mardi 8 mai 2012

Comment savoir qui je suis vraiment?

Ce serait un mensonge de commencer ce billet en te disant que certains jours je me demande qui je suis.
C'est une question qui m'obsède vraiment.
J'aurai bientôt 29 ans. Je suis mariée depuis bientôt 5 ans. Mon petit garçon va fêter ses 2 ans incessamment sous peu et j'exerce un métier qui me passionne...
Mais est ce que c'est ça qui fait qui je suis?
Suis je cette femme dans le miroir? Cette qui sourit pour se donner contenance. Celle qui fait la cuisine. Celle qui assure au taf. Celle que les gens trouvent distante souvent. Celle qui se tait parce qu'elle sait que son parlé direct et franc trop souvent blesse...


On fuit ma franchise qu'on qualifie de méchanceté. Nul n'aime être mis au devant de ses failles. 

Est ce le groupe qui fait l'homme? N'existons nous que dans le regard des autres?

Pourquoi rester proche de ceux qui finissent par partir? Je préfère partir la première. Je préfère partir avant d'être blessée ou de blesser. Avant que mon départ ne blesse aussi.
Partir avant que le rideau se lève et que l'autre découvre l'imposture...

Mais dernièrement tout à changé.
Plus que jamais je me questionne. 

Depuis que j'ai commencé ce blog, j'ai fais des rencontres ici. Des personnes qui me poussent dans mes retranchements. Des personnes qui m'acceptent comme ça. Qui jamais ne me collent d'étiquette. Avec elles la fille sociable n'a plus lieu d'être. Elles connaissent mes démons mieux que moi même.

Avec elles je m'essaie à un nouvel exercice de style: l'amitié?

Savourez!

15 commentaires:

  1. On ne se connait pas, je te lis depuis peu. Mais je trouve merveilleux que ton blog t'apportent tout cela. Je te souhaite plein de belles amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. On existe dans le regard de ceux qu'on aime... Parce qu'ils nous aime suffisament pour nous dire ce qui ne va pas et suffisament pour nous le dire de façon à ce qu'on comprenne sans être blessé. Ton post m'a particulièrement touché et je te trouve dur avec toi même. Les gens auraient un minimum d'intelligence, tu sais ceux qui pensent que tu es méchante, folle ou grande gueule ou pire... Je pense que ces gens là, restent dans la surface et en effet voit "le démon". Mais il faut apprendre aux gens que les gens c'est comme un cadeau.Bien sur tu peux le recevoir et trouver les papier magnifique et le poser dur ta cheminé, mais l’intérêt c'est quand même ce qu'il y a à l’intérieur. Et toi, c'est comme si on nous offrait un cadeau emballé dans du papier allu un peu déchiré. ça pique un peu quand on le reçoit, on s'arrache un peu les doigts si on fait pas attention, et on se demande "c'est quoi ça". Mais si tu vas pas plus loin, on se dit "elle se fout de notre gueule????". Et puis si tu enlève le papier d'allu, que tu ouvres, alors tu trouves une perle. Et dans la minute, tu deviens plus riche, de tous ce que tu apportes.

    Non tu n'es pas mi-ange, mi-démon, tu es un hérisson. Tu sors les piques quand on t'approche. Mais faut être con pour avoir peur d'un hérisson

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo, Mowg ! Tu ne pouvais pas dire mieux ! :)

      Supprimer
    2. JE plussoie tout ce post si bien écrit! Si les autres fuient ou critiquent c'est qu'ils n'en valent pas la peine. J'ai un peu le même soucis et bien tanpis à ceux à qui ça peut faire peur, en général ce sont des gens mals dans leurs peaux et qui jalousent l'assurance que tu as (même si toi tu ne le ressens pas toujours ainsi dans ton fort intérieur)

      Supprimer
  3. Je pense qu'on peut être franche et méchante sans faire fuir les gens (j'ai un tas d'amis même si je ne sais pas pourquoi). A mon avis tu n'es jamais tombée sur des personnes faites pour toi (et ça t'a poussée à fuir l'amitié)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La blogo étant un repère de névrosées j'ai forcément trouvé des gens prêts à me fréquenter ici^^
      loool

      Supprimer
  4. ah voui difficile quand on a un franc-parler de ne pas blesser, je pense qu'on blesse que les gens qu'on aime bien souvent, et malheureusement ce n'est pas ce que l'on veut. Mais si tu arrives à te contenir tu es très forte, perso j'ai beau me mordre la langue, quand j'ai quelque chose à dire, ça sort toujours à un moment ou à un autre, bon, pas toujours au bon moment du coup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. J'arrive à me taire. Mais pas longtemps ^^ C'est le soucis... Comme toi quand ça sort ça sort et c'est pa stoujours plaisant!
      :/ Bises

      Supprimer
  5. Je ne pense pas qu'on puisse se connaitre à 100%, en prenant de l'age on sait de plus en plus qui on est mais il restera toujours une part de mystere ce qui a mon avis est bien comme on pourra toujours s'autoetonner , s'autodecevoir etc etc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours pensé le contraire. Plus je vieillis moins je me connais. Moins je sais de quoi je suis réellement capable. :/
      Bises

      Supprimer
  6. Tu es comme tu es , parfaitement imparfaite miss canette ! Et on t'apprecie comme ca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie formule! Je vais le prendre pour un compliment ^^ Bises!!!

      Supprimer
  7. Ah mais je t'aime comme tu es, ne change rien !
    Si les gens ne grattent pas pour voir ce qu'il y a sous la carapace, ils n'en valent pas la peine.

    Et pis si tu t'en vas, je te courrai après en ciant : "Reviens Mère Cane, j'ai les mêmes à la maisoooon !!!"

    Gros gros bisous <3<3<3<3<3<3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est parce que tu es complètement bargeeeee! C'est pour ça que je te n'aime vraiment beaucoup ^^
      Spice de Cortexxx!!!!

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Thor Ragnarok VS Justice League , la critique

Vous qui n'aimez pas l'univers des supers héros et qui êtes complètement hermétiques aux tridents, marteaux et autres voyages inter...