jeudi 19 avril 2012

Tourne, tourne, le temps passe...

Pour la petite fille sur la balançoire blanche.

Je sais que cette lettre va te surprendre. Tu n'as surement pas le temps de lire. Tu es surement encore en train de dévorer un livre à couverture noire. Je me souviens que tu adorais ces romans horrifiques, peuplés de monstres, de sorcières et d'esprits.
Petite fille étrange. Trop grande. Trop maigre. Aux yeux si sérieux. Tu avais déjà honte de tes genoux cagneux.

J'ai réussi à retenir ton attention. Maintenant tu me lis avec suspicion. Je devine ton air étonné et cette lèvre qui rougit d'indécision.
Je sais bien des choses.
Je sais que tu devrais très vite te défaire les cheveux. Ces couettes sont ridicules! Tu souris? Évidement tu l'as toujours su! Mais ça plait tellement à ta mère...
Je voudrais te rassurer et te dire que ça va changer. Tu comprendras vite que non.
Tant de distance et de proximité entre nous.Tout comme toi je rêve de grands espaces sauvages. De cascades, de sables rouges. Tout comme toi je me demande si je serai jamais cette femme.
De regrets en désillusions. De découvertes en rebondissements. Une vie nous sépare et nous rapproche.
J'ai toujours ton sourire franc et ton parler sec. Tu as gardé mes secrets et mes peurs.
Je veux te dire merci. Petite fille de paille. Merci pour ces nuits de pleurs et de questionnement. Merci pour ces journées de soleil et d'océan éclatant! Merci pour ces orgies de fruits, ces mains pleines de terre, ces errances.

Une dernière chose avant la fin. Balance toi bien car demain, l'arbre sera coupé. Et ta balançoire brulée.

La grande fille sur le balcon.

10 commentaires:

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...