dimanche 6 novembre 2011

Il était où, ce fichu Ballon?...

Aujourd'hui Pavé spécial dédicacé à la Maternité de Saint Maurice où j'ai accouché le 17 Mai 2010!

Je me souviens comme ci c'était hier de mes séances de préparation à l'accouchement. Je me souviens  du grand sourire de la sage femme qui animait ces cours. C'était la même que sur les vidéos de la maternité. Vidéos qui tournaient elles même en boucle sur les écrans placés dans le couloir des consultations. Je me souviens comme tout avait l'air joli. Le jaune soleil des murs, les blouses roses des sages femmes, les blanches impeccables des docteurs et même des vertes des agents d’entretien qui nous souriaient au passage!

Pendant les cours, nous avons appris à respirer à prendre des positions censées soulager notre douleur et aider le bébé. j'ai vraiment adoré ces cours, les discussions avec les autres mamans allongées sur de gros coussins bien chauds. Les confidences de la sage femme. Elle était elle même maman. C'est vrai que sur le coup quand au sortir d'un cour quand je l'ai entendue dire à une autre patiente qu'elle avait préféré pour ses trois enfants accoucher chez elle je n'ai pas tilté. J'ai pensé comme beaucoup d'autres primipares qu'elle était juste un peu originale et qu'en temps que spécialiste elle n'avait pas eu peur de prendre ce risque...

Le jour de mon accouchement, quand à 5 heures du matin nous avons passé les portes des urgences de la maternité, moi grosse comme une baleine, crispée sous les douleurs, le pantalon tout trempé et qu'a l’accueil une sage femme revêche m'a regardé des pieds à la tête en me demandant:
-C'est pourquoi?
Je suis vite redescendue sur Terre! C'est que dans ma tête de piaf je pensais retrouver ma gentille sage femme, vous vous rappelez? Celle qui souriait!
On m'a emmené dans une salle d'examen afin de vérifier mes dires. Oui, même si vous dégoulinez à pleins seaux sur le carrelages ils veulent être surs que la poche des eaux est bien rompue...
Je m'allonge souriante en pensant que tout cela est bien inutile, je ne suis pas inquiète car des touchers vaginaux on en a eu pleins durant les derniers mois pour bien vérifier que le col est fermé. Donc je ne m'inquiète pas rien d'inconnu...quand je me crispe d'un coup! La douleur est violente... très violente. Sèche et brutale, la main du jeune interne gantée de blanc s'est introduite jusqu'au poignet en moi.
Je reste sans voix...
Je ne comprends pas.
Pourquoi cette douleur? Ce n'était pas donc le même geste? Pourquoi me fait on mal, alors que je viens accoucher?
Je le regarde, des larmes dans les yeux. Lui imperturbable ne me jette qu'un vague regard. Il sort de la pièce avant que je puisse poser une question.
Je n'ai pas compté les nombre de fois ou durant cette journée on a vérifié l'état de mon col. A chaque fois j'ai eu mal et à chaque fois j'ai eu droit au même regard las.
Je me suis demandée à chaque fois, pourquoi on ne nous avait rien dit, sur cette douleur là. Sur ces gestes là. Pourquoi nous entourer de coton durant toute notre grossesse pour nous lâcher d'un  coup à la fin.
Plus tard quand je fus enfin emmenée en salle de travail j'en ai pleuré tellement je trouvais tout cela grossier:
-Cinquième équipe de la journée.
-Salle froide comme l'Arctique.
-Perfusion non ambulatoire.
-Monitoring...non ambulatoire.

J'ai souffert le martyr attachée comme une Dinde! Et toujours la même incompréhension, la même confiance en ce corps médical qui pourtant ignore ma douleur.

Allongée sur un lit, arnachée à des appareils, entourée d'instruments qui font peur et seule.
J'ai cherché ce foutu ballon dont j'étais censée me servir pour atténuer mes putains de contractions...Vous le croyez? Y'en avait pas...Ils avaient servi à quoi les cours? Je ne pouvais même pas me lever!

Je ne reviens pas sur la boucherie qui à suivi j'en ai déjà parlé ICI!


Pourquoi ne prend on pas en compte la douleur d'une femme qui accouche? Pourquoi les gestes sont si brutaux et douloureux? Pourquoi quand on fait part de sa souffrance nous rétorque on qu'on a encore rien vu rapport au douleurs de l'accouchement en lui même?
Pourquoi sur enchérir ? Pourquoi ce manque de dialogue et surtout de réponses? Pourquoi au final cette infantilisation qui nous fait sentir moins qu'un morceau de viande...

Voilà l'objet de mon coup de gueule du jour!
J'ai été assez cruche pour écouter bêtement ce qu'on me disait et pour croire à toutes les foutaises que je lisais dans les magazines. Je n'ai jamais demandé à visiter les salles d'accouchement. Je n'ai jamais demandé comment les équipes de cette maternité fonctionnaient. Ni aucun renseignement sur les protocoles d'accouchement. Je n'ai pas fait de projet de naissance. Je pensais que mon accouchement serait "plus" qu'un acte médical. je pensais qu'on me respecterait... Ce ne fut pas le cas!

Je sais bien que tous les accouchements ne se passent pas comme ça! Je sais que beaucoup viendront témoigner de leur accouchement de rêve...Mais je ne suis pas là aujourd'hui pour parler de ces accouchements là. 
Je partage mon expérience non pas dans le but de choquer et stigmatiser les sages femmes et le corps médical mais afin que celles qui pourraient passer par ça: y échappent!
Et que celles qui ont aussi subi ce genre de traitement puissent en parler.

Renseignez vous! Posez des questions! Osez prendre la parole! Visitez votre maternité avant de la choisir! Et surtout faîtes un projet de naissance!

Vôtre accouchement c'est le vôtre! C'est à vous de faire en sorte qu'il soit respecté!

Les Pavés tous frais ^^

Aggie Agit : qui nous parle de ceux qui aimeraient bien faire la loi dans nos utérus...Diktat des genres quand tu nous tiens...

La Fée Passie: en a assez de ses collègues incompétents!


La Farfa: qui va devoir passer aux frites au four (si si jte le dis) à cause de ces abrutis d'hommes d'affaires...

Mowgouaille qui rappelle  que les histoires de couple ne regardent que le couple! Membres de la famille gardez vos bons conseils acidulés pour vous!



16 commentaires:

  1. Moi j'avoue être tomber sue une équipe de rêve du début à la fin! Mais des histoires comme ça j'en entends des tas!!! Alors oui!!! Renseigner vous et sachez que vous pouvez changer de mater même au dernier moment. Ne croyiez pas ce qu'on cous dit (c'est sectorisé par exemple§)

    RépondreSupprimer
  2. Il ne faut surtout pas se fier à l'allure de la maternité il faut poser des questions et surtout visiter! Si j'avais mis un pied dans une salle de naissance de cette maternité je serai partie en courant.

    RépondreSupprimer
  3. Kikou !

    Accouchement prévu pour dans 20 jours au max... J'ai suivi tous les cours d'accouchement, espérant que ça me rassure un peu (j'ai une frousse terrible du moment de l'expulsion...). J'ai trouvé certains cours très gnangnantisés ("Les mains de la maman qui aime déjà très fort son bébé se posent doucement sur son ventre pour pouvoir toucher très fort la peau de son bébé qui nous aime déjà très fort", mrouf !), mais à côté de ça, on a pu visiter la mater, aussi bien aller faire kikou aux autres sages-femmes que voir les différentes salles de naissance, et les chambres... Et bien j'espère que ce qu'on nous a présenté ces jours là... correspond à ce dont j'aurai droit !

    Mais j'ai déjà pu remarquer que les gestes ne sont pas toujours les mêmes. Vérification de mon col Jeudi dernier : j'ai été carrément labourée et pincée de l'intérieur et quand je l'ai fait savoir, "C'est parce que vous n'êtes pas assez détendue !". On m'avait déjà vérifié mon col les mois précédents et ça n'avait pas fait mal comme ça...

    Je n'ai plus qu'à croiser les doigts et les norteils pour moi-même ^^"

    RépondreSupprimer
  4. C'est sûr que là il y a un monde entre les cours que tu as reçus et le déroulement de ton accouchement. De quoi être complétement déroutée. C'était une SF libérale?

    Sinon j'ai jeté mon 1er pavé dans ta mare: aggieagit.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  5. Si pour ma 1ère les choses ont été cohérentes par rapport au discours annoncé en préparation à l'accouchement, je ne peux pas en dire autant pour le 2ème. Je me préparais à une naissance physiologique, donc avec ballon et tout ça ... mon corps a du se douter d'un truc louche, vu que N°2 est arrivé très vite et à la maison, et vu ce qu'on m'a raconté après coup à la maternité (genre des ballons ? on n'a pas ça ici !!) je remercie le ciel de m'avoir fait ce cadeau !

    RépondreSupprimer
  6. oh punaise j'en suis malade pour toi, j'ai une boule dans le ventre ... je ne comprends même pas comment des personnels soignants peuvent avoir de telles réactions ... c'est tellement aux antipodes de ce que j'ai vécu que je n'en reviens pas ! autant je peux comprendre un mauvais accouchement à cause de la douleur ou des complications, car malheureusement nous sommes ttes inégales face à ça, mais à cause de personnes qui ont choisi ce métier (ah c'est sûr tu ne fais pas sage-femme par hasard vu la difficulté des études) ça mexaspère ! et ce qui est horrible comme tu le dis c'est que dans ces cas-là, on s'écrase !! j'ai eu la chance d'accoucher dans des hôpitaux que je ne connaissais pas (je suis arrivée dans les villes à chaque fois 1 mois avant le terme) et d'avoir des supers équipes ! avec des CHU refaits de + à neuf mais ça c'est carrément le gros gros coup de bol ! j'en ai encore des frissons de ton post ! tu fais bien d'en parler et tu devrais encore en re-parler sous d'autres angles pour faire de la sensibilisation aux futures mamans qui n'oseront pas parler à cause de la peur, de la douleur et de l'inconnu tout simplement ! merci à toi Mère Cane que ton calvaire serve au moins à prévenir. Je te ferais bien un gros bisou sur chaque joue aussi :)

    RépondreSupprimer
  7. @Etincelle: Je souhaite de tout cœur que ce qu'ils t'ont montré soient fidèle à la réalité!
    Tu as la chance d'avoir visité. Pour ce geste douloureux je trouve ça honteux de mettre la douleur sur notre compte. C'est un peu au praticien de s'assurer de ce genre de chose!

    RépondreSupprimer
  8. @Aggie: Non justement c'était une SF de la maternité! La sage femme star qui était sur les vidéos de présentation de la maternité en plus...Merci pour ton pavé!

    RépondreSupprimer
  9. @Mère Lacunaire: C'est quand même dingue ça! Je me souviens aussi de la fameuse douche chaude pour calmer les douleurs...qu'on ne m'a jamais proposée forcément avec le monitoring et la perf...je précise que j'avais aucun souci médical... Purée si j'avais su je serai pas venue...

    RépondreSupprimer
  10. @Sherpa et Loukoum: je prends les pavés mais les bisous aussi (ils font du bien). Merci. Je suis d'autant plus révoltée que j'ai mis 3 ans à tomber enceinte...3 ans pour avoir mon bébé et se faire traiter comme ça c'est révoltant! Ce n'est pas normal. Je précise que je n'écris pas contre les sages femmes mais pour les futures mamans pour qu'elles ne se laissent pas faire! Ton message m'a fait du bien!

    RépondreSupprimer
  11. Coucou!
    Eh ben! T'as vraiment pas eu de chance là... Ca m'énerve les soignants comme ça.
    Tu devrais peut être leur envoyer ton pavé, ça te ferai peut être du bien? (Une lettre où tu leur dis ce que tu as sur le coeur quoi...pasque le vrai pavé dans leur baie vitrée, ça sera mal vu. ;) )

    Sinon, le mien de pavé du jour, tout frais! http://farfa-nounours-surprise.over-blog.com/article-obsolescence-programmee-88204825.html

    RépondreSupprimer
  12. Oh mon dieu, souvenirs, souvenirs... Ton article me ramène à mon accouchement à moi il y a presque un an. Pour moi, le calvaire se fut la césarienne sans anesthésie et le chirurgien qui ne voulait rien savoir, ne voulait pas comprendre que la dose était inefficace et qui souhaitait très certainement retourné dans son lit vitesse grand V !

    Je te plussoie, futures mamans, renseignez vous !

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai pas vécu le calvaire que tu décris mais en effet, c'est loin d'être ce qu'on te fait croire. J'avais aussi eu le cours avec le ballon, et comme toi, pas de ballon dans la chambre et coincée dans mon lit avec le monitoring et la perf!
    J'espère que tu auras plus de chance si tu prévois un 2e...

    RépondreSupprimer
  14. Wow. Limite plus traumatisant que l'accouchement lui même ... tu es bien courageuse ...

    RépondreSupprimer
  15. Et voilà le mien! http://lanouvelleeloise.blogspot.com/2011/11/mon-pave-dans-la-mare-quand-la-famille.html

    RépondreSupprimer
  16. c'est surtout qu'il ne faut pas avoir peur de poser des questions, d'enquiquiner le personnel pour tout savoir...finalement on nous apprend à être accouché et non pas à ce que nous soyons l'acteur majeur de notre accouchement...au 3ème j'ai enfin compris et j'ai accouché dans un pôle physiologique avec une SF libérale, cela n'a pas été top top sur la fin mais à minima j'ai eu droit à bouger comme je voulais (car pas de péri), la baignoire, le ballon.....j'ai vécu mon accouchement et je ne l'ai pas subi ...

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Cars 3 mon avis ma critique

On dit souvent que le troisième c'est le plus nul... Je le pensais aussi... Très souvent déçue des suites à rallonge. J'ai donc rép...