vendredi 4 novembre 2011

Les nouveaux « Héros » : monstrueux, cyniques, violents, grossiers.../Vendredis Intellos



"L’imaginaire transmis à la télévision est un puissant révélateur des changements culturels en cours. De fait, depuis les années 1970, on constate que pour la première fois dans l’histoire, tous les enfants de la planète connaissent les mêmes protagonistes des histoires transmises à la télévision, les mêmes héros et les mêmes mythes. Il s’agit là d’un phénomène nouveau, d’une portée immense, qui a été sous-estimé..."
D'Amato Marina , Téléfantaisie La Mondialisation de l'imaginaire.

" ...les héros imaginaires d'aujourd'hui manifestent eux aussi des aspirations et des valeurs qui sont celles de leur temps; bien que dotés de capacités extraordinaires de dépassement, ces nouveaux héros deviennent désormais des protagonistes du quotidien:Individualisme et narcissisme, hédonisme et cynisme. Marqués par un goût sans limite pour le mélange des cultures archaïques et hypermodernes, ces personnages sont des champions de l’hybridation culturelle et du relativisme moral.
"
D'Amato Marina ,Sciences Humaines 2010/10 (N°219)

Dans deux semaines sortira sur les écrans le très attendu premier volet de l’épisode final de la saga Twilight. Mes nièces en sont fan et m'ont d'ores et déjà réquisitionnée pour les emmener le voir. Dans les chambres, il n'est plus question que d'Edward qui est trop beau (c'est un vampire) et de Jacob qui est trop beau (aussi) et qui est un loup garou. Dans la même veine elles sont dingues des livres de la collection Dark Moon. Une série de livres à couvertures noires dédiés aux jeunes qui relatent essentiellement des histoires surnaturelles. Vampires (Vampires Diaries), Sorciers (16 lunes) et autres loups garous, zombies, goules, fantômes...


Des livres adaptés en séries, suivies par des millions de jeunes partout dans le monde. Tous reliés et liés par ces rendez vous télévisuels et cinématographiques. Ils se rassemblent sur la toile en communautés et organisent des événements à l'échelle mondiale. Pour exemple les Twilighters fans de Twilight avaient réussi à forcer la maison de production des films à garder l'acteur initial qui joue Jacob (le loup garou). Épatant, Sidérant!

On pourrait penser que cette "Fascination" (hihi!) du Noir ne touche que les adolescents mais il faut se rendre à l'évidence, même les très jeunes enfants sont touchés par le phénomène et cette fois pas seulement dans la noirceur. En regardant les dessins animés du matin avec mon canard j'ai découvert des dessins animés tous nouveaux et assez différents de ceux qui existaient à mon époque (me sens vieille là).
Il y a les dessins animés bien cochons, truffés de situations obscènes comme Oggy et les cafards, les zinzins de l'espace, les Ratz ...Des jurons, des pets, des rots, des crottes, des crottes de nez...Il y a les bizarres comme Oscar and Co des bestioles qui survivent dans un désert en faisant les poubelles, Bob l'éponge...mieux vau ne pas m'étendre la dessus... Rekkit qui gros lapin magique tout bizarre, j'ai beau regarder j'y comprends rien! Heureusement il y a les Mini Justiciers pour sauver cette catégorie. Des gamins complexés par un truc se transforment en justicier:Mention spéciale pour l'épisode Tête à Poux qui se transforme en super Tête à Poux avec des poux dressés !!! Très bien fait!
Les tous petits ont aussi leurs trucs sombres comme le célèbre Harry Potter, Martin Mystère, Matt et les Monstres, Tara Duncan...


Toutes ces séries ont un point commun, des personnages ou faits totalement irrationnels sont présentés aux plus jeunes dans des situations de la vie quotidienne. Des écoles, des maisons ordinaires, des colonies de vacance des villes bien tranquilles.
Edward le "beau" vampire va au Lycée (malgré le fait qu'il soit centenaire) et rencontre Bella en classe. Harry Potter découvre la magie dans une "école" de magie. Rekkit apparait alors que le petit garçon s'exerce dans sa chambre à faire des tours de magie. Bob l'éponge (carrée) à un travail et un patron...

Le super héros fort, plein de valeurs, irréprochable semble disparaitre de l'univers télévisuel et cinématographie. Avant les contes pour enfants avaient pour ambition d’aider les jeunes à affronter les problèmes psychologiques liés à leur développement et de contribuer ainsi à la formation de leur personnalité. Les nouveaux héros, eux, n’ont pas pour mission de promouvoir, par des exemples, des modèles psychologiques, philosophiques ou politiques, si ce n’est de manière très indirecte.



Mais alors ils servent à quoi? C'est la question que je me pose!
Et j'ai eu ma réponse...à la coupure pub:
Nous venions de regarder un épisode de Bob l'éponge et PAF coupure pub on nous vante (entre autre) les mérites de peluches bob l'éponge et de jouets de bain... c'était donc ça!
Les nouveaux héros sont de purs produits marketing le but est de se retrouver sur les étals des supermarchés transformés en produits dérivés. La diffusion des épisodes de leurs exploits joue le rôle d’une insertion publicitaire de très longue haleine, qui dure souvent plusieurs années.Parfois même un dessin animé est crée afin de promouvoir un jouet! c'est le cas des Monster High.
 Ces poupées qui risquent de faire un "malheur" pour Noël. Et ça raconte quoi? L'histoire des enfants de monstres célèbres dans leur école de monstres!!!

Pour les jeunes spectateurs, l’identification au héros favori passe désormais par l’acte d’achat de la figurine et du système d’objets qui l’accompagne. Ainsi va le destin des héros dans la société de consommation…

Ceci est ma participation aux Vendredis Intellos de Mme Déjantée.





10 commentaires:

  1. J'ai la nostalgie des mini-keums là.....
    Sinon, pour le moment, on n'a pas la télé, du coup, je suis pas trop au courant des nouveaux dessins animés. Et puis je dois être trop vieille pour comprendre en quoi ils sont super moi aussi... (bob l'éponge, berk! Oggy et les cafards, berk berk!)
    Je crois que je préfèrerais encore qu'il regarde Saint Seya! ^^ (Rendez nous Albator, Ulysse 31 et les cité d'or nondidju!)
    (Chez moi, c'est ghibli power avec un culte à Totoro. XD)

    RépondreSupprimer
  2. Merci sincèrement pour ta contribution!!! Et ravie de relire la Mère Cane pour les Vendredis Intellos... surtout dans une nouvelle réflexion sur la place dans la société contemporaine des mythes et contes...
    Je crois que tu as tout dit: ça n'est pas tant le fait que les mythes et héros soient mondialisés qui me semble préoccupant (Tintin en son temps avait aussi bénéficié d'un succès mondial...), je ne crois pas non plus que nos valeurs sociétales se soient perdues... je crois comme toi que la télévision, une partie de la littérature pour ado et l'industrie du film ne se donne tout simplement pas (plus?) pour objectif de faire réfléchir les jeunes sur des problèmes philosophiques, métaphysiques ou psychologiques de l'existence. Tu l'as dit toi même très justement: ils ne cherchent qu'à vendre et faire vendre...et adhèrent (autant qu'ils la fabriquent de toute pièce) à une culture adolescente qui se retrouve plus ou moins autour d'une rebellion morbide et narcissique. Cela étant dit, je crois que tout n'est pas à mettre sur un même plan, je trouve par exemple les dessins animés de Michel Ocelot ou de Miyazaki propre à faire réfléchir nos enfants et à véhiculer des valeurs positives et émancipatrices... Tout me semble donc un question de choix...!
    Allez, à bientôt pour les débriefs!!!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article! C'est une reflexion édifiante... On en revient à nouveau sur le marketing et la société de consommation qui fait main basse sur l'enfance de nos rejetons...
    Je pense que ce sont des choses que l'on peut essayer de faire passer à nos enfants, pour qu'ils aient un autre point de vue qu'un attachement "aveugle" à certains dessins animés et aux figurines qui vont avec. Du style: je n'aime pas trop quand tu regardes ce dessin animé: les gens qui l'ont créé cherchaient simplement à faire acheter des objets/figurines, pour gagner beaucoup d'argent.

    RépondreSupprimer
  4. Douchka de chez Catbibi04/11/2011 11:32

    HOULA!!! je suis larguée moi la-dedans j'y connais que nada!!

    RépondreSupprimer
  5. Dans le même genre, il y a des toupies qui ont un certain succès dans les cours de récré, mon neveu en voulait une l'année dernière. Et bien j'ai découvert récemment qu'il existait un dessin animé avec ces toupies !
    J'espère que mon Lustucru ne sera pas récéptif à ce genre de manipulation publicitaire, mais même en ne lui faisant pas regarder ce genre de programme, il risque toujours d'en entendre parler par ses copains pendant les récréations...
    Je pense en effet que nous avons un grand rôle à jouer en tant que parents pour qu'ils puissent prendre du recul sur tout ce battage marketing...

    RépondreSupprimer
  6. Billet très intéressant ! Je ne suis pas dupe au point d'ignorer que les héros d'aujourd'hui sont surtout des héros marketing. En revanche tu me fais poser des questions sur "Oggy et les cafards" et "les zinzins de l'espace", qui font bien rire mes z'enfants... En mm temps, si ça rote, pète, ça ne m'étonne pas :-/ Mais je ne l'ai jamais regardé avec eux. En revanche si c'est "obscène" ou pleins de jurons, là je dis non. Je ferai plus attention p-e mm dès ce w-e à ce qu'ils regardent, qu'as-tu vu concrètement qui t'a dérangé (à part ce que tu as déjà cité) ? heureusement certains dessins animés de qualité sauvent le genre, comme les Miyazaki dont on est fans ici...

    RépondreSupprimer
  7. bah tu as tt dit ! j'ai la chance que mon aînée n'aime que les trucs cuculs encore comme oui oui (qui bien aue très marketé est vieux comme hérode) ou les trains Thomas & co qui sèment tt de même qques valeurs comme l'obéissance, le respect, ne pas mentir tout ça quoi !!! Sinon à la maison c'est surtt DVD de bali et Pénélope que je n'ai jamais vus à la télé ! on critiquait nos mangas chez dorothée mais côté graphisme ce n'est pas non plus l'extase les nvx DA ... c'est assez moche quand même !

    RépondreSupprimer
  8. Grande classe cette participation aux VI ! Et comme dit Loukoum, tu as tout dit. Par contre, moi j'ai une petite idée qui me trotte dans le crâne ... La Mère Cane serait top pour écrire des scénarios ...

    RépondreSupprimer
  9. Réponse globale^^: Bien sur il y a des dessins animés différents notament les oeuvres cinématographiques de Hayao Miyazaki mais ce ne sont pas des dessins animés mais des films d'animation. Poétiques, magnifiques, respecteux et posant un réel questionnement.
    Quel dommage qu'il n'y ait pas à la télé des dessins animés aussi beaux.
    Vous avez remarqué que j'ai oublié de parler de Shrek? ^^

    RépondreSupprimer
  10. a quand l'ecriture d'un film par la mere cane??? moi j 'adorais Oggy et les cafards! hi hi!!
    #FDM

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Cars 3 mon avis ma critique

On dit souvent que le troisième c'est le plus nul... Je le pensais aussi... Très souvent déçue des suites à rallonge. J'ai donc rép...