lundi 30 janvier 2012

C'est quoi une Black-Geoise?



Pour tout vous dire j'ai toujours rien compris. Je suis tombée sur cette polémique au détour d'un blog qui en parlait. J'ai lu et même après lecture des avis des uns et des autres je ne suis pas plus avancée. J'entends parler de fringues. Des noires qui s'habilleraient de manière bourgeoise en y ajoutant des détails ethniques. De nouvelles égéries noires qui adoptent ce style et le popularisent. On cite Michelle Obama. Inna Modja, Nicky Minnaj... 


Cher lecteur si tu es comme moi tu n'y comprends rien. Si comme moi tu te contentes d'assortir les fringues entre elles tous les jours en espérant ressembler à quelque chose et que tant que ça dépasse pas 3 couleurs c'est bon. 
Mais on parle de quoi la dedans? Moi la femme noire j'ai quand même voulu en savoir plus. Ne serais ce que pour savoir si je devais crier moi aussi au scandale et monter rejoindre un quelconque collectif rouspéteur sur la place publique.
Commençons déjà par le terme: Bourgeoise. Gogole est notre ami commençons!
Je tombe directement sur des blogs de mode qui vante un certain style: (morceaux choisis)

"Je porte des tailleurs chics et ajustés, des escarpins, des guêpières, des déshabillés vaporeux, des gants montants, avec coiffures très travaillées. Toujours habillée stricte et ajustée de façon à mettre en valeur mes formes, j’ai un chemisier en nylon blanc en satin brillant, boutonné dans le dos, au col officier (il paraît que les boutonnages dans le dos sont très érotiques), une jupe en cuir noir, forme fourreau qui arrive en dessous des genoux, des bas nylon noir, des escarpins vernis noirs. Le corps moulé dans mon ensemble « tuyau de poêle » en agneau plongé noir, mes hanches et mes fesses sont bien mises en valeur."

"Temps de crise oblige, les valeurs sûres font florès. L’occasion pour les valeurs de la bourgeoisie de faire briller les symboles de leur pedigree.
Du tailleur, du tailleur, du tailleur. Pas un défilé, pas une collection, pas une marque, pas un créateur digne de ce nom qui n’ait omis de citer la pièce phare de cette saison : le tailleur-jupe et parfois – petite variation – le tailleur-pantalon."


Bon faisons la même chose avec le mot Black! C'est parti! ... Je pense que le terme est mal choisi car je ne trouve rien de concluent. J'essaie de nouveau avec les termes mode Africaine ça se complique car personne ne semble d'accord sur un terme bien précis : (morceaux choisis)

"Seule une vraie africaine ou quelqu'un qui a connu ses cultures et ses traditions peut se vanter d'être le créateur d'une mode africaine authentique.
L'authentique mode africaine vient de ceux qui vivent et respirent la culture et les habitudes de vie  africaines et utilisant  leurs expériences personnelles pour influencer leurs compétences en tant qu'artistes, de concepteurs ou de lanceurs de mode. La mode africaine est en réalité la manifestation des cultures africaines sous les formes de l'art portable."

"Récemment on a pu voir les divas du rnb made in US,  Beyonce , Alicia Keys, Fergie ou encore Solange Knowles porter avec fierté du pagne. Même Gwen Stefani, figure influente de la mode a lancé sa collection L.A.M.B (Love Angel Music Baby) faite de tissu Wax."

Voilà à quoi ça ressemble:

 Selon la journaliste, aujourd'hui les nouvelles égéries noires s'éloignent du style streetwear et ce serait bénéfique. Le style streetwear? Tu es comme moi hein allons voir:
" Apparu dans les grandes villes américaines dans les annés 80, le Street Wear a fini par s’implanter en Europe. Après avoir séduit les skaters et les surfers, il se veut aujourd’hui un vêtement pour tous, synonyme de liberté et de bien-être.
Le Street Wear est, à l'origine, la banale panoplie (pratique et confortable) du skater et du surfer californien: tennis ou baskets, shorts et tee-shirts, amples de préférence. Très vite les surfers se replièrent sur quelques marques spécifiques (Quicksilver, Offshore...) tandis que les skaters, évoluant davantage en milieu urbain, virent leurs tenues annexées de façon délirante par les rappers des ghettos noirs, avant qu'un troisième concurrent, d'une écrasante supériorité numérique s'en empare: le grand public. "

C'est ça le style streetwear:



Mais alors c'est quoi une blackgeoise?  Dans son billet, intitulé « un style loin du streetwear », la journaliste nous explique que « le chic est devenu une option plausible » pour les femmes noires, qui ont brillamment « intégré tous les codes blancs ». Toujours selon Nathalie Dolivo, la communauté afro-américaine était  »jusque-là arrimée à ses codes streetwear ». Et heureusement que Michelle Obama est arrivée à la maison blanche !



Ce qui me gène après tout ça c'est le parti pris de l'auteur. Un parti pris clairement négatif au regard du streetwear mais surtout de la capacité des noires à choisir leur style. 
Si on comprend bien le streetwear ayant des bases sportives et populaires mais que les stars noires ont brillamment contribué à véhiculer c'est nul. 
Mais heureusement aujourd'hui les noires font comme Michelle Obama. Elles imitent toutes les bourgeoises blanches. Les nouvelles icônes Noires l'ont bien compris et véhiculent ce nouveau style chicissime forcément puisqu'il était jusqu'alors véhiculé par des blancs. C'est la "renaissance" du noir? Nous étions donc mortes?
Première nouvelle!



Je ne sais pas pour vous mais j'ai d'un coup la vision d'un affichette qui se trouvait dans un bouquin sur la pub à travers les âges. On y voyait une bourgeoise blanche qui s'en allait se balader. Derrière elle sa femme de chambre noire se précipitait pour essayer ses robes... Tout cela pour vanter un produit défrisant pour les cheveux...
Affligeant!
Quand dépasserons nous ces clivages Noir/Blanc? J'entends tous les jours des personnes me féliciter sur la couleur de mon fils.
-Oh un petit métisse c'est joli! 
Quoi? S'il avait été pure race il aurait été moche?
Aujourd'hui les gens (blancs) ont la bêtise de croire flatter une noire en lui disant qu'elle a bien réussi le mélange! C'est bien ma fille vous nous singez parfaitement bien et avec encore quelques efforts vous passerez peut être pour une Blanche.
Oui le métissage la mixité c'est beau, de la même façon qu'un enfant blanc est beau ou qu'un noir est beau.
Nous ne choisissons pas d'avoir des enfants clairs de peaux pour faire plaisir aux blancs ou leur ressembler ou faire avancer une quelconque cause raciale!!! De la même manière qu'en choisissant un tailleur plutôt qu'un baggy nous ne cherchons pas à imiter une certaine classe sociale Blanche!

"Et je dis que de la colonisation à la civilisation, la distance est infinie ; que, de toutes les expéditions coloniales accumulées, de tous les statuts coloniaux élaborés, de toutes les circulaires ministérielles expédiées, on ne saurait réussir à extirper une seule valeur humaine.

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au Viet Nam une tête coupée et un œil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent."


 Aimé Césaire, Discours sur le Colonialisme (1950), Présence africaine, 1989 (ISBN 2-7087-0531-8), p. 11-12



Les lanceurs de Pavés sont:

La farfa qui nous parle de nœuds dans ses pelotes de laine!

maman poussinou en mode Kinder surprise qui nous parle du fameux choix du roi!

Mowgouaille merci pour ce pavé! Les arnaqueurs du dimanche n'ont qu'à bien se tenir! Naméhooo!

Babidji nous parle consommation, prix qui flambent et  plumage (aille) du consommateur. C'est un super bon billet!

Et merci à toutes pour vos contributions!!!

23 commentaires:

  1. Toujours ce P..... de besoin de coller des étiquettes... On s'en fout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui des étiquettes sans queue ni tête^^

      Supprimer
  2. Attends, la dame, elle croit que tous les noirs s'habillent en baggies??? J'ai rien compris... (en même temps, la mode et moi hein... alors grande nouvelle pour cette dame blanche : on peut être blanche ET absolument pas fashion. Si elle ne me croit pas, elle a qu'à venir voir ma garde robe. ;) )
    Et si elle s'occupait de sa garde robe et qu'elle fiche la paix aux autres, mhm?
    Sinon, j'adore la tenue "tissu wax"! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah, et mon pavé tout frais :

      http://tanierefarfadine.blogspot.com/2012/01/fil-dart-quy-disaient.html

      Supprimer
    2. Moi aussi j'ai adoré chercher une image en style africain! Le Wax c'est super beau! Malheureusement j'en ai jamais porté! Cela coute affreusement cher!!! Enfin le beau^^ Merci pour ton pavé je file lire!

      Supprimer
  3. les clichés ont la vie dure.... c'est affligeant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'il y aura des cons...malheureusement! Bisous!!!

      Supprimer
  4. sauf que la journaliste elle s'est pas un peu plantée sur son histoire de "streetwear", effectivement ce courant vestimentaire est apparu dans les années 80 mais il est essentiellement repris par les skaters , les branches auxquelles elle fait référence sont le "sportwear" ou le "hip hop fashion", style repris par les "afro-américain" et les artistes noires ont surtout repris cette "mode" dans le but de marquer leur indépendance et leur autonomie
    et cette histoire de black "jesaispastropquoi" c'est pas un effet de mode, c'est plus qu'actuellement, on évolue, on marche avec notre temps et ces femmes blacks sont enfin mises en avant, on les voit davantage, elles influencent la mode, la culture.... on marche avec notre temps, ça s'appelle la mixité et oui, elles aussi sont enfin mises en avant parce qu'elles sont influentes
    et comme d'habitude, le seul endroit où ça choque, c'est en France
    et pourtant j'ai connu des femmes black qui étaient surement mieux "toilettés" (ah ah ah c'est fait exprès) et surtout mieux soignées que certaines blanches
    ah la la nus avons de sérieux progrès à faire ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Estelle! C'est exactement ça! Le souci c'est que tout se mélange dans la tête de cette dame. Le besoin d'autonomie de l'époque elle semble s'en balancer. Elle ne retient qu'une chose:
      Ces nouvelles icones noires sont surement mise en avant grâce à l'élection d'un président US Noir! Un Noir ayant pu prétendre à cela les Noirs se sont embourgeoisés et sont plus faciles à montrer. Normal pour elle de réduire cette réussite à un seul homme et non pas au talent de ces chanteuses!
      Si on gratte un peu ça fait vraiment mal! Car de plus en plus de personnes pensent en France que ce postulat est vrai :/

      Supprimer
  5. adeline roblin30/01/2012 10:12

    je n'avais meme pas entendu ca
    j'avoue que je ne suis pas tres mode, et que finalement je devais etre noire car la mode streetwear etait ce que je portais ;) (je dis portais car mes parents aimeraient que je me feminise un peu, arrivee a 30ans ils pensent que c le moment lol; je ne porte toujours pas de talon quand meme lol)
    franchement on porte les fringues dans lesquelles on se sent bien, marre de devoir decortiquer le pourquoi du comment on s'habille de telle ou telle facon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi! On doit avant tout être bien dans es fringues!!! Bisous!

      Supprimer
  6. Super article j'adore! Tu peux aussi écrire dans la catégorie blog mode tant tu es renseignée. De plus tu sais poser des vraies questions sans que cela tourne à la polémique. De toutes façons, les journalistes ont besoin de créer des tendances et ils essaient de renouveller faisant fi parfois des choses d'avant et répondant à des clichés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai! Cette journaliste à voulu parler d'une mouvance mais ce faisant elle a mit les pieds dans le plat. Bisous ;)

      Supprimer
  7. C'est quelque chose que je ne connaissais pas, et je me rends compte que les journalistes mode aiment vraiment parler ou écrire pour rien ou plutôt pour raconter n'importe quoi... pfff !
    J'ai lancé un petit pavé dans ta mare aujourd'hui : http://mamanpoussinou.fr/2012/01/30/le-mieux-cest-que-le-2eme-soit/
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton pavééé^^ Je file te lire! Bises au bidon ^^

      Supprimer
  8. et au autre truc qui m'a chiffonné
    le pagne ne s'applique pas qu'à l'Afrique comme certains pourraient le penser (dans le même genre, c'est bien connu noir = cannibale.... oui je pousse le vice mais tant qu"à être con...)
    bref, le pagne est apparu dès les premiers hommes, celui-ci désigne un morceau de tissu qu'on enroule autour des hanches, il peut être soit long ou court
    on le retrouve effectivement en AAfrique mais aussi chez les Egyptiens, en Océanie (paréo) mais aussi chez les Indiens ....
    la mini jupe n'est pas sans rappeler, de près de loin (ça c'est chacun) le pagne.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais évidement!!! La toge des romains c'était rien d'autre qu'un pagne ^^ Les saris indiens, les paréos tout cela se ressemble beaucoup! La mini jupe une sorte de cache po? Ha ha ha j'ai visualisé le truc et je suis pliée!!! Merciiii!!!!

      Supprimer
  9. Quand j'ai lu ton titre j'ai d'abord pensé à de la bouffe, te dire si je suis à la masse.

    Mais ça me choque...Y a pas de whitegeoise que je sache ? Noire ou blanche, une bourgeoise est juste une femme avec des vêtements de bonne soeur. Pourquoi mettre un nom (moche)sur le fait que des femmes noires portent des vêtements ? Sinon on va le faire pour tout ? La Blackpouffe, La BlackPreppy, la Blackbeauf...

    En disant que les blacks "intègrent" les codes des blancs, c'est les renvoyer au temps de l'esclavage quand ils étaient considérés comme des sous-humains que les blancs avaient le devoir d'éduquer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hannn la fan de liégeois!!! Je t'ai grillée!!!
      Et merci ma Dark pour ton com! J'en attendais pas moins de toi! Schhhmakkkk!!!

      Supprimer
  10. Et après on se vante d'être une société évoluée....pfffff

    RépondreSupprimer
  11. c'est n'importe quoi cet article dans ELLE ... à l'image de ce magaine que j'ai adoré par le passé, ce magazine qui a tant fait pr les femmes (dont on se fiche éperdument de la couleur) et qui est devenu un torchon ! j'ai écrit ça il y a qques mois : http://babidji.blogspot.com/2011/05/double-choc.html.
    Au grand Journal hier, un mec disait "oui mais ce sont des pages mode donc c'est superficiel c'est comme parler des bimbos ou des fashion victims" ... ça n'a juste rien à voir car une bimbo peut-être catho, noire et polonaise ! bref, ça ne touche pas les origines, la nationalité ou la religion, on stigmatise un style vestimentaire dans ce cas mais pas la personne ... ce magazine mélange absolument tout et n'importe quoi, il a vendu son âme pourtant si glorieuse autrefois au diable ! Au fait j'ai fait comme un pavé dans la mare aujourd'hui sur mon blog ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulala je file te lire j'ai loupé ton pavé!!!! Pardonnnnn!!!! Je le rajoute de suite!!! et je le remettrai lundi prochain! bisoussss!!!

      Supprimer

Une bouteille à la mare?

Les anges ont la peau douce, test et avis

J'adore les soins du visage. Mais j'aime encore plus les soins de luxe en institut. Un fauteuil confortable, des mains douces et ex...