pas... ds un pays en voie de développement. Tout cela peut être une source d'angoisse.
    Je pense cependant qu'il y a moyen de "maitriser" sa grossesse & son suivi. Après, je suppose que la surcharge de travail en maternité fait que l'humanité a tendance à disparaitre... ms je crois que c'est aussi le rôle du patient de rappeler au médecin que c'est un échange entre 2 humains... et pas une hist de technicité.
    J'ai bcp aimé ces consult qui dépassaient l'ordre médical, qui allait plus loin qu'une maladie, un médicament, une prise de sang... ms il faut savoir qu'il y a des patients qui n'en st pas capables, qui s'infantilisent... qui te sortent "je sais pas, c'est vous le docteur". J'ai beau parfois essayé de l'impliquer davantage, qd je n'y arrive pas : je laisse tomber.
    bref, j m'égare...
    bonne grossesse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison. C'est aussi au patient de faire comprendre au médecin que l'échange doit rester humain! Et compte vraiment appliquer cette doctrine pour BB2!
      Premièrement en choisissant vraiment la personne qui va me suivre. Et surtout en ne disant pas amen à tout sans même savoir de quoi il s'agit.
      En tous cas je me sens plus sereine, plus tranquille. Je suis en terrain connu et ça fait un bien fou!
      Bises Soma

      Supprimer
  8. Le nombre de médecin qui ont ton dossier sous le nez, qui font semblant de le consulter, et qui te demandent tout tes antécédents... Et pas que pour les grossesses !

    Profite bien de ces moments, tu sais quand on ne fait pas comme tout le monde, même si notre choix est plein de bon sens, personne n'apprécie, mais on s'en fout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au bout de 7 mois de consultations ma sage femme s'est rendu compte que j'étais primipare... Elle n'avait jamais lu mon dossier!
      Elle parlait à peine le français... une catastrophe.
      Bises ^^ je vais tenir bon!!!

      Supprimer
  9. Owi tellement vrai !
    Je n'avais pas vu ça sous cette angle mais c'est vrai que profiter de sa grossesse de cette façon serait génial. Malheureusement moi ils ont réussi à me faire flipper et culpabiliser avec cette foutu toxo dont je ne suis pas immunisée. Prise de sang tous les mois etc...

    Encore félicitations pour ce petit bidou :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil! Je ne suis pas immunisé!
      Et bien j'ai tout simplement appliqué les principes de sécurité ^^
      Merciii copine!!!

      Supprimer
  10. Je suis un peu comme Marie Dimanche. Au début, j'y allais tranquillou avec mon mari.
    A 25 SA j'ai fait une MAP (trois semaines d'arrêt : une semaine repos strict sans quitter le lit, une semaine avec le droit à 1h debout et la dernière semaine normale)et là, chaque visite passée était une victoire : encore un mois de gagné !!
    Re MAP à 32 SA, là pour la coup, j'ai été hospitalisée avec perf pour tenter d'arrêter les contractions j'étais dilatée à 2. Je suis restée 10 jours le temps d'arriver au seuil des 34 SA. J'étais en clinique privée (niveau 1), une fois sortie, Dina (ma sage-femme) m'a dit que le jour où je suis arrivée l'équipe a téléphoné à l'hôpital d'à côté (niveau 3) au cas où...
    Didi est né à 37 SA.
    Mais c'est vrai, c'est quand même sur-médicalisé ! Pour un éventuel number two, on a décidé, pour garde un peu de magie, de ne pas savoir le sexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que quand il y a un pépin faut pas faire l'autruche non plus. Je ne suis pas contre le médical ^^ juste pas envie de tomber de suite dedans surtout que je vais super bien ^^

      Supprimer
  11. ouh honte sur moi, je t'ai posé la même question!!! :-) Mais comme 100% des gens l'ont fait, je me sens cruche comme tout le monde, c'est déjà rassurant! J'imagine que tu as dû bien rigoler en me lisant, hihihihi!
    C'est vrai que c'est très médicalisé en France, perso ça ne me dérange pas parce que je suis une grosse flippée, mais je comprend tout à fait que quand on est cool, ça doit déranger!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Loll j'avoue j'ai rigolé ^^ Mais pas méchamment hein!!!
      Et tu sais je crois que je ne suis pas flippée du fait de mes origines. Chez les gens vivent ça vachement plus naturellement ^^
      Bisessss!

      Supprimer
  12. Moi, je suis assez angoissé alors ,j'ai besoin d'être rassuré, je ne suis pas, pour autant, pour le tout médicale, et je n'est fait que les examens de bases, même si j'aurais aimer passer une écho par semaine, juste parce que j'adorais voir mes petits asticots !!!
    De plus , je voulais savoir la date présumer d'accouchement et le sexe, juste parce que je suis une grande curieuse !!!

    Bonne journée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah ah ^^ Mais je te comprends!!! Moi aussi j'aurai échangé toutes les prises de sang contre des échos! Voir mon bébé l'entendre c'était les trucs que je préférais ^^
      Bises^^

      Supprimer
  13. Je suis comme toi, je ne veux pas d'examens inutiles, en France il y en a plein. Ok ils ne sont pas inutiles pour tous mais bon si ces examens là ne sont pas fait en Angleterre, aux Pays-Bas et en suisse je me dis que je peux bien m'en passer hein.
    Et en plus je n'aime pas les hostos donc j'accouche en hosto mais je rentre illico chez moi avec bébé (car tout va bien à chaque fois bien sur, et que je ne fais pas de péri, ça aide un peu parfois).
    Bref, moins je vois de blouses blanches, mieux je me porte.
    Mais j'ai des grossesses un peu pourri donc je passe pas mal par la case hosto, je bataille quand même mais des fois pas le choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah ah ^^ c'est vrai que parfois on ne peut pas faire autrement!!! C'est usant! Comme toi moins je vois de blouses blanches et mieux je me porte ^^
      Bises!!!

      Supprimer
  14. Comme je te comprends ! C'est drôle, parce qu'en te lisant, je me suis rendue compte qu'effectivement, tout le monde m'a demandé dans l'ordre : "tu es enceinte de combien?" (la première fois, j'ai répondu : "d'un seul"... Je croyais qu'on me demandais s'il y en avait un ou deux ou plus... Je devrais retenter rien que pour rire un bon coup de la tête de l'interlocuteur), et "c'est pour quand?" (euh, j'en sais rien, je ne suis pas devin. Si tout se passe bien, c'est pour fin avril, mais si ça se trouve, il voudra nous rencontrer plus tôt ou rester encore un peu, que sais-je).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pliée de rire!!! Je me demande encore à quoi ça sert de savoir ça. Surtout pour des gens hors cercle familial. Bref ^^ c'est devenu la norme de poser cette question on dirait.
      Je vais quand même y passer je sais bien mais je retarde au maximum l'échéance ^^
      Bisessss

      Supprimer
  15. En effet, parfois on médicalise trop. Profite bien de ta grossesse, comme tu l'entends.

    Sinon, voici ma contribution aux pavés dans la mare !
    http://lilmum.over-blog.net/article-monsieur-alzheimer-je-te-hais-109502634.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!! Je n'aurai pas su écrire ce pavé :/

      Supprimer
    2. Ca n'a pas été facile, mais ça fait du bien de le sortir.

      Supprimer
  16. Et hop, pavé aussi : http://lemondededidi.canalblog.com/archives/2012/09/10/25071625.html

    RépondreSupprimer
  17. rhooo, moi je pose toujours la question... et le sexe aussi !
    Parce que :
    - je suis curieuse, j'aime savoir !
    - j'ai une super mémoire des dates - si, si - du coup je connais à peut près l'age des enfants 10 ans après !
    sinon, moi je suis assez pro accouchement naturel et no médicalisation - quand c'est possible - j'ai choisi ça pour ma deuz'.
    Pas un seul TV avant le jour J, un pur bonheur !

    bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Spice de curieuse ^^ Je peux comprendre ça! Pas évident de calmer tout le monde et de leur faire comprendre mon choix :/ Mais bon au final bébé va sortir et tout le monde saura ^^

      Supprimer
  18. QUand je lis des récits comme le tien, je réalise la chance que j'ai eu de ne pas avoir été harcelée de suivi. 1 rdv par mois à compter du second trimestre, 3 échos et 1 à 2 prises de sang c'est tout. tranquille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veinarde! C'est le rêve un suivi comme ça!!! ^^
      Bises

      Supprimer
  19. Je comprend tout à fait !
    Pour mon premier j'avais fait du diabète gestationnel (mais 2 litres de Coca par jour, ca se comprenait !).

    Pour le second, plus de Coca, je faisais gaffe et j'ai dit FUCK au test de glycémie. Les médecins qui me suivaient à l'hosto n'étaient pas content et l'ont marqué en rouge dans mon dossier médical et puis... c'est tout ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah ah ^^ Je sens qu'il y aura plein de rouge dans mon dossier^^ J'adore !!!
      Bises

      Supprimer
  20. Bah la je vais aller a contre courant je crois... pour avoir perdu mon premier ne a presque terme a 23 ans, en pleine sante et apres une grossesse parfaite j ai ete bien contente apres encore plusieurs fausses couches que mes grossesses soient tres suivies... c est dur d etre l exception qui confirme la regle mais c est vrai qu il y a une juste mesure... malgre tous les risques liees a ma grossesse j ai bosse jusqu au bout... la grossesse n est pas en soi une maladie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis moi aussi une abonnée des FC... j'en suis à 11 la dernière en juin. Alors je comprends ton ressenti.
      Je peux juste affirmer que tout le suivi médical du monde ne m'a jamais empêché de perdre un bébé. Malheureusement. Je ne connais pas ton parcours alors je me dis que dans ton cas moi aussi j'aurai réagi pareil.
      Bises!

      Supprimer
    2. Un suivi de fin de grossesse a permis à ma fille ainée de s'en sortir vivante... et ce sont les médecins qui m'ont sauvée la vie à 48 heures de mon accouchement lorsque j'ai fait une ambolie pulmonaire bilatérale après ma seconde fille... donc je suis juste un peu plus nuancée... Certes j'avais moi aussi imaginé la naissance de mes rêves mais avec le recul je me dis juste que j'ai de la chance car j'ai 3 beaux enfants en bonne santé et que je suis encore là pour en profiter... ceci dit je comprends ta position mais cela m'aurait à moi fait très peur...

      Supprimer
  21. bon alors je vais soulever une question, à laquelle j'aimerais bien qu'on me réponde: si on ne fait pas les 10 examens obligatoires que la sécu recommande dans l'agenda qu'elle nous envoie en début de grossesse (oui quand on fait sa bonne élève hein n'est-ce pas ?!!! ;), ne perd-t-on pas des droits ou des avantages à la sécu ou la caf ou je ne sais pas quoi? Moi j'ai toujours suivi ce parcours dans l'idée que si je ne le faisais pas j'allais être radiée de qqchose ou mal remboursée ou que sais-je. Je n'ai pas poussé la réflexion plus loin. Mais pour mon 3ème, forte de mon expérience passée, j'aimerais accoucher chez moi et là mon mari flippe car c'est plus la question économique qui l'inquiète que le fait que je me boulotte des glaces dans le frigo pendant le "travail"!

    RépondreSupprimer
  22. Mmm, sur-médicalisation certes, mais j'ai du mal à ne pas réagir à cette phrase "Ou t'as vu qu'on refoulait une femme sur le point d'accoucher à la maternité?"
    Certes, on ne refoule jamais personne pour l'accouchement, mais s'il y a une inscription c'est pas pour le fun non plus : d'une, une maternité n'est pas extensible, donc quand il y a plus de lit, ben on peut pas pousser les murs ; de deux, accueillir une femme sur le point d'accoucher sans aucun dossier ou information médicale, c'est stressant pour l'équipe, donc ça se répercute forcément sur la femme.
    Je suis sage-femme dans une maternité qui reçoit de nombreuses femmes non-inscrites, c'est donc en connaissance de cause que je râle, parce que laisser des femmes plusieurs heures sur un brancard après leur accouchement en attendant que les précédentes soient sorties, c'est plusieurs fois pas mois, et ça n'est pas très respectueux ; de même devoir entre deux contractions vérifier les antécédents pendant qu'une autre collègue prélève les tubes essentiels, le tout en prenant les paris pour savoir si le bébé est prématuré ou pas,ça n'est pas vraiment l'idée que je me fais d'un accouchement respecté qui sous entend a minima un peu de sérénité.
    S'inscrire dans une maternité, ça ne veut pas dire prendre ensuite tout le suivi sans discuter, ça n'empêche pas de faire le tri dans les examens et les consultations qu'on accepte ou non, simplement ça permet de donner à l'équipe les bases pour travailler au mieux, donc vous respecter au mieux.

    Par ailleurs, en réponse à stephix, le caractère "obligatoire" des consultations est un abus de langage, et leur non-réalisation ne change absolument rien à la prise en charge de la grossesse et des suites, la seule exigence étant d'avoir fait faire une déclaration de grossesse et de l'avoir fait suivre aux caisses (sécu et CAF)

    RépondreSupprimer
  23. Je te comprends bien, ils m'ont gâché ma grossesse... Certes, il y avait de quoi, la tension c'est sérieux je sais. Mais au final tout a été nickel, si ce nest que j'ai stressé du début à la fin de ma grossesse...Du coup je te comprends, j'irai même jusqu'à dire que tu as bien raison :)

    RépondreSupprimer
  24. j'aimerais pouvoir en faire autant mais je m'en voudrais si à cause d'un examen manqué on soit passé à côté de qlq chose d'important. quoi qu'il en soit chapeau bas et bonne grossesse à toi

    cindy colleau

    RépondreSupprimer
  25. Même si je trouve ça super chiant, j'ai tendance à me dire que c'est un mal pour un bien ;)

    RépondreSupprimer
  26. Voilà une vraie question. Pas facile, surtout pour une première grossesse. On s'inquiéte au premier bobo, on ne sait plus trop qui croire, le médecin, la sage femme, les livres, les émissions télé, les sites internet... Je me souviens de quelques moments difficiles à propos des petits bobos de ma petite femme !

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...