vendredi 29 juillet 2011

Monsters

"Aussi impensable que cela puisse paraître à l'esprit commun, les enfants peuvent tuer dès les premiers âges de leur existence. Depuis que les statistiques et l'analyse des faits sociaux existent, tous les sociologues, psychiatres et pédopsychiatres ont relevé des cas de cette nature sans toutefois pouvoir les expliquer raisonnablement."Les Enfants assassins Des Tueurs de 5 à 15 ans de Martin Monestier.


Petit résumé du livre:
Des enfants âgés de 5 à 15 ans deviennent des assassins, sans pitié ni retenue, commettant des crimes atroces, dont on ne peut généralement pas percer les secrets et les mobiles profonds et véritables. Partout dans le monde, des enfants et des jeunes adolescents, souvent après une longue préméditation, tuent d'autres enfants ou des adultes et, dans de nombreuses circonstances, leurs propres parents. Tueries tellement inimaginables que, souvent, le sens commun repousse dans un premier temps leur authenticité.  On retrouve chez les jeunes mineurs assassins les mêmes motivations, futiles ou profondes, et les mêmes modes opératoires que chez les criminels adultes. Comme eux, les jeunes assassins font preuve de remords ou au contraire d'insensibilité, voire de satisfaction et de fierté. Psychiatres, sociologues, juges, avocats, policiers, politiciens, parents, s'affrontent à leur sujet. Comment naît, chez eux, l'idée de tuer ? Quel en est le germe ? Pourquoi et comment passent-ils à l'acte ?


 N'avez vous jamais sursauté un jour en lisant le titre de votre journal du matin, ou en entendant les propos saisissants d'une journaliste en voiture à la radio ou en encore un soir au 20h. La question aussitôt qui surgit: Comment?  Comment un enfant peut il tuer?  Dans notre société moderne l'enfant est celui qu'il faut protéger. Un être pas encore adulte et donc considéré (à tord?) comme faible et inoffensif. Seulement à l'écran les images et sur la feuille de journal les photos nous ramènent à cette réalité sordide. Cet enfant ou ces enfants ont tué. Souvent froidement et très souvent avec préméditation. Il ou elle à même tenté de maquiller le crime et nie l'évidence. Atroce.


Selon Martin Monestier: "Les individus sont foncièrement cruels et c’est la société qui, par ses règles coercitives, les force à jouer un rôle de composition qui peut durer soixante ans ou... ne commence jamais." Il aborde donc l'idée de tueurs nés. Il les nomme les "Surdoués du Mal" Des consciences qui dès le plus jeune âge pensent que "la violence résout les problèmes", une sorte de gêne du crime.
En lisant ce livre, je ne cessais de regarder mon fils aller et venir devant mes yeux. Je me demandais ce que je ressentirais si dans quelques années mon fils tuait quelqu'un. Que ferais je alors? Moi la mère du "Monstre". Moi qui aurais engendré un être capable de tuer. Moi qui aurait transmis ce "gêne du crime".Je repense en écrivant mon article, au billet de maman@home: Mes fils ne seront pas des macho, lu il y a deux jours. Elle y explique l'importance des modèles. Sous entendant que les enfants grandissent en appliquant les règles que nous parents leur inculquons. Selon elle, grâce à ses méthodes d'éducation, ses fils ne seront jamais des machos. Je ne remets pas en cause l'éducation de Mme@Home je lui donne même raison. Seulement: Agissons nous seulement par mimétisme. Un garçon ayant vu son père faire la cuisine de concert avec sa mère deviendra il un père aimant cuisiner avec sa femme? De même une jeune fille voyant sa mère ne glisser dans le four que des plats surgelés deviendra elle une addict de chez Picard?  Cela me parait trop simplet. Et c'est nier la part de personnalité propre de nos enfants et les aléas de la vie. De nombreux enfants tueurs étaient issus de milieux défavorisés, mais pas seulement. Les foyers aimants peuvent engendrer des monstres et inversement. Comment réagir lorsque l'on nous dit que malgré nos bon soins et notre amour nous découvrirons un jour peut être que l'enfant porté durant 9 mois, la chair de notre chair, est un tueur. 
J'ai rangé le livre de Mr Monestier et je suis partie jouer à cache cache avec mon fils. Pour l'instant c'est juste mon bébé et je préfère arrêter d'essayer de savoir ce qu'il sera dans 10 ans.

Ceci est ma participation aux Vendredis Intellos de Mme Déjantée.

14 commentaires:

  1. whaou...effectivement, ça remue chez toi...mince, ça fait 5 minutes que j'ai fini ton article, et là, je regarde mon niaf jouer calmement dans son parc, avec sa girafe (s'il essaie de lui tordre le cou, je me mets à pleurer, tout de suite!!!!!!)

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être que ce sont des assassins réincarnés ?

    Bon d'accord j'ai rien dit.

    Plus sérieusement, autant j'aime à dire qu'il n'y a pas de chiens méchants à la base, autant il y a certains enfants qui respirent le mal. Et bien souvent leur éducation n'aide pas à changer ces choses, les parents impuissants réagissant avec excès, soit dans le laisser-aller pour avoir la tranquillité, soit dans la punition et le bridage excessif. Avec dans les deux cas un effet désastreux. Mais comment gérer un gosse qui a "le diable au corps" ?

    RépondreSupprimer
  3. Justement le livre ne donne aucune solution. Les récits sont atroces à lire. J'en ai fait des cauchemars.

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais tellement de choses à dire sur le sujet, parce qu'il m'interpelle, que je ne saurais pas comment commenter ici, j'ai besoin d'y reflechir...
    C'est le but de ces vendredi intellos non, de donner matière à refléchir? Alors merci!!

    RépondreSupprimer
  5. je crois que je ne lirais pas ce livre (ne dors déjà pas très bien en ce moment donc pas la peine d'en rajouter! lol) mais merci pour ce billet des plus intéressants! :)

    RépondreSupprimer
  6. Waouh ça fait cogiter tout ça. On avait étudié ce phénomène aux Etats Unis dans mes cours de pédo-psychiatrie, ça m'avait énormément troublée, surtout qu'il n'y a pas de vraie réponse ou explication quoi... C'est très troublant, et ça fait très peur.

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup de ta contribution!!! Elle pose énormément de question quand au statut de l'enfant... Beaucoup de choses me viennent en tête en le lisant et je commence ce soir le chapitre d'Alison Gopnik où il est question de la naissance de la moralité chez l'enfant... j'espère avoir de quoi alimenter tes interrogations lors du débriefing de lundi!!!

    RépondreSupprimer
  8. Oh mon dieu ! il n'y a pas 5 min encore, je parlais de Jolie Bichette en l'appelant la monstresse. Je retire ça tout de suite Jolie Bichette, tu es un ange !

    RépondreSupprimer
  9. Quelle idée de lire un tel livre ?! Effrayant ! Je me souviens justement d'un garçon de 13 ans ayant tué ses parents de dizaine de coups de couteau... Un truc qui a du mal passer dans son enfance. Pour moi il est impossible qu'il n'y ait pas l'ombre d'une explication...

    RépondreSupprimer
  10. Ne cherchez pas, je suis tordue. J'ai toujours été attirée par la noirceur de l’âme. mais la question que je me pose avant tout c'est peut on encore aimer son enfant, malgré sa nature monstrueuse?
    Vous aimeriez encore le votre?

    RépondreSupprimer
  11. Je me souviens qu'adolescente, j'avais été choquée de savoir qu'en Angleterre 3 gamins avaient enlevé un petit garçon de 3 ans dans un centre commercial pour rejouer un scène du film d'horreur Chucky ... Ils l'avaient bien évidemment tué...

    Les vieux diraient qu'ils ont le diable au corps, qu'ils sont possédés par le mal.

    RépondreSupprimer
  12. cette affaire est recensée dans le livre!!! Atroce! c'était prémédité et ces gamins ont essayé de faire disparaitre le corps...ça fait froid dans le dos.

    RépondreSupprimer
  13. Je ne sais qu'en penser... Tout reporter sur l'enfance et l'éducation donnée aux enfants, donc la responsabilité des parents signifieraient que tout serait prédéterminé, ce qui n'est pas le cas fort heureusement!!!!!

    Si beaucoup de criminels ont eu une enfance douloureuse et terrible, heureusement que la relation inverse (tous ceux qui ont eu une enfance horrible deviennent criminels) est fausse!!!

    RépondreSupprimer
  14. Tu as piqué ma curiosité. Je n'ai pas réellement abordé ce thème pendant mes cours alors je vais me mettre en quête de ce bouquin ça m'intéresse.
    (et je vais demander à mon homme de participer quand je fais à manger ^^)

    RépondreSupprimer

Une bouteille à la mare?

Ma visite de l'usine Smoby Toys #blogtrip #jouetfrançais

Connaissez vous les jouets Smoby?  Je pense que nous les connaissons tous un peu. En tant qu'anciens enfants. Comme parents ou g...