mardi 27 décembre 2011

Ben Voyons!!!


Ce soir, une fois n'est pas coutume, la canette était confortablement installée dans son fauteuil et zappait. Elle ne sait pourquoi, mais elle a décidé de regarder le JT de France 3 et là PAFFF l'info qui tombe:

La Sécu veut raccourcir le séjour à la maternité!
Selon la journaliste, la sécu entend par là réaliser des économies et satisfaire les patient(e)s. Ce dispositif s'appliquerait au femmes ayant eu des accouchements faciles (enfant unique, né à terme, par voie basse...).
Je vous avoue que je suis restée coite. Je ne comprenais pas du tout, mais alors pas du tout.
En gros vous sortez de la maternité et une sage femme vient prendre le relai à domicile. Comme ça coute moins cher selon ces messieurs c'est parfait!

Sauf que mes cocos il n'y a pas assez de sages femmes pour que le suivi soit réellement efficace si ce dispositif est étendu à toutes les naissances entrant dans ce cadre.
Et puis si on a pas envie de sortir? Je me souviens moi de mon séjour en maternité. C'était vachement agréable de ne pas avoir à cuisiner et de pouvoir dormir tranquille. Je me sentais bien moi en pyjama toute la journée à manger des petits desserts que mon chéri me ramenait!

Je parle pour moi mais vous qui êtes passée par là vous n'allez pas me dire que rien que pour les siestes vous aimeriez pas y retourner! Et puis c'était super en cas de doute d'avoir la réponse immédiate. On sort dans le couloir et on peut parler à quelqu'un "tout de suite"!!! C'est vachement important pour une primipare ça vu les grosses caisses de doutes qu'on se traine!

Ce dont j'ai peur, c'est que de plus en plus de jeune mamans, se retrouvent livrées à elles mêmes et que les dépression "post partum" n'augmentent en flèche! Que ces mamans se retrouvent à faire des allers retours avec leurs petits entre chez elles et la maternité. Qu'elles se referment sur elles mêmes.

Je veux bien que la Sécu fasse des économies mais pas sur un truc aussi délicat que la naissance d'un bébé et le confort d'une jeune maman. A mon sens il y a des choses que l'on doit respecter et préserver.

Ils devraient plutôt favoriser la création de maisons de naissances gérées par les sages femmes. Mettre en avant ce métier merveilleux et surtout permettre à plus de femmes de bénéficier d'une mise en relation avec une sage femme avant leur accouchement!!!

Ce dispositif ce nomme PRADO (programme de retour a domicile), il serait expérimenté dans plusieurs régions depuis 2010. Il pourrait obtenir sous peu le feu vert du Ministère de la Santé sous réserve que l'Assurance Maladie et les syndicats de sages femmes signent un accord. Et ils pourraient réussir si l'argent rentre en ligne de compte. Malheureusement les sages femmes sont sous payées et une augmentation de salaire pourrait les faire céder, malgré le manque d'effectifs...

les Pavés c'est pas que les lundis et malheureusement ils tombent...

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires:

  1. ca se faisait deja chez moi y'a 2 ans 1/2, mais pas pour un 1er bébé. et seulement si la femme était d'accord !
    Si ca reste un choix je trouve pas ça mal !

    RépondreSupprimer
  2. Ton commentaire résume tous mes griefs: ce serait obligatoire et pour les primipares... :(

    RépondreSupprimer
  3. Faut que ça reste un choix, mais que les moyens soient mis en place! Personnellement 3-4 jours je trouve ça bien, le temps de se remettre un peu aussi, car de mon côté tjs gros coup de barre à J+3 !!! Donc la question du Choix me semble plus importante que la question du coût !!!

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement si on a le choix c'est bien ! Après mon séjour à l’hôpital j'ai moi même appelé ma sage femme (qui m'avait donné les cours de prépa) à passer à la maison c'est super rassurant !

    RépondreSupprimer
  5. Tu sais je ne suis pas sure que toutes les primipares sachent vraiment ce qui les attends une fois sorties de la maternité. Moi j'étais contente de sortir au bout de 3 jours...mais au bous de 5 heures je voulais y retourner. Fatigue écrasante, solitude et un million de choses à faire en plus de mon bébé. Je me suis demandée ce que ça aurait été si on m'avait lâché le lendemain ^^

    RépondreSupprimer
  6. Dans la peau d'une fille voilà c'est exactement ça encore faut il avoir été mis en contact ou incité à prendre contact avec une sage femme libérale AVANT!!!

    RépondreSupprimer
  7. Bah yavait plus de places à l’hôpital pour la préparation j'avais donc une liste des sf

    RépondreSupprimer
  8. ben écoutes, pour la première, ils voulaient me garder plus longtemps à l'hôpital mais j'ai refusé car pas envie, et du coup, j'ai été suivie par une sage femme chez moi; j'ai préféré; à la 2ème, j'ai du rester plus d'1 semaine (avant accouchement + accouchement) et ça ne m'a pas plut du tout, j'en avais ras le bol, je pleurais et ça été plutôt un soulagement lorsqu'on m'a dit que je rentrerais chez moi avec le suivi d'une sage femme
    et j'ai une amie, ça été le même cas, elle voulait rentrer chez elle et on lui a dit non; crois moi que ça l'a bien gonflé

    RépondreSupprimer
  9. Ala maternité où j'ai accouché, les sages femmes proposaient 5 jours d'hospitalisation (le temps de se faire à la montée de lait, à la tétée et de récupérer). Une femme de la préparation à l'accouchement a fait un scandale en disant qu'elle voulait sortir le lendemain pour etre au plus vite chez elle avec son enfant. La sage-femme insistait, insistait. Et l'autre commençait à la prendre de haut... Bref.
    Elle a accouché 2 jours après moi. Au bout de 3 jours, je la croise dans le couloir et je m'étonne de la voir là, je prend des nouvelles de sa petite fille tout ça et elle fini par me dire "bah en fait, je vais prendre les 5 jours, j'imaginais pas à quel point on pouvait être à fleur de peau après un accouchement et combien un accompagnement de professionnel 24h sur 24 pouvait être essentiel..."... J'envoie son témoignage à la sécu?

    RépondreSupprimer
  10. Aujourd'hui alors que ce dispositif n'est pas encore appliqué à toutes, il est plutôt facile d'obtenir (dans notre département) des rendez vous avec des sages femmes. Je vous rappelle que tous les départements ne sont pas également pourvus et que dans certaines c'est carrément le désert. Alors pour une fois essayez de vous éloigner de vos expériences personnelles et douillettes. Pensez au déferlement de travail pour ces sages femmes (elles vont être surchargées) et ce sera moins évident d'obtenir des rendez vous qui conviennent. Alors oui c'est chouette de rentrer chez soi mais pas à n'importe quel prix.

    RépondreSupprimer
  11. Clairement si c'était obligatoire, ça serait abusif et irrespectueux ! Il faut que ça reste un choix ! Mais perso j'ai detesté mon séjour à la mater, je ne m'y suis absolument pas reposée, et franchement, je me sentais assez sûre de moi pour rentrer chez moi (mais mon homme avait pris 1 mois de congés aussi). Pour le 2e si tout va bien, je demande à me barrer trèèèèès tôt !

    RépondreSupprimer
  12. Merci Mowgouaille! Je t'avoue que c'est exactement ce que j'ai ressenti moi. Le pire c'est que ça aurait pu super bien se passer si cette dame avait été suivie dès le début de sa grossesse par une sage femme...

    RépondreSupprimer
  13. J'avais une SF libérale qui m'a d'ailleurs suivie jusqu'au 1mois de Romane, elle m'a écoutée et rassurée j'ai beaucoup apprécié.
    Mais je suis restée 5jours à la mater et c'était juste indispensable. Parce que Romane dormait beaucoup, tétait peu et perdait du poids. Parce qu'elle a fait une jaunisse le 3ème jour. Parce que j'ai bien mis 2jours avant de me lever et 4 avant de pouvoir rester debout plus de 10min.
    Pourtant j'ai eu un accouchement "facile", 6h, pas de péri, voie basse à 38sa mais j'ai juste trouvé ces quelques jours indispensables à mon nouvel équilibre de Maman

    RépondreSupprimer
  14. Merci steph pour ton témoignage! Toutes les femmes sont différentes accouchement "facile" ne signifie pas que toutes se sentent prêtes à aller gambader au bout de 2 jours. Il faut espérer que cette mesure prenne en compte les souhaits de chacune...oups j'oubliais il faut économiser!

    RépondreSupprimer
  15. Oui voilà, je suis tout à fait d'accord. Demander leurs avis aux premières concernéees me semble le minimum ;)

    L'argent toujours l'argent ... et les émotions dans tout ça!

    RépondreSupprimer
  16. Je pense aussi à toutes celles qui désirent allaiter! Et qui malheureusement ont peu de moyens. Pas évident de trouver des réponses et de trouver la sérénité quand on est si vite congédiée. Mon allaitement aurait j'en suis sure foiré si j'étais sortie plus tôt!

    RépondreSupprimer
  17. Euh moi par contre si ya bien un endroit où je trouve que le soutien pour l'allaitement peut être très limité voire contre-productif c'est bien la maternité ! J'ai dû me battre contre une partie du personnel pour pouvoir allaiter, on m'a même sorti que de toutes façons je n'avais pas des seins faits pour allaiter ! Et j'ai pu lire des tonnes de témoignages disant la même chose...Mais je peux comprendre que des femmes souhaitent rester à la mater, ça varie d'une personne à l'autre, d'un bébé à l'autre, d'une équipe de soignants à l'autre...L'important en effet est de pouvoir choisir et que des moyens puissent être mis en oeuvre pour que le choix soit réel...Je te rejoins Steph, l'argent, l'argent, l'argent...pfff où est le respect ?

    RépondreSupprimer
  18. Oui cela dépend des maternités et des sages femmes. Moi c'était une team de choc! Elles vennaient m'aider pour la mise au sein et quand je flanchais elles me rassuraient. Autant l'accouchement était merdique autant les conseils en lactation et le séjour étaient top! Franchement je ne regrette pas. J'ai pas fait un allaitement long! Mais il fut parfait jusqu'à la fin et c'est en grande partie grâce à eux!

    RépondreSupprimer
  19. A la mater, c'est pour ça qu'il nous disait 5 jours: Parce que la première montée de lait est à 3 jours et que le temps de s'y faire, bah c'était bien d'être entourée...

    RépondreSupprimer
  20. Moi perso, je pleurais chaque soir lorsque Chéri repartait, pour le premier comme le deuxième et j'ai réclamé à sortir au 3eme jour pour les 2...
    On devrait avoir le choix quoi...
    Sûr que si mes bébés avaient dû rester plus alors je serai resté aussi mais ils allaient bien et moi aussi, et j'avais vraiment hâte qu'on se retrouve chez nous :)

    RépondreSupprimer
  21. ah ouais mais nan mais moi, j'ai vraiment aimé rester 5 jours à la mater (faut dire que c'était une super maternité avec plein de sage-femmes et de puer sympa ET compétentes! (sauf une... la perfection n'est pas de ce monde.. ^^))
    Parce que, comme tu dis, pour une primi angoissée, c'est quand même super de pouvoir sonner QUAND ON VEUT et avoir une réponse là maintenant tout de suite. (d'ailleurs, le dernier jour, j'ai posé PLEIN de questions en me disant que sinon, ça serait trop tard...)

    Alors en soit, si c'est un choix perso (parce qu'apparemment, certaines maternité te donnent vraiment envie de rentrer chez toi) pourquoi pas, mais que ça reste un choix perso et non pas une chose imposée quoi...!

    RépondreSupprimer
  22. faut se serrer la ceinture à tous les étages apparemment!

    RépondreSupprimer
  23. Douchka de chez Catbibi27/12/2011 23:22

    ET CE N'EST PAS FINI JE LE CRAINS...

    RépondreSupprimer
  24. Ma fille s'est étouffée avec ses glaires la 3 eme nuit, rien de grave mais la panique pour moi...comment j'aurais fait seule chez moi!

    RépondreSupprimer
  25. O_O Ma pauvre! ce n'est pas grave mais pour une jeune maman c'est hyper traumatisant... Ben si tu étais chez toi tu aurais filé à l'hosto...couloir des urgences pédiatriques avec un nouveau né...fameux...vraiment fameux!

    RépondreSupprimer
  26. Mes deux filles sont nées en Espagne et ici le séjour en maternité pour un accouchement par voie naturelle est de 48 heures. Ma deuxième n'avait même pas encore deux jours lorsque nous sommes rentrés à la maison... Pour la première je ne pouvais même pas me lever seule c'est pour dire si j'étais à même de em retrouver chez nous!

    RépondreSupprimer
  27. Disons que les économies pour la Sécu' pourraient être faites ailleurs...

    Il faut s'intéresser de près aux modèles nordiques !

    Ce dispositif ne devrait pas être obligatoire et c'est à la maman de choisir si elle se sent apte ou non à rentrer chez elle avec le suivi d'une sage femme, surtout au premier bébé.

    RépondreSupprimer
  28. Moi je trouve que c'est une bonne initiative, à condition que ça reste un choix éclairé et que ça se fasse en tandem avec les SF (que le relai soit bien fait). Ma sage-femme libérale ne demande que ça : elle trouve que sa profession est complètement mise à l'écart dès que la mère accouche ! Là c'est leur redonner une place qui leur revient de droit (et perso j'ai du batailler pour sortir 36 h après mon accouchement et j'ai été ravie de rester ferme et d'avoir une SF libérale qui me soutenait !).

    RépondreSupprimer
  29. On en revient toujours au même point! Y aura t'il suffisament de sages femmes pour assurer un service correct auprès de toutes ces nouvelles patientes? Ne risque on pas comme pour les gynéco dans certaines régions à devoir attendre plus de semaines pour avoir un rendez vous?

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?